Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Her > Clip "Icarus" : Her revisite son passé visuel avec émotion
Clip
samedi 23 juin 2018 19:07

Clip "Icarus" : Her revisite son passé visuel avec émotion

Avec le clip "Icarus", Her fait référence à des visuels de ses précédentes vidéos. Une façon pour Victor de surmonter le deuil de son comparse Simon, décédé en août dernier. Plus urbain que d'habitude, ce titre signe donc un renouveau sonore pour Her qui continue de s'imposer comme l'un des meilleurs groupes actuels. Regardez le clip !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Sorti fin mars, le premier album éponyme de Her est une véritable réussite qui prouve que le groupe a bien mérité son statut de révélation de 2017. Malheureusement endeuillé par la mort de Simon Carpentier, moitié du groupe, des suites d'un cancer en août 2017, son comparse Victor Solf a tenu à poursuivre l'aventure coûte que coûte. L'objectif ? Faire vivre la musique et rendre hommage à Simon. Avec cet excellent premier opus, le contrat est parfaitement rempli et fût transcendé lors d'un concert chargé d'émotion à l'Olympia.

Her continue l'exploitation de ce disque avec "Icarus", un de ses morceaux les plus atypiques. En effet, il s'agit d'un des rares titres à avoir été écrit après la mort de Simon, ce que l'on ressent parfaitement dans les paroles évocatrices : « You're still a part of me, but you're on the other side ». Loin du côté soul classieux de "Five Minutes" ou "Neighborhood", "Icarus" part plutôt dans des sonorités urbaines, comme c'était déjà le cas sur "On & On". « Notre rêve c'était d'être ce groupe qui ferait la liaison entre la pop, la soul et le rap à la façon de Frank Ocean qui nous a beaucoup influencés » explique Victor dans une interview accordée à CultureBox.

"You're still a part of me, but you're on the other side"


Le clip, dévoilé cette semaine, offre une belle rétrospective des visuels du duo. Sur les côtes normandes, Victor déambule au milieu d'une route devant deux costumes en feu (une première référence au clip de "Queens") avant de monter dans une voiture, poursuivie par une chevalière en armure (celle de "Swim"). Une fois la destination atteinte, Victor se laisse aller à une contemplation identique à celle de "Blossom Roses", tout en continuant de chanter que Simon est « toujours une partie de moi, mais de l'autre côté » Ce clip est un extrait de "Are You Still Here", un documentaire consacré au groupe depuis la mort de Simon, qui sortira en septembre et dans lequel on apprend que deux musiciens ont quitté la bande pour cause de surcharge émotionnel et de travail.

Cette rétrospective, notamment symbolisée par ces vêtements enflammés, pourrait-elle déjà symboliser la fin de Her ? « Je ne sais pas. Je me suis engagé à porter ce projet jusqu'au bout, après on verra. Dans le futur je voudrais multiplier les collaborations (…) J'ai vécu toute cette histoire comme un devoir de mémoire. Aujourd'hui, Simon n'est plus là donc ça ne dépend que de moi : ai-je la force de continuer ou pas ? En fait ça aurait été impossible, inimaginable, pour moi d'arrêter » déclare Victor. Comme une évidence, Her finira sa longue tournée débutée début 2016 par une date triomphale au Zénith de Paris le 2 février 2019, après des passages au Bataclan et à l'Olympia.

Regardez le clip "Icarus" par Her :
Théau Berthelot
Retrouvez toute l'actualité du groupe Her sur sa page Facebook officielle.

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP