Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Eurovision > "Nous n'avons copié personne" : le groupe Maneskin répond aux accusations de plagiat
C'est dit !
lundi 14 juin 2021 12:18

"Nous n'avons copié personne" : le groupe Maneskin répond aux accusations de plagiat

Depuis sa victoire à l'Eurovision, Maneskin est sous le feu des critiques. Pour LCI, le groupe italien répond aux accusations de plagiat et revient sur l'affaire de la prétendue consommation de drogue en direct : "Nous avons prouvé notre honnêteté".
Crédits photo : Bestimage
Une victoire au goût de controverse. Le 22 mai dernier, Maneskin a été désigné grand vainqueur de l'Eurovision 2021. Favori de la compétition avec la chanson "Zitti E Buoni", le groupe de rock italien a devancé la Française Barbara Pravi avec "Voilà" et le candidat suisse Gjon's Tears, arrivé troisième avec le titre "Tout l'univers". Mais très vite, le quatuor romain s'est retrouvé sous le feu des critiques, le chanteur Damiano David étant accusé d'avoir consommé de la drogue en direct devant plus de 180 millions de téléspectateurs européens. S'il a nié les faits lors de la conférence de presse puis s'est soumis à un test de dépistage revenu négatif, le groupe Maneskin a également été pris dans une controverse suite à une accusation de plagiat de leur chanson victorieuse "Ziti E Buoni" par le groupe néerlandais The Vendettas et son titre "You Want It, You've Got It", sorti en 1994.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Jusqu'ici assez discrets sur le sujet, les membres de Måneskin sortent du silence. Dans une interview accordée à nos confrères de LCI, la bassiste Victoria De Angelis répond à ces accusations de plagiat. Elle assure que la formation « ne connaissait pas cette chanson ». Reconnaissant « des similarités », la musicienne pointe du doigt « un bon gros riff de rock, très simple ». « Si vous écoutez la chanson en entier, vous pouvez entendre qu'elle est totalement différente de la nôtre. Nous n'avons copié personne. Nous avons écrit cette chanson il y a cinq ans lorsqu'on a commencé à jouer ensemble. On ne connaissait même pas ce groupe ! » se défend-elle.

"Ce dont on nous accuse n'est pas arrivé"


Dans cet entretien, Victoria De Angelis et le chanteur Damiano David reviennent sur la polémique entourant sa prétendue consommation de drogue durant la finale du concours. Le leader du groupe dit avoir été mis au courant de la controverse « immédiatement après [la] victoire », expliquant que cet épisode était « un peu désagréable ». « Quand j'ai été informé des rumeurs, ma première réaction a été de dire que je voulais être testé. Et les autres ont tout de suite été d'accord avec moi parce que nous n'avons rien à cacher. Ça me semblait la manière la plus rapide de mettre un terme à tout ça » ajoute-t-il. De son côté, la bassiste explique avoir réalisé l'ampleur de l'affaire lors de la conférence de presse et assure que personne ne leur parle de cette polémique dans leur pays : « Franchement ça n'a aucun sens. Un truc extraordinaire nous est arrivé et ce qu'on veut, c'est parler de notre musique et pas de ces rumeurs stupides. Nous avons prouvé notre honnêteté avec ce test anti-drogue. Ce dont on nous accuse n'est pas arrivé et désormais l'affaire est terminée ». Le message est donc passé pour le groupe qui, malgré ces deux affaires, cartonne : tandis que la chanson "Ziti E Buoni" frôle les 100 millions d'écoutes sur Spotify, les dates de concerts se multiplieront courant 2022 pour la bande.
Théau BERTHELOT
Eurovision en interview
07/05/2022 - Dans une semaine, c'est le groupe Alvan & Ahez qui représentera la France à l'Eurovision 2022 avec sa chanson en breton "Fulenn". Leur rencontre, les paroles du titre, leurs chances de gagner, la pression, les critiques... Les quatre artistes se confient en interview à Pure Charts ...
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés