Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Carla Bruni > Carla Bruni pourrait quitter son label, Naïve, déjà en grande difficulté
News musique
vendredi 03 août 2012 13:41

Carla Bruni pourrait quitter son label, Naïve, déjà en grande difficulté

Alors que Naïve connaît des difficultés, "Capital" affirme cette semaine que Carla Bruni-Sarkozy n'a pas encore signé avec le label pour la sortie de son quatrième album. Une "tuile" pour le label, qui perd de l'argent chaque année depuis dix ans.
Crédits photo : Abaca
La situation est dramatique, à en croire l'article que consacre cette semaine le magazine Capital au label indépendant Naïve. "Les disques Naïve ne tournent plus rond", titre ainsi le mensuel. Pointant du doigt un label qui n'a pas su prendre le tournant du digital, à l'équipe vieillissante et surtout au dirigeant contesté, Capital assène des chiffres qui font mal. 10 millions d'euros de pertes cumulées depuis 2007 et une seule année bénéficiaire, 2002, année de sortie du premier album de Carla Bruni. A l'époque, alors qu'elle n'était qu'une mannequin devenue chanteuse, "Quelqu'un m'a dit" s'installait en tête des ventes et s'écoulait à 1,3 million d'exemplaires.

Et les ventes - pourtant phénoménales - du "21" d'Adele l'an dernier n'ont pas suffi à renflouer les caisses. Selon le magazine, les pertes du label en 2011 s'élèveraient à 2,63 millions d'euros ! Une santé précaire qui empêche le label de promouvoir correctement ses artistes, faute de moyens. Même la participation prise par la Caisse des Dépots et Consignations en 2000 n'a pas permis de corriger le tir, malgré les 5 millions d'euros débloqués, et un nouveau versement de 2 millions d'euros effectué au capital en 2009 n'aurait pas empêché le label d'enregistrer, cette année-là aussi, des pertes.


Carla pourrait aller voir ailleurs


Autant dire que les seules sorties de disques ne pourront pas enrayer la chute du label, mais après avoir fait rentrer assez d'argent dans les caisses pour générer des bénéfices en 2002, Carla Bruni pourrait bien aller voir ailleurs pour la sortie de son quatrième opus. Un coup dur de plus pour le label. L'album, qui devrait contenir douze titres, risque en effet de susciter l'intérêt des médias. Ex-Première dame, Carla Bruni-Sarkozy a des choses à dire et a déjà annoncé qu'elle y réglait des comptes avec les journalistes sur le titre "Les diseux". L'ex-mannequin n'a en effet pas caché son agacement face au comportement des médias lors de la campagne présidentielle, leur reprochant un supposé parti pris pour François Hollande et contre son mari.

Selon Capital, la chanteuse n'a toujours pas décidé du label avec lequel elle allait collaborer, son contrat avec Naïve étant arrivé à son terme après ses trois premiers albums. Du côté du label, on se veut rassurant. « A ma connaissance, Carla est toujours prête à signer avec nous », a ainsi affirmé au magazine Patrick Zelnik, dirigeant du label, qui croit encore au succès de la « maison d'artistes éclectique et non-conformiste » qu'il a créée en 1997.
Charles DECANT
Pour en savoir plus, visitez carlabruni.com.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Comme si de rien n'était".
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP