Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Musique en TV > Actualité de Bilal Hassani > Danse avec les stars : Bilal Hassani, sans artifice, bouleverse sur "Kid" d'Eddy de Pretto
Musique en TV
lundi 15 novembre 2021 13:00

Danse avec les stars : Bilal Hassani, sans artifice, bouleverse sur "Kid" d'Eddy de Pretto

Vendredi, Bilal Hassani a gagné son ticket pour la demi-finale de "Danse avec les stars" en décrochant deux notes parfaites pour son contemporain sur "Kid" d'Eddy de Pretto, où il est apparu sans perruque pour délivrer un message fort. Une performance qui confirme son statut de favori. Regardez !
Crédits photo : TF1
Bilal Hassani écrit l'histoire de "Danse avec les stars" chaque vendredi soir sur TF1. Candidat phare de cette 11ème saison du concours, le chanteur de 22 ans est la première célébrité à former un couple de même sexe avec son partenaire Jordan Mouillerac, heureux de porter un message de tolérance devant des millions de téléspectateurs. « J'avais fait le casting avec Bilal, cela s'était très bien passé, l'alchimie s'est faite immédiatement. Quand on m'a annoncé, un mois après, que j'allais danser avec lui, on m'a demandé si cela ne me faisait pas peur. J'ai répondu qu'au contraire, j'étais prêt à défendre ce message, cette ouverture d'esprit. C'est une grande fierté » explique à Télé-Loisirs le professionnel, qui dit travailler « exactement de la même manière » que lorsqu'il danse avec une partenaire féminine : « Il est très ouvert à ce que je dis et je le suis également sur ce qu'il propose. (...) Il faut que l'on soit à l'écoute pour ne faire qu'un et que l'on dégage sur le parquet l'alchimie que l'on a toute la semaine. La seule différence, c'est le vendredi. Toute la semaine, Bilal est "en garçon". Et le vendredi, il ajoute son armature, avec sa perruque, sa robe... Je la découvre le vendredi, le jour du direct ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Le monde m'a dit qu'il fallait que je sois plus viril"


Si depuis le début de la compétition, Bilal Hassani est apparu sous la forme de son alter-ego dans des tenues affriolantes, recréant même la combinaison de Lady Gaga pour son cha-cha sur "Rain on Me" de Lady Gaga, l'ex-représentant de la France à l'Eurovision s'est débarrassé de ses artifices vendredi pour les quarts de finale, où il devait s'illustrer sur une danse contemporaine avec la chanson "Kid" d'Eddy de Pretto, à la signification très personnelle puisqu'elle fait écho, pour lui, au moment où il avait du mal à s'assumer durant l'adolescence. « C'était une période conflictuelle avec moi-même, j'avais du mal à me regarder dans la glace et me dire que j'étais un homme. Est-ce qu'on m'a demandé d'être plus viril quand j'étais jeune ? C'est pas une question, on m'a obligé à être plus viril. Le monde m'a dit qu'il fallait que je sois plus viril » a raconté l'interprète de "Roi", évoquant son homosexualité avec des mots très touchants : « J'ai découvert que je préférais les garçons très tôt en réalité. La réaction de ma mère était très bonne, le seul truc qui la fait flipper c'était ma place dans la société. Avec mon père, ça a pris un peu plus de temps, c'était une conversation plus compliquée à avoir ».


"J'enlève mon armure"


Le texte d'Eddy de Pretto, qui parle d'injonction à la virilité et des hommes à qui on impose de ne pas montrer leurs failles, est donc très personnel à ses yeux. « Dans la cour de récré quand on me posait des questions sur ma sexualité, ça m'a refroidi et c'est là que j'ai commencé à me cacher. Le plus dur n'a pas été mon coming out, mais ça a été de l'assumer, après. Quand j'ai trouvé toutes ces choses qui font Bilal Hassani je me suis protégé dedans. Le moment est venu et je crois que je vais pas porter de perruque, j'enlève mon armure en fait. Là, on va voir Bilal. J'espère que ce Bilal là sera bien reçu, parce que j'ai un peu peur » a ajouté Bilal Hassani dans le magnéto diffusé avant son passage. Sur le parquet, sans perruque mais avec du maquillage sur les yeux, le jeune artiste a tout fait pour donner vie à cette chorégraphie pleine de conflits intérieurs, de rage et de frustration.



Expressif et à fleur de peau, les muscles tendus, Bilal a su toucher le coeur du jury en plein coeur avec un final époustouflant et cette ombre féminine dessinée par le projecteur : Jean-Paul Gaultier et Denitsa Ikonomova lui ont offert ses deux premiers 10 de la saison ! « Ce n'est pas important de gagner si on marque l'émission et ce soir tu l'as fait » a commenté la danseuse, très émue par la puissance qu'il a incarnée. Avec une deuxième performance quasi parfaite sur un paso doble au son du tube "Hit The Road Jack" de Ray Charles, Bilal a gagné son ticket pour la demi-finale. Et s'impose de plus en plus comme l'un des favoris au titre suprême !
Yohann RUELLE
Suivez l'actualité de Bilal Hassani sur sa page Facebook
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Bilal Hassani sur Pure Charts !
Bilal Hassani en interview
05/06/2022 - Bilal Hassani se confie en exclusivité à Pure Charts sur son retour avec le single "Il ou elle", né de sa rencontre avec GrandMarnier (Yelle) et d'un véritablement questionnement autour de son identité. Le chanteur se confie avec lucidité sur son année 2021 compliquée, son objectif musical et son prochain ...
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés