Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Bientôt de retour > Actualité de Annie Cordy > Annie Cordy va dévoiler son intégrale
Bientôt de retour
mercredi 29 septembre 2010 18:00

Annie Cordy va dévoiler son intégrale

"La bonne du curé", "Tata Yoyo", "Cho ka ka o", autant de tubes devenus aujourd'hui incontournables dans la mémoire collective des français. Mais leur interprète, Annie Cordy, ne peut être résumé à ces quelques tubes, sa carrière débutant en effet bien plus tôt, au sein notamment de divers comédies musicales de légende, sur scène ou sur grand écran. La chanteuse va dévoiler son intégrale, en deux parties - dont "Intégrale - volume 1 (Les années Colombia/Pathé 1952-1969)" sera disponible dès le 28 octobre prochain.
Léonie Cooreman aka Annie Cordy, est une chanteuse et actrice belge, née à Laeken, le 16 juin 1928. Très énergique et toujours de bonne humeur, elle vante les mérites du sourire, même s'il lui arrive d'incarner des rôles plus graves au cinéma ou pour des fictions, à la télévision.

Après plus de 600 chansons enregistrées, le label Marianne Mélodie lui consacrera enfin une intégrale, en deux volumes, regroupant pour le premier d'entre eux ("Intégrale - volume 1 (Les années Colombia/Pathé 1952-1969)", les chansons notamment interprétées au sein d'une dizaine de comédies musicales ou films. Car ne vous y méprenez pas, Annie Cordy n'est pas uniquement célèbre pour ses tubes 80's "Tata Yoyo" ou "Cho ka ka o", bien connus de la jeune génération, la chanteuse débute en effet sa carrière au début des années 50, au "Bœuf sur le toit", à Bruxelles, puis débarque à Paris, menant diverses revues au Lido, au Moulin rouge et à l’ABC. En 1952, elle montre les autres facettes de son talent, signant un contrat avec Pathé Marconi, obtenant à Deauville le Prix Maurice Chevalier, et signant un succès avec "La route fleurie", aux côtés de Georges Guétary et Bourvil. Tout en continuant l'opérette, Annie Cordy enregistre ses premiers succès ("Fleur de papillon", "Léon"…) qui l'imposent définitivement. Après le triomphe au cinéma du "Chanteur de Mexico" avec Luis Mariano et Bourvil, c'est l'Amérique qui l'accueille : le Plazza à New York, La Copacabana à Rio de Janeiro, puis Cuba, Mexico, Porto Rico… On lui propose un contrat pour une grande comédie musicale aux États-Unis, mais son manager et mari n'aime pas l'Amérique… Par amour, l'artiste le suit, abandonnant une carrière internationale prometteuse. En 1957, elle débute une nouvelle opérette, "Tête de linotte", avant de retrouver Luis Mariano avec "Visa pour l'Amour" (de 1961 à 1964), et Bourvil avec "Avec Ouah ! Ouah !" (1965). En 1972, elle crée la version française de "Hello, Dolly !" (qui lui vaudra l'Award de la "Meilleure show-woman européenne"), triomphe avec "Nini la chance" (1976) et "Envoyez la musique !" (1982). Suivront alors, "Cigarettes, Whisky et p'tites pépées", "Ça ira mieux demain", "La bonne du curé", "Frida oum papa", "Boing-boing", "Tata Yoyo", "Cho ka ka o" (Top 18 en 1985)... qui lui vaudront une douzaine de disques d'or.

Visionnez la prestation d'Annie Cordy sur "Hello Dolly" (1972) :


Vedette du music-hall et de l'opérette, Annie Cordy est devenue une reine de l'écran, mais, pour qui la suit depuis ses débuts, cela ne surprend guère. L'artiste est quelqu'un de “vrai”. Elle ne truque jamais et paie toujours comptant. Voilà le gage d'un succès constant et durable. Toutes les chansons d'Annie Cordy réunies dans ce coffret "Intégrale - volume 1 (1952-1969)" reflètent le double secret de la réussite de cette “Reine de la fantaisie”. Ils se nomment “présence” et “amour du public”. Et quand il s'agit d'amour, la foule rend au centuple ce qu'elle reçoit dans un sourire, car ce sourire a le goût d'un baiser fraternel...



Merci à Pierre Hiégel.
Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez annie-cordy.com.
Pour écouter et/ou télécharger les plus grands succès d'Annie Cordy, cliquez sur ce lien.
Visionnez la prestation d'Annie Cordy sur "La bonne du curé" (1974) :


Visionnez la prestation d'Annie Cordy sur "Tata Yoyo" (1980) :


Visionnez le clip d'Annie Cordy, "Cho ka ka o" (1985) :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP