Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Alain Souchon > "Âme fifties" : Alain Souchon détaille son nouvel album
C'est dit !
samedi 07 septembre 2019 14:06

"Âme fifties" : Alain Souchon détaille son nouvel album

Le 18 octobre, Alain Souchon dévoilera son nouvel album "Âmes fifties". A cette occasion, le chanteur est revenu sur la conception du disque, mais aussi sur sa peur de vieillir, sur les ondes de RTL.
Crédits photo : Bestimage
Il aura fallu attendre onze ans mais ça y est, le nouvel album d'Alain Souchon est prêt. Avec "Âme fifties", attendu le 18 octobre, le chanteur publiera là son premier album de chansons originales en solo depuis "Ecoutez d'où ma peine vient" en 2008. Forcément ce retour est très attendu et le légendaire chanteur a choisi RTL pour la première interview autour de ce nouveau projet, en forme de retour. « Ça me donne envie de tout casser quand on me dit ça. Faire des chansons c'est assez compliqué, ça vous prend bien la tête » déclare l'artiste qui a pourtant enchaîné un album de comptines ("A cause d'elles") et son disque collaboratif avec Laurent Voulzy. « Ça fait plutôt quatre ans que j'ai pas fait de chansons » rectifie-t-il. Même après 45 ans de carrière, le chanteur arrive encore à douter à chaque sortie d'album : « A chaque fois c'est un challenge, on se dit "pourvu que ça intéresse les gens, que ce ne soit pas complètement idiot. ce que je fais". On est toujours un petit peu anxieux puisque notre métier, c'est d'amuser les gens quand même (...) C'est un rapport d'amitié qui se crée entre les gens et la personne qui écrit les chansons ». Dans ce sens, il compare donc les réseaux sociaux à « un outil de communication qu'on a eu, nous aussi, les chanteurs ». « Faire des chansons, c'est communiquer avec les gens » résume l'artiste.

"Aujourd'hui, il y a des gens merveilleux (...) et toujours des connards"


Comme le prouve le titre de l'album, ainsi que les deux morceaux déjà dévoilés ("Presque" et "Âme fifties"), Alain Souchon a voulu regarder dans le rétroviseur, direction les années 50 de sa jeunesse : « A cette époque-là, on découvrait que c'était la guerre en Algérie, à la radio on entendait André Verchuren, les gens allaient au cinéma et était fascinés par Jean Gabin, Jeanne Moreau, Jean-Paul Belmondo... alors j'ai fait un état des lieux sur ce que j'ai vu ». Il explique d'ailleurs qu'il ne s'agit « pas » d'une chanson nostalgique : « La première fois que j'ai vu le monde, il était comme ça ». Celui qui chantait "J'ai dix ans" vient d'ailleurs tordre le cou aux idées reçues : « Beaucoup de gens disent c'est mieux avant, c'est parce qu'ils étaient plus jeunes, ils aimaient mieux être jeunes que vieux. Mais le monde... aujourd'hui il y a des gens merveilleux (...) et toujours des connards. C'est la vie ! ». Il affirme que cette double sortie est un choix de sa maison de disques. « Moi j'obéis », dit celui qui se déclare « amusé » par ce choix mercantile.

"Cette injustice de la naissance est vraiment inexorable et terrible"


A propos de "Presque", le deuxième extrait : « C'est Pierre et Ours qui ont trouvé ça, Pierre il trouve des ritournelles (...) ils sont dans ce milieu-là depuis toujours donc ça les amuse que je sois chanteur ». Au programme de ce nouveau disque, on retrouve également "Debussy Gabriel Fauré", une chanson qui évoque la différence culturelle entre ses parents, amateurs de musique classique, et lui, fan d'Elvis Presley ou Eddie Cochran. Tandis que les deux fils d'Alain Souchon seront presque de toutes les chansons, le fidèle Laurent Voulzy lui a également composé le titre "Irène" : « C'est un prénom démodé qui est joli ». Enfin, "Ici et là" évoquera les différences sociales selon les individus : « Cette injustice-là est démente, ça vous détermine la vie. Ça ma fascine toujours (...) Cette injustice de la naissance est vraiment inexorable et terrible ».

A 75 ans, l'artiste va-t-il bientôt prendre sa retraite ? « Je me disais, il faut peut-être que j'arrête, je vais radoter (...) Mais heureusement, mes enfants, Ours et Pierre Souchon, m'ont dit "allez allez au boulot" (...) D'avoir 75 ans, ça me fait un peu peur, je me suis dit "je vais être peut être ridicule", je vais pas y arriver, peut-être que ma voix est moins bien » explique Alain Souchon. Le chanteur a également évoqué son admiration pour Emmanuel Macron, qui a beaucoup fait parler.

Regardez l'interview d'Alain Souchon :
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez alainsouchon.net et la page Facebook d'Alain Souchon.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP