Jump to content
Hamlet

Nolwenn Leroy - Gemme

GEMME  

52 members have voted

  1. 1. Vos coups de coeur ?

  2. 2. Combien de GEMME pour cet album



Recommended Posts

J'ai mis en spoiler, sinon c'était trop long. :mdr:

J'espère bien qu'on prendra le temps de me lire, j'ai trop eu une vision (sorte d'épiphanie nolwenn-esque) en écoutant l'album.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post

Avis après les premières écoutes :

 

1. L'album est plutôt convaincant dans l'ensemble par rapport à la démarche plutôt " mystique " sur la vie. Les sons sont plutôt bien choisit , et la voix colle bien.

2. Il y a un déséquilibre entre le français et l'anglais surtout que sa prononciation anglaise n'est pas assez au point Je n'aime pas ce mélange français/anglais.

3. Plusieurs singles sont agréable à l'écoute : " Bien plus précieux " , " Ce que je suis " , " Trace ton chemin " , " Pourtant " , " Stephen "

4. Les singles anglais ne m'ont pas convaincu et certains singles manquent quant même de dynamisme.

 

Bref 3/5 .... sans l'anglais ça aurait été 4/5

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post

Impossible de pondre une critique pour le moment. Pas encore assez imprégné.

 

Bien qu'ultra fan de cette nouvelle proposition, l'album est trop court et vraiment du mal avec les pistes en anglais qui ne cassent pas avec ses anciens travaux là où toutes les pistes en français offrent quelque chose de neuf dans sa disco. Hormis Run It Down, mais pas convaincu non plus.

Et quand je pense que c'est DELAURENTIS derrière The Lake et A Dream, je m'attendais vraiment à autre chose que des Homeland bis :mellow:

 

Puis je travaille sur une critique d'Histoires Naturelles et du Chat depuis un moment que je posterai bientôt !

  • Like 7

Share this post


Link to post

Trace Ton Chemin passe beaucoup mieux maintenant, la seule chose qui me gêne désormais c'est les grésillements sur Pourtant :(

Dommage parce que le titre a l'air super super cool !

  • Like 3

Share this post


Link to post

Bon, j’aurais tenté, je lui aurais donné une chance à cet album que j’attendais.

Gemme ne m’avait pas emballé plus que cela, mais je me rends compte que c’était sans doute le plus radio-friendly de l’album.

Ce qui m’ennuie, c’est qu’il y a à boire et à manger dans cet album, et qu’il n’y a pas de cohérence, cohérence à laquelle elle nous avait habitué dans ses derniers projets (O filles de l'Eau et Cheshire Cat, je ne mets pas Bretonne dedans, qui est pour moi un projet à part). Là, ça part dans tous les sens sans réelle harmonie, et pas forcément de façon heureuse (je pense notamment à Trace ton Chemin qui fait complètement tâche dans l’ensemble, et dont je déteste prodigieusement le style).

Ce qui me dérange ensuite, c’est que tout est assez linéaire (si on enlève Combat pour la Paix, Gemme et Run it Down), rien ne se détache vraiment, on n’a rien de vraiment puissant (là forcément, j’ai Ophélia qui me vient en tête) ou de vraiment marquant.

L’album est ensuite résolument trop court, 38 minutes, ça fait mal quand ça s’arrête. Pourquoi une chanson comme L’Ankou est-elle si courte d’ailleurs ?

Bref, une belle déception pour moi. L’album n’est bien entendu pas désagréable à l’oreille, c’est très plaisant. Mais il ne m’a pas donné envie d’y rejeter une fois de plus l’oreille.

On va dire que je garde L’Ankou (que j’ai apprécié après plusieurs écoutes tout de même). Les paroles, le côté dark-aérien voire un peu inquiétant, la linéarité qui va au fond très bien au titre, tout est bien fichu dedans, en fait, sauf cette maudite longueur :throb: .

Gemme : 💎💎,5

 

  • Like 1

Share this post


Link to post

Je commence ma critique de Gemme à l'envers, je veux directement mettre en valeur mes pépites plutôt que de passer à l'ordre chronologique.

 

Après le musée d'animaux et des curiosités, l'album sur le méchant chat de Alice, l'album sur les secrets et les légendes mystiques de l'Océan, Nolwenn revient avec Gemme, un album sur la Terre.

Nolwenn a cette force pour écrire des textes qui permettent de transposer des sujets d'actus dans des situations un peu fantastique, ce petit truc à la voulzy lui va à ravir.
On a l'impression qu'elle est plus mature aujourd'hui, qu'elle a conscience de ses faiblesses, elle utilise ses influences d'une bonne façon. Elle est devenue plus forte depuis Bretonne.
Voici ma sélection de Gemme, ça sort tout droit de ma grotte au fin fond de la Terre :
Rubis-88757.gif
Pourtant : Voici la Gemme noire, la gemme triste qui parle d'une situation qui me touche beaucoup. Elle parle d'une mère qui a aimée son enfant avant de le perdre (mort, abandon ??). Les paroles sont très simples mais la force du titre c'est l'émotion. C'est fou comment une voix arrive à donner de l'intensité à une chanson, Nolwenn donne du relief à ce texte. Musicalement, c'est de la variété, c'est simple mais touchant. Il faut être insensible pour pas se sentir bouleverser par cette histoire. On rajoute à ça la voix qui est en pleine maturité et qui ressort embellie de 15 ans de métier.
Run it Down : Hop, Nolwenn avale Kate Bush et Florence and the machine le temps d'une chanson. Ce qui ressort ici, c'est la puissance de sa voix et surtout sa consistance. La production du titre est très bonne, c'est claire, limpide. Elle envoie du lourd avec les Oh OH OH sans faire générique, au contraire ça renforce l'instant épique du morceau. Enfin on a un titre en anglais puissant et dynamique dans son répertoire. C'était mon rêve de la voir dans ce registre depuis sa reprise de 2006 de Running up that hill.
L'ankou : Ce titre est hyper court mais addictif. Je préfère les couplets au refrain ce qui fait que c'est un peu frustrant de n’avoir que 2 minutes. Mais malgré cette courte durée, la chanson me touche grâce à son texte mystique, son riff de guitare entêtant, ce refrain avec un écho particulier. Je vais en faire un record d'écoutes à mon avis.
Stephen : Chanson directe touchante sur une note pessimiste sur l'avenir de notre planète. J'aime particulièrement la construction de la chanson, le refrain arrive après un bon moment de texte, sa voix est consistante dans les deux refrains. Juste avant ou après les refrains, on a un son très "celtique" ou british, preuve encore de l'efficacité de cette équipe de producteur.
A Dream : Le travail est bien fait, le titre est bien produit, touchant. Elle peut paraitre niaise mais j'assume, la voix de Nolwenn est pure sur ce titre. Je pense à Enya, il manque plus que les grandes oreilles à Nolwenn pour devenir une elfe. La chanson est très dynamique et en même temps la voix de nolwenn est douce et très stable, il faut le dire, c'est une excellente chanteuse qui est à 100% de ses capacités cette fois çi.
Combat pour la paix : Comment réussir à parler d'un sujet commun (le diable, le mal, il faut combattre la haine ect) sans paraitre vu et revu ? On balance en réponse un son mystérieux, un refrain qui fait figure d'ovni entre les choeurs, les réponses, elle s'amuse, elle joue son rôle. Je trouve ça original, j'imaginais un titre plus rock ou plus variété comme dans le premier album et bien non, je suis surpris sur un autre terrain. La production du titre réserve des petites surprises aussi, il y a cette touche de magie et de grâce.
Ce que je suis : Elle ressemble beaucoup au premier album surtout à la chanson de Lara Fabian, inévitablement. Sauf qu'ici, on y croit, nolwenn chante avec ses tripes, elle se lâche. Je peux comprendre que si on aime pas la variété, ça cause des soucis mais moi ça va, cette musique fait partie de moi. A noter que j'écoute de moins en moins de chanson de ce genre, c'est vraiment l'émotion et la voix qui me transporte ici.
Gemme : Je me laisse bercer par le texte, par la voix et par l’enchaînement des derniers refrains. Ce titre est vivant, solaire, on a envie de crier avec elle. Je trouve qu'elle a une grande motivation quand elle l'a chante, elle aime son métier, elle est libre, ça fait plaisir à voir. Finalement, le titre est le premier ticket à prendre dans ce train, dans cette histoire. C'est la première pierre à l'édifice, Gemme est l'entrée dans la grotte de pierres précieuses.
Après les gemmes, on trouve des petits cailloux lâchés par les elfes et les gobelins :
Bien plus précieux : Un bon titre qui montre que la richesse est moins importante que la vie, il faut apprendre à vivre, à s'amuser sans souffrir de cette envie d'avoir les trésors de la Terre. Bonne leçon de la part de Nolwenn. Les Oh oh oh sont pas mal mais le refrain est un peu banal tout comme le début du morceau. Mais encore une fois, la production est bonne.
The Lake : Alors bien sur, elle est pas mauvaise. J'adore cette mystérieuse chanson sur un lac, elle arrive au bon moment. Encore une fois, on a l'impression que Nol chante pour les elfes sur un rocher mystique en Islande ou en Irlande. La musique réserve des surprises car on a une surcouche de musique pop celtique sur The Lake. L'accent ne me gène plus vraiment car elle fait partie intégrante du charme de la chanson.
Voici maintenant l'heure de sortir de la grotte et de la Terre :
Trace ton chemin : Chanson simple avec une bonne morale, les oh oh oh sont doux et agréable à mes oreilles, ça fait du bien. Le couplet a deux parties, on a des répétions et un refrain différent. Bon titre mais pas percutant.
Gemme est bien un mixage de plusieurs expériences de Nolwenn leroy, ça résume 15 ans de travail et un parcours hors du commun dans cette scène musicale populaire en France. L'album est simple mais complet, éclectique avec de beaux textes, sa voix est devenue puissante, douce. C'est fou comment elle se débrouille bien avec une voix grave, aigus, puissante ou douce. C'est simple, elle est très polyvalente.
La voix de Nolwenn change d'albums en albums comme une kate bush ou Mariah sauf que c'est naturelle chez elle, ce n'est pas un défaut de vieillesse.
Aujourd'hui, elle a du recul pour reprendre sa voix de son premier album pour mixer ça avec celle de Histoires naturelles/O fille de l'eau, on oublie pas le cheshire cat avec sa voix douce. Nolwenn est devenue une excellente vocaliste.
C'est bien de suivre le parcours de cette fille, son évolution est très intéressante, on passe de la gagnante d'un télé-crochet à une fille qui est heureuse de son art, une créatrice (peu importe le génie, on a pas à la mettre au niveau d'une Kate Bush), c'est touchant de la voir grandir.
Je me souviens encore de l'élève de la star academy, cette pauvre fille intello, timide qui avait pas encore conscience de son talent. Le duo avec Laurent Voulzy était un peu sa révélation à elle. Comme quoi le télé-crochet n'a pas que des défauts, il suffit juste d'avoir une ouverture d'esprit, une envie de découvrir d'autres univers. Il faut pas s'enfermer dans les préjugés et les clichés. Il faut pas mettre des artistes dans des cases.
Je classe l'album de la Terre au dessus de bretonne, du premier album et de O fille de l'eau mais un peu en dessous du Cheshire cat (il est cohérent de a à z, il partage la même durée que Gemme et possède une meilleure ambiance) et de Histoires naturelles (l'album qui a la meilleure cohérence, le meilleur enchaînement).
C'est bien de suivre un nouveau concept à chaque album, c'est même devenu très rare en France dans la musique populaire.
579596giphy.gif
  • Like 9

Share this post


Link to post

Du coup Kinder tu as découvert ou tu connaissais déjà le Cheshire Cat & Moi?

Moi j'ai toujours un peu de mal avec cet opus, même s'il est cohérent de bout en bout et qu'il y a Valse au sommet l'une de mes préférées de Nolwenn avec Sur mes lèvres. Mais je le trouve un poil déprimant, moins envoûtant dans ses allures de conte, sa voix ne m'enchante pas autant que sur Gemme ou Histoires Naturelles, j'adore certains titres et d'autres m'ennuient profondément...Je le place en avant dernière position dans mon Top de ses albums.

 

Le son sur Gemme est vraiment un enchantement pour les oreilles. Pourtant m'a eu et m'a presque fait monter les larmes aux yeux hier et Ce que je suis malgré son côté variété est très addictive et me fout les frissons (texte et musique se complètent très bien).

  • Like 2

Share this post


Link to post

Du coup Kinder tu as découvert ou tu connaissais déjà le Cheshire Cat & Moi?

Moi j'ai toujours un peu de mal avec cet opus, même s'il est cohérent de bout en bout et qu'il y a Valse au sommet l'une de mes préférées de Nolwenn avec Sur mes lèvres. Mais je le trouve un poil déprimant, moins envoûtant dans ses allures de conte, sa voix ne m'enchante pas autant que sur Gemme ou Histoires Naturelles, j'adore certains titres et d'autres m'ennuient profondément...Je le place en avant dernière position dans mon Top de ses albums.

 

Le son sur Gemme est vraiment un enchantement pour les oreilles. Pourtant m'a eu et m'a presque fait monter les larmes aux yeux hier et Ce que je suis malgré son côté variété est très addictive et me fout les frissons (texte et musique se complètent très bien).

 

Je l'ai eu en 2010, j'étais dingue de Nolwenn, je le voulais absolument à sa sortie. Mais c'est juste avant Bretonne que j'ai pu l'avoir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
C'est étonnant de la part de Nolween qui a pourtant une jolie voix à la base d'être incapable de fournir un minimum de sentiment et de conviction. En même temps les chansons de ce nouvel album album sont si insignifiantes qu'on peut comprendre ce désintérêt. On s'emmerde.. à moins d'être neurasthénique (ce qui n'est pas mon cas).

  • Like 2

Share this post


Link to post

Gemme comme je l'ai écrit ailleurs est un album très agréable à écouter et de qualité. J'ai mis 4 gemmes. Je précise que je ne connais pas tous les titres de ces précédents albums, on m'avait offert quand j'étais ado son premier disque à l'issue de la Star Ac et je suis de loin sa carrière. Les autres albums dont je connais le plus de titres sont Histoires naturelles et Bretonne.

 

Avec Gemme, je suis content qu'elle s'éloigne du côté celtique et breton.

 

"Gemme" est un titre que je ne réécoute pas beaucoup car s'il est sympathique, les paroles me laissent circonspects depuis que la chanson a été dévoilée, même si c'est un bon premier choix de single.

 

Pour "Bien plus précieux", je préfère le refrain aux couplets. Il a un côté hymne comme certains l'ont indiqué.

 

"L'Ankou" est mon premier coup de coeur du disque, même si la musique n'est pas ce que je préfère. J'aime beaucoup le refrain avec de dédoublement de voix, collant bien à la thématique du titre.

 

"The Lake" est intéressant pour l'ambiance mais les paroles sont noyées et c'est dommage. C'est un titre qui n'arrive pas à me marquer.

 

"Combat pour la paix" est l'ovni de l'album, notamment à cause de son refrain. C'est un titre qui s'apprivoise progressivement.

 

"Ce que je suis" est une ballade très classique avec une magnifique envolée. C'est un des titres que je préfère de l'album.

 

"Trace ton chemin" est une chanson trop simpliste, à tous les niveaux.

 

"A Dream" par son ambiance musicale et le texte de Poe, le côté grave de la voix de Nolwenn sur les couplets est une pépite.

 

"Pourtant" est le titre au texte le plus touchant. On sent le côté interprète de Nolwenn dans sa manière de nous raconter cette histoire. C'est une des plus belles chansons du disque, entre mélancolie et douceur. L'envolée finale est somptueuse.

 

"Run it down" est le titre que j'écoute le plus, mon big coup de cœur du disque. Nolwenn s'est inspirée d'autres artistes pour l'écrire, de la scène anglo-saxonne. Quelle énergie de sa part dans le refrain, quelle puissance !!!

 

"Stephen" après ce titre nous fait revenir vers quelque chose de calme, tranquille. J'aime bien l'ambiance musicale et ce titre est dans la lignée d'un Balavoine, même pour la voix étonamment. Pour les paroles aussi. Un titre que j'écoute peu et qui arrive malheureusement pour lui après les trois pistes précédentes. Agréable à écouter mais moins marquant que d'autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post

Après 2 semaines si je m'en réfère à mes écoutes se dégagent certains titres si je devais faire un top 5 ce serait:

 

Ce que je suis

Stephen

The Lake: titre qui n'est pas aimé sur le forum mais j'y adhère totalement surtout le pont et quand elle chante à ce moment là avec une voix différente c'est magique. Il casse l'album peut être mais c'est un titre différent et ça fait du bien.

L'ankou

Pourtant

 

 

 

Run It Down je l'écoute à dose homéopathique il donne un peu mal à la tête....dommage qu'elle enovie du bois dès la première minute j'aurais préféré un crescendo

  • Like 3

Share this post


Link to post

Mon avis sur cet album. Tout d'abord les points positifs:

 

- Gemme (chanson) ouvre parfaitement l'album. Elle se marie bien avec les pistes suivantes et je trouve qu'elle donne le ton de l'album. Bon choix de lead je pense même si sans l'écoute de l'album ce n'est pas évident.

- Gros coup de cœur pour Bien Plus Précieux. J'aime tout, très très belle chanson.

- D'autres chansons permettent à l'album d'être solide: Ce Que Je Suis, Pourtant et Stephen.

- L'Ankou est sympa.

- Toutes ses chansons (et uniquement celles-ci) regroupées sur un EP m'aurait donné envie de l'acheter immédiatement.

 

Malheureusement, de nombreuses chansons ternissent la qualité de l'album:

 

- Les chansons en anglais. Nolwenn a une très belle voix qui transmet énormément d'émotion. Or, lorsqu'elle chante en anglais ce n'est plus le cas. Sa voix est plus grave et elle n'arrive pas à partager le sens des chansons. Je n'ai jamais adhéré à ses titres en anglais, qu'elle se contente de l'anglais. Les nuances à la fin de Run It Down et le pont de The Lake rendent les chansons correctes.

- Combat Pour La Paix. QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE DAUBE?! Elle propose un titre engagé, mais les paroles sont niaises, les chœurs sont affreux, sa voix est ridicule. Je n'aime rien et sa place en plein milieu de l'album gâche tout.

- Trace Ton Chemin est un titre qui ne colle pas du tout à Nolwenn. Attribué à quelqu'un d'autre, il aurait pu passer, mais pour elle non, ça ne correspond à son registre.

 

Je trouve donc que c'est un album qui tient la route, meilleur que Ô Filles de l'Eau cependant la moitié des titres n'auraient jamais dû être présents (et Combat Pour La Paix n'aurait jamais dû être enregistré!).

  • Like 3

Share this post


Link to post

Avis " à chaud " pendant l'écoute de l'album :

 

" Gemme " : au début j'avais eu du mal avec cette chanson à sa sortie mais avec le recul je me rends compte que j'aime bien ce titre. Finalement je trouve que c'est bien écrit, une belle musique et une voix impeccable ... Que demander de plus ? Finalement un très bon choix de lead. J'aime. ( jeux de mots pourrave , dsl pas dsl ^^ ) Faudra que je me refasse le clip.

 

" Bien plus précieux " : second titre efficace, également un coup de coeur. Pour l'instant c'est vraiment une belle découverte que cet album. Je verrais bien le titre en single ( ne rigolez pas, je ne suis pas trop au courant de son actualité ). Y a quelque chose dans ce tire qui lui est à la fois " propre " mais qui me fait penser à de vieilles chansons de Kate Bush.

 

" L'Ankou " : le thème est original ( même si les fans diront sûrement que non vu qu'on en revient à la légende bretonne ), j'adore les passages avec les deux voix superposées. Encore un beau moment. Limite trop court à mon goût. Je suis fan !

 

" The Lake " : J'aime bien mais moins ma tasse de thé. Un bon titre, elle chante bien en anglais mais je la préfère en français.

 

" Combat pour la paix " : Titre assez surprenant à la première écoute, voix toujours aussi charmante. Des textes qui me font penser là encore un peu soit à Kate Bush ou Mylène Farmer. Je reste sous cette impression déroutante, mais là encore c'est une bonne surprise. Je sens que je vais ré écouter cet album à l'avenir. ^^

 

" Ce que je suis " : un peu moins fan également , on se rapproche plus de ce qu'elle a déjà fait par le passé, je trouve que c'est moins original. Pas fan de la production qui me fait penser à des titres d'Hélène Ségara , dommage car le texte n'est pas vilain du tout. Un peu macabre mais là encore c'est fichtrement bien écrit. Mais j'arrive pas à accrocher. Comme un air de redite.

 

" Trace ton chemin " : On retourne déjà vers quelque chose qui m'emballe plus. Encore une réussite même si quelques longueurs avec les " oh oh oh " . Et puis cette voix. :throb: Finalement je sais que ce titre finira pas être également un coup de coeur.

 

" A dream " : Une ballade en anglais au piano. Curieusement je préfère à " Ce que je suis ". Question de sensibilité j'imagine. Le rendu est très réussi là encore. Que vous dire de plus quand on a rien à critiquer ? Bon un peu longuette mais rien de bien méchant. ^_^

 

" Pourtant " : J'adore. Un texte profond, emprunt de tristesse et qui augmente en puissance au fur et à mesure de l'écoute. Un coup de coeur, une fois de plus. :throb: Belle chanson émouvante.

 

" Run it down " : De l'anglais à nouveau. Une production surprenante sur le coup car s'éloignant des autres titres je trouve. Mais c'est plutôt réussi et c'est cohérent encore avec l'univers de la miss. Je pense qu'en live ça devrait même rendre pas mal. J'aime bien.

 

" Stephen " : On clôture avec une chanson française, ce n'est pas pour me déplaire. Des paroles là encore qui n'ont rien à envier à certaines chansons de Farmer ( qui ferait mieux parfois de se bouger les fesses plutôt que de se reposer sur ses acquis mais là c'est une autre histoire.. ). Un beau titre pour bien clôturer une si belle galette de chansons que nous a offert Miss Leroy.

 

Mon avis global : un album réussi et cohérent. Des paroles un peu mystiques ( voir même beaucoup sur certains titres ), des sonorités qui font voyager... Je connais mal toute la discographie de la miss mais en tout cas ce dernier ( sixième si je me trompe pas ) album de la miss est une réussite. Mes oreilles se sont régalées. Et je pense le réécouter avec beaucoup de plaisir. Je me rends compte que hormis " Ce que je suis " que je kiffe carrément tous les titres donc on va conclure en disant que c'est quasiment un coup de coeur.

Je suis pas au courant si l'album cartonne mais il le mérite si c'est le cas. :throb:

 

Au passage, merci à Everlast pour m'avoir fait découvrir cette merveilleuse galette bretonne ! :thumb_yello::huglove:

 

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Sujets récents

  • Messages

    • #9 sur iTunes France #10 + #39 sur Amazon France #40 sur Apple Music France #55 sur Spotify France avec 69k écoutes sur la journée d'hier #55 sur Deezer   Sur Spotify (dans le monde), elle a fait 106k écoutes sur la journée d'hier ce qui permet au titre de dépasser les 4M d'écoutes en 2 mois!👏   A noter que Zanaka est également #35 au Top Albums selon Pure Charts. Je suis étonnée qu'elle n'ait pas encore dépassé les 500k exemplaires vendus et obtenu la certification Diamant...   Par curiosité, combien pensez-vous qu'elle fera en premier semaine avec le nouvel album?
    • Session A Pink      ❤️❤️❤️❤️❤️❤️
    • Je suis en train de finaliser mon vote aussi et pareil que vous tous, deux titres de mon top 10 dans la demi finale 1 ont 12/20 alors que dans la 2, mon #11 a 15/20   Je pense ça va être très très compliqué pour le Danmark du coup 😕    
    • Comme quoi, elle est pas encore bonne pour la casse vu tout ce qu'elle engrange encore comme argent...   Et tout le monde sait que dans ce milieu tant que tu fais de l'argent t'es pas encore "fini".
    • She Loves Control ne sera pas un single je pense, il aurait fallu qu’il soit lancé à la place de Sangria Wine, ça fait tard maintenant.  M’etonnerait pas qu’ils passent directement au nouvel album en fin d’année.
  • Similar Content

    • By Blow
      5 Albums originaux. 1 Album de reprises. 2 Albums & DVD live. 5 Albums Top 05 en France dont deux #1. 2 singles #1 en France. 3 520 000 disques vendus (albums/singles).
       
       
      FRANCE :
      SPS : 03-07-11-18-23-30-39-44-42-56-72-78-86-93-72-66-72-115-128-182-//-196-//-165-192-//-199-//-171-177-198-//-//-//-171-149-153-162-153-200-185-177-//-//-184-EC
      estimations ventes : env 81 650exemplaires. >> DISQUE D'OR
       
      Physique + digital : 03-06-06-11-13-19-22-27-29-36-51-59-74-79-75-64-72-92-103-150-161-141-161-129-135-151-144-144-110-111-137-142-153-154-131-106-109-110-106-143-132-121-139-170-125-EC
      Physique : 03-06-06-10-13-16-20-26-26-35-46-52-62-62-57-56-57-64-68-90-98-86-104-90-88-92-96-96-78-81-97-100-112-106-89-70-71-72-69-90-85-81-91-108-83-EC
      Téléchargement :02-12-21-34-56-69-105-80-106-126-175-164-170-//-//-//-198-164-//-//-//-//
      Ventes : env 76 850 exemplaires
       
      >> Ventes physique 2017 : 65 100 ex [45ème album le plus vendu de 2017] // [86ème album le plus vendu de 2017 SPS]
      >> Ventes physique 2018 : 11 850 ex
       
      BELGIQUE (W) : 03-06-07-09-14-20-20-18-26-26-40-47-44-46-67-43-45-48-41-58-96-110-87-129-127-//-148-168-121-179-//
      BELGIQUE (V) : 195-//
       
      SUISSE : 15-36-48-75-//
      SUISSE ROMANDE : 03-10-09-18-34-40-40-48-EC

      FRANCE :
      Téléchargement 32-122-156-142-121-85-125-145-196-195-160-144-125-132-100-98-28-43-43-76-91-124-//-152-146-144-//
      Chiffres : env 8 000 ex > Equivalent Streaming : 1 200 000

      Spotify : 1 363 473
      Equivalent Stream : env 3 926 946
      Equivalent ventes (digital + streaming) : env. 26 180 ex
      BELGIQUE :
      Ultratip : 31-18-14-12-10-07-//
       

      BELGIQUE :
      Ultratip : #04

      Spotify : 726 306
      Equivalent Stream : env 1 452 612
      Equivalent ventes (digital + streaming) : env. 9 700 ex
       
      Hors single
       
    • By Hamlet
      Nolwenn : "L'album sortira quand il sera prêt et si ce n’est pas Noël 2015, ce sera mars ou avril 2016"

      - Catherine : Yesssss fin 2015 !!!!!
      - Liliane : Oui vivement, le dernier opus date de 2012 quand même.
      - Catherine : ...
      - Catherine : Bonne année à toi, bon beh on attends l'album au plus vite. Mars ou Avril !
      - Liliane : Moi je pense à la fin de l'année 2016, obligé elle va nous refaire le coup de la sortie de fin d'année, histoire de profiter des ventes de Noël.

      Nolwenn sera de retour en fin d'année.

      - Catherine : Yesss fin 2016 !!!!!
      - Liliane : Album en fin d'année, haha on le savait, on le savait.
      - Liliane : C'est la rentrée, LE LEAD SINGLE ARRIVE !!!!
      - Catherine : On est au mois d'octobre là, ça arrive je le sens #ComingSoon
      - Liliane : On n'est mi-octobre, ça craint non ?
      - Catherine : Non mais t'es chiante, techniquement avec Nolwenn il reste encore 24 jours, 3 heures et 14 minutes, donc patiente, ça arrive, on connaît Nolwenn, elle balance tout à la dernière minute,
      - Liliane : On n'est fin octobre, allez j'attends lundi, c'est pour noyer le poisson dans l'eau ! Elle fait style de rien car Nolwenn adore faire la surprise et BIM du jour au lendemain, elle va nous présenter son opus, moi j'y crois encore.
      Novembre
      - Catherine : Imminent, TOUT EST ENCORE POSSIBLE
      - Liliane : ...
      Décembre
      - Catherine : Je pense que ça arrive...
      -
       
      On l'a donc tous compris et accepté, changement de promo, pas de sortie de fin d'année.
      Nolwenn Leroy balancera son 6ème opus au Printemps, c'est désormais officiel.
       
      Avant de lire les quelques nouveautés, petit récapitulatif de sa carrière :

      Dans la grande galerie de son évolution, on découvre à ses débuts une jeune fille tantôt gaie, un peu triste « Nolwenn »
      en pleine participation à un grand concours de musique "La Star Academy", télé-crochet où elle remporte inévitablement la victoire en 2002.



      C'est donc en 2003 qu'elle devient « Nolwenn Leroy » (où Nolwenn Lareine pour les intimes) et qu'elle signe son premier album,
      album éponyme : "Nolwenn", porté par le tube « Cassé » qui décroche la première place dans les charts
      où encore l'entêtant « Suivre une étoile », signé Laurent Voulzy. L'album est un carton et se vends à ~600.000 exemplaires.
       


      L'heure du deuxième album a sonné, Nolwenn fait appel au légendaire duo Laurent Voulzy / Alain Souchon (sans oublier Franck Eulry). Elle confie l'envie de proposer un album qui lui ressemble, prête à raconter ses rêves de fille, ses mystères... Nolwenn est donc de retour en 2005 avec « Nolwenn Ohwo », le titre crée la surprise, visuellement on y découvre une Nolwenn plus légère et charmeuse et musicalement des sonorités celtiques pop/folk légères et aériennes, « Nolwenn Ohwo » se hissera en tête des ventes peu de temps après sa sortie. L'album "Histoires Naturelles", lancé en fin d'année, impose un réel univers et marque un tournant dans sa carrière. Vendu à ce jour à +300.000 exemplaires.
       

       
      Après le succès de son deuxième album, Nolwenn Leroy fait une pause pour se concentrer sur la préparation de son troisième opus et part s'exiler quelques temps en Suède. Elle travaille avec Teitur, musicien scandinave, devenu depuis un ami des jours de pluie. L'ambitieux "Le Cheshire Cat Et Moi" voit le jour en 2009, Nolwenn y dévoile un vrai talent d'écriture, chante quatre titres en anglais, on assiste à une vrai révolution artistique. Nolwenn réussit à convaincre certains médias jusque là (parfaitement) insaisissable qui salue un album pointilleux, exigeant... Le Figaro parle d'un projet « audacieux » et ajoute : « le timbre harmonieux de la chanteuse fait merveille dans cet opus épuré et d'une grande musicalité ». En dépit d'un bon accueil critique, le succès dans les charts est moindre, l'album se vends à 50.000ex.
       
       

       

      Mais Nolwenn ne baisse pas les bras et retourne en studio pour accomplir un projet qui lui tient à coeur : l'enregistrement de chansons traditionnelles bretonnes, sa madeleine de Proust. Produit à Londres (la ville Fantasy de Nolwenn), par le grand Jon Kelly, le quatrième album "Bretonne" sort le 6 décembre 2010 englobant des airs chantés en français, gaélique et anglais ainsi qu'un inédit : Je ne serai jamais ta Parisienne » offert par Miossec. S'y trouve les tubes "Tri Martolod", "La Jument de Michao", "Greensleeves", "Brest"... Contre toute attente, l'album est un immense carton, l'album passe nombreuses semaines en tête des charts, l'album s'offre le million et rafle en 2011, la meilleure vente de l'année pour une artiste francophone.

       
      Tout roule pour elle, les projets se multiplient à gogo.
      Il y a un avant Bretonne et un après Bretonne, Nolwenn est tout simplement PARTOUT !
       

      (Les intimes)
       
      Propulsée sous le feu des projecteurs,
      La fille de l'eau nage à mille à l'heure,
      À la conquête d'autres mondes,
      Mademoiselle de la gamelle envahie les ondes
      Sur ce terrain vert résonne encore
      L’hymne chanté par la douce bretonne
      Tel une reine
      Sur CIF, elle construit son arène
      La foule se bouscule les cliques
      Les vues explosent, c'est magique
      La sirène est désormais une déesse,
      La voilà égérie NINTENDO DS
      Plus d'inspiration, plus de mot
      ACHETEZ OPHELIAAAAAA, hashtag #PROMO
       
      Ce succès qui dépasse toutes les prévisions laisse libre cours à l'artiste qui revient donc deux ans plus tard avec un album concept : "Ô Filles de L'eau". De nouvelles chansons qui nous plongent dans l'univers poétique et mystérieux de la mer, parmi les plébiscités : « Juste pour me souvenir », « Ophélia », « J'ai volé le lit de la mer », où encore « Sur mes lèvres » (signé Jean-Louis Murat). Excellent envol, en effet, Nolwenn signe avec ce 5ème opus son meilleur démarrage (+40.000ex). À ce jour l'album s'est vendu à plus de 300.000 exemplaires.
       

       
       
      Puis... 2017, FINI LES COMMÉRAGES. #COMEBACK
       
      Les quelques infos :

      - Album au printemps. (Après le mois de Mars)
      - Une collaboration avec Alain Souchon et Pierre Souchon.
      - Nolwenn et Laurent Voulzy s'étaient promis d'enregistrer un duo ensemble pour le prochain album, on ne sait pas si c'est pour l'album de Nol ou Laurent.
      - Nolwenn au micro de RTL : J'ai écrit pas mal de chansons à Londres, avec certaines personnes présentes sur les précédents albums, il y a aussi beaucoup de nouveaux intervenants, surtout au niveau de la production de l'album. Ce sera peut-être un disque un peu moins organique que les précédents, je sortais d'albums comme Le Cheshire Cat et moi et Ô Filles de l'eau, très acoustiques. Il est peut-être temps de proposer de nouvelles choses, tout en gardant une base qui est la mienne, toujours celte.
      - Laurent Voulzy a annoncé travaillé sur l'album d'une d'une jeune femme qui a une belle voix et fait de belles musiques. On se demande qui ça peut-être
       

       
       
      Prêt pour le nouveau slayage ? #OnVeutUneVraiExploitationNolwenn
      Prêt pour le nouveau thème ?
      On en parle de la future nouvelle pochette chelou ?
      L'ère du 6ème album ouvre ses portes, à vos claviers !


×