Jump to content
Validation Nouveaux Comptes Read more... ×
Phunk Spector

Prince † (1958-2016)

Recommended Posts

FALLINLOVE2NITE (que j'adore) s'insère dans le cadre de cette nouvelle ère ?

 

Aucune info pour le moment. The Breakdown et FUNKNROLL sont les plus susceptibles d’apparaître sur l'album... et encore, ça reste à confirmer. Il serait capable de se servir de ces titres comme amuse-gueule.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Falling2nite est une horreur sans nom mais The Breakdown est très bonne.

 

FALLINLOVE2NITE. ;)

Share this post


Link to post

Prince va faire son retour sur scène au Royaume-Uni. Plusieurs dates sont déjà programmés :

 

- 15 mai : Birmingham LG Arena
- 16 mai : Manchester Phones 4U Arena
- 22 mai : Glasgow Hydro
- 23 mai : Leeds First Direct Arena
15 000 places en moyenne. Ouverture de la billetterie le 2 mai, pour un prix aux alentours de 70 euros. D'autres dates devraient être annoncés prochainement.

Share this post


Link to post

Les Inrocks lui consacrent un hors-série assez fouillé.

 

 

 

les-inrockuptibles_hs065.jpeg?1

 

 

Insaisissable, Prince l'a toujours été. Discret sur sa vie privée, se cachant sous de nombreux pseudos et identités, il a paradoxalement tenu le devant de la scène tout en cultivant le mystère sur sa sexy personne. Alors que son prochain album, Plectrumelectrum, est attendu depuis des mois, Prince semblerait enfin décidé à venir réchauffer cette fin d'hiver. Multipliant courant février les concerts impromptus à Londres avec son nouveau trio féminin 3rdEyeGirl, il y a joué plusieurs morceaux inédits, dévoilant une nouvelle direction musicale, à la fois rock'n'roll et funky.
Car tel est Prince. Depuis plus de trente-cinq ans, ce guitariste hors pair, doté d'un flair exceptionel pour le groove, a toujours su synthétiser les genres, mêler avec brio des décennies de pop, de soul et de funk, convoquant autant Sly Stone et Jimi Hendrix que les Beatles ou T.Rex. Entouré de musiciens virtuoses, blancs et noirs, girls & boys, il a créé et sans cesse renouvelé son propre son, charnel et irrésistibles. Malgré quelques cahots sur son parcours, il est resté passionné, bouillonnant et généreux, et continue à électriser ses millions de fans.
Musicien à la discographie pléthorique, personnalité énigmatique et fantasque, compositeur et producteur pour d'innombrables artistes, showman félin aux concerts incandescents, Prince est un génie baroque et révolutionnaire dont on ne fini pas de (re)découvrir les multiples facettes.
Anne-Claire Norot/Les Inrockuptibles
LE ROI SOLAIRE
Prince en digne héritier de la Great Black Music, Prince a su faire fructifier de la manière la plus éclatante qui soit cette grande histoire mêlant genre musicaux et sexuels, spirituel et sensuel. Une grande fusion à l'origine de l'une des dernières révolutions esthétiques.
1958-1978 THE BOY WONDER
Musicien précoce, le Kid de Minneapolis a fait de la musique sa meilleure alliée. Un apprentissage qui portera ses fruits puisque, à 19 ans seulement, il enregistre son premier album.
1978-1983 EN ROUTE (EN CORVETTE ROUGE) POUR LA GLOIRE
Entre 1979 et 1983, et en quatre albums Prince a compris les recettes du succès : Funk, Sexe, Rock, Pop. Mais aussi les bons dosages à adopter.
EXPLICIT LYRICS
Adepte des jeux de mots, du double sens et des métaphores hautes en couleur, l'écriture de Prince est explicitement sexuelle. Et fait monter la température corporelle de quelques degrés.
1984 RÉVOLUTION POURPRE
En 1984, une conjonction céleste rare a lieu : un album et un long métrage occupent le haut de l'affiche. C'est le moment Purple Rain de Prince.
DUEL AU SOMMET
La rivalité entre Prince et Michael Jackson, mise en scène comme le combat du sulfureux Kid contre le gentil Bambi, se traduisit en fait par une saine émulation artistique.
1985-1986 LA PARENTHÈSE ENCHANTÉE
A la pluie pourpre succèdent au milieu des années 1980 un bel arc-en-ciel psychédélique et une lune cerise autour de laquelle la superstar qu'est devenu Prince entre en orbite. Deux albums et un film témoignent de cette période fertile.
PARK D'ATTRACTION
En 1985 Prince crée son propre label et son studio résidence. Le complexe de Paisley Park comprend trois studios d'enregistrement, des studios de cinéma, une imposante salle de concert et The Vault, où sont entreposés master originaux, bandes inédites, copies de films, captations audio et vidéo de concerts et autres trésors.
FUNKY TOWN
Dès les années 1980, sous l'impulsion de Prince, naît le Minneapolis Sound. Un vent chaud et Funk qui portera jusqu'au R&B actuel. Le Minneapolis Sound : un hybride de funk allégé et de pop synthétique aux paroles souvent suggestives qui ringardise en quelques mois le disco et les groupes traditionnels.
1987-1990 LES TEMPS CHANGENT
A la charnière des 1980 et 1990, Prince change de cap : il dissout The Revolution, abandonne en cours de route plusieurs albums et signe des tubes éternels.
TENDANCES OMBRAGEUSES
En 1987, star absolue, Prince décide d'explorer sa face sombre avec un album noir, funk et cru. Ajourné, THE BLACK ALBUM n'éclatera au grand jour qu'en 1994.
1991-1994 ÉCLIPSES & RÉAPPARITIONS
Après quelques errements du côté d'une Pop édulcorée, Prince revient à ses fondamentaux avec Diamonds And Pears et le Love Symbol album, tout à sa gloire.
L'INVENTION DE SOI
S'il a hérité de son père un prénom qui en jette, Prince n'a jamais eu assez d'une seule identité? Au point de multiplier ses avatars.
1994-1996 JOURS DE L’INDÉPENDANCE
Au milieu des années 1990, Prince se cherche. Un nom, un style, un mode de travail sans maison de disques... De cette période incertaine émergeront trois albums à la réussite variable.
1996-2001 EN ATTENDANT LA LUMIÈRE
Six années chaotiques pendant lesquelles Prince, à la recherche d'un nouveau souffle, est confronté au deuil et à la désillusion. Un moment de quête plus que d'avènement.
2001-2014 JEUX DE PRINCE
Pendant dix années Prince enchaîne les albums à un rythme frénétique, quitte à les sortir parfois dans l'indifférence. Mais la scène demeure un rendez-vous immanquable.
PANNE DE RÉSEAU
Pionnier du net, le chanteur a pris en grippe ce qu'était à l'origine pour lui un espace de liberté et d'échange. Jusqu'à atteindre des sommets d'absurdités.
WHILE MY GUITAR GENTLY WEEPS
Multi-instrumentistes, Prince a fait de la guitare le véhicule parfait de ses envolées charnelles et musicales.
HOME SWEET HOMME STUDIO 1
S'il est à l'aise sur scène, c'est face à une console que Prince a révolutionné la musique. Avec 1999, sans avoir rien prémédité, Prince initie une révolution électronique qui va toucher de plein fouet la musique noire américaine.
HOME SWET HOMME 2
Boulimique de musique, passionné insatiable, Prince a aussi nourri ses enregistrements du talents des autres. La création musicale est chez lui une sorte de dialogue muet avec son inspiration auquel personne n'est invité à assister.
BOY'S CLUB
Même s'il préfère la compagnie des femmes, Prince a su s'entourer de musiciens de premier plan. Portraits.
LE CHERI DE CES DAMES
Muses, girlfirends, chanteuses... Avec Prince les rôles n'ont jamais été cloisonnés. Portrait des femmes de sa vie.
LE PRINCE DEVENU PYGMALION
Depuis les années 1980, Prince a bâti une discographie bis à travers son travail de producteur - avec plus ou moins de bonheur. Il signe pour Chaka Khan "Sticky Wicked", chanson ondulant entre funk et hip-hop, qui a gagné un aller simple pour l’éternité car deux des musiciens ne sont autres que lui et Miles Davis.
GROOVY POTENTIAL
Le Hip Hop a intégré son catéchisme musical, une flopée de producteurs y a trouvé matière à groover: d'Easy-E à Jay-Z, Pharrell Williams, Scarface, DJ Mehdin Lil Wayne, Kanye West... des dizaines de guitares, de voix et de beats princiers se retrouvent à tous les étages de la production rap.
GÉNÉRATION PRINCE
Depuis les années 1980, Prince a rallié à sa cause des milliers de fans. Une fidélité pas toujours payée de retour, car l'artiste aime tout contrôler, même l'amour qu'on lui porte.
UN JOUR MON PRINCE VIENDRA
Ils l'ont rencontré, ont travaillé avec lui, il les a inspirés: comédiennes, batteur, producteur ou photographe, ils racontent leur Prince préféré.
LES MIROIRS DU PRINCE
Peintre et photographe français, l'artiste Gérald Petit n'a de cesse de croiser les genres, à la manière du caméléon Prince dont il est un admirateur de la première heure. Aperçu en huit images et autant de portraits déconstruits du Purple One.
U GOT THE LOOK
Prince profite de chaque nouvel album pour réinventer son image. La constante de ce style en mutation perpétuelle: oser toutes les extravagances.
LES PRETENDANTS A LA COURONNE
Portraits de quinze artistes et groupes qui affichent haut les couleurs d'un héritage sexy, moderne et eclectique. Erykah Badu, The Weeknd, Pharrell, The Stepkids, Inc, Frank Ocean, Georgia Anne Muldrow, Jamie Lidell, Blood Orange, Hot Chip, Snoop, Janelle Monae, Jaakko Eino Kalevi...
SHOWMAN ON FIRE
Perfectionniste invétéré, Prince veut être aussi le meilleur sur scène. Des shows XXL des années 1980 et 1990 aux big bands des années 2000, Prince brûle les planches.
DI IT ALL NIGHT
Souvenirs émus de dix concerts inoubliables.
LE ROI DU BOOTLEG
Aussi prolifique que secret, Prince a du mal à ouvrir ses archives au public. D'où l'existence d'une incroyable discographie parallèle et clandestine.
THE VAULT
Susurrez ces mots à un fan hard-core de Prince, et un air songeur passera sur son visage avant qu'une grimace, celle des regrets, ne lui succède. The Vault désigne en effet les archives de Paisley Park, là où sont rangés avec soin et exhaustivité tous les morceaux enregistrés par Prince, ainsi que les captations audios et vidéos de la majorité de ses concerts.
STAR TRACKS
Cachées en face B, Laissées de côté, offertes à d'autres, bootlegs recherchés, vingt perles méconnues à (re)découvrir.
Purple Rain sera projeté au Festival de Cannes samedi, Prince y est attendu pour conclure la soirée en live. Il n'a pas confirmé sa présence pour le moment.
  • Like 3

Share this post


Link to post

Il annonce 2 concerts au Zénith de Paris, le 1er juin à 18h et à 20h30.

Billeterie ouverte vendredi...

 

Je ne peux pas y aller :crybaby: !

  • Like 2

Share this post


Link to post

Deux concerts à 2h30 d'intervalle?

Il vide le Zénith et le remplisse à nouveau? Le show dure 1 petite heure ou bien?

 

Je trouve ça...pas foufou.

  • Like 1

Share this post


Link to post

Il avait fait la même chose pour le Grand Palais en 2009, mais c'était 18 h et 22h.

(haa le Grand Palais quel souvenir :throb: )

 

 

Share this post


Link to post

Les concerts auront lieu de 18h à 20h et de 21h30 à 23h30 d'après le site du Zénith, comme pour le Grand Palais en 2009 ou le Festival de Jazz de Montreux. Mise en vente mercredi matin sur le réseau FNAC.

  • Like 1

Share this post


Link to post

×