Aller au contenu

Kylie Minogue • Discographie (version 2014)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
460 réponses à ce sujet

#1
Mistaken

Mistaken

    Team Kylie Minogue

  • Modérateur (modérateur)
  • 16749 messages
  • Sexe :Homme

*
MESSAGE POPULAIRE !

Comme promis, voici la nouvelle version du sujet consacré à la discographie complète de la reine de la POP australienne: KYLIE MINOGUE.

 

23jn3h3.jpg

Comme précisé dans le sujet "Actus", la carrière musicale de l'artiste démarre en Juillet 1987 mais ce n'est qu'un an plus tard que sort son premier album original: KYLIE. Ce disque est le premier intégralement produit par les producteurs de la chanteuse à l'époque: Stock/Aitken/Waterman. Il faut savoir que la collaboration entre Kylie et le fameux trio a assez mal commencée: en effet, quand Kylie et son manager (Terry Blamey) tentent de rencontrer Pete Waterman à l'automne 1987, ce dernier a oublié de prévenir ses deux associés qu'il avait décidé de produire celle qui, à l'époque, est d'abord connue en tant que Charlene dans Neighbours. Quand elle se présente aux studios PWL (le dernier jour de son voyage à Londres), c’est la panique à bord mais c'est aussi là que naît la légende concernant I Should Be So Lucky: la chanson est écrite et enregistrée en moins d'une heure. Elle ne sort que fin Décembre 1987 car Pete Waterman ne réalise pas immédiatement qu'il a un tube potentiel entre les mains. Au moment d’enregistrer de nouvelles pistes avec S/A/W, Mike Stock se rend en Australie pour s’excuser : il pense (non sans raison) qu’à cause de ce rendez-vous catastrophique, Kylie refuserait toute nouvelle collaboration. Kylie se laisse convaincre et enregistre les 9 autres chansons qui viennent compléter ce disque qui, entre nous, a très mal vieilli : rien de surprenant… c’est de la pop pour ados (avec des paroles simplistes voire carrément niaises).

 

Anecdotes:

> Got To Be Certain (2nd single international de l’album) n’était pas prévu pour Kylie à l’origine. La chanson avait été écrite en 1987 et enregistrée par une autre potiche dénichée par Pete Waterman : Mandy Smith. Finalement, Waterman décide de ne pas la commercialiser (elle fera néanmoins son apparition en 2005 sur une compilation consacré à S/A/W).

> Turn It Into Love fut reprise par Hazell Dean (une autre artiste produite par S/A/W) et par le duo japonais Wink (avec des paroles réadaptées en langue nipponne). Ces deux reprises datent de 1988.

> A l’origine, Je Ne Sais Pas Pourquoi devait sortir en double single avec Made In Heaven : en gros, une fois que JNSPP avait atteint son peak dans les classements british, PWL procédait à une inversion et Made In Heaven devenait la face A principale. En raison du succès de JNSPP seule, le plan initial est abandonné. Made In Heaven est néanmoins incluse sur la réédition du premier « Greatest Hits » en 2002 (à la place Turn it Into Love et de It’s No Secret) et sur Greatest Hits Remix Volume 1 (1993 ; réédité en 1998).

 


2r2btae.jpg

Après le succès de ce premier opus, Kylie enchaîne et sort en Octobre 1989 son second album Enjoy Yourself. Enregistré en trois blocs (car Kylie tourne en même temps son premier film : The Delinquents), ce disque est précédé par Hand On Your Heart, Wouldn’t Change A Thing et Never Too Late. Si sur le plan musical, c’est plus ou moins une suite du premier album, ce second disque est un poil plus varié car il y a davantage de ballades (au nombre de 4). C’est aussi avec cet album que Kylie lance sa véritable première tournée où elle chante en live (des concerts avaient été donnés quelques mois avant au Japon mais c’était essentiellement du playback).

 

Anecdotes :

> Enjoy Yourself est le dernier album de Kylie publié aux USA. Suite à l’échec de ce dernier, Kylie perd son contrat avec Geffen Records et les tentatives qui suivent pour se relancer dans ce pays furent vaines (jusqu’en 2002).

> La chanson titre de l’album fut envisagé en tant que 3ème single mais Pete Waterman renonce ! Raison invoquée : il craint que le public confonde l’album et le single.

 

 

11ub505.jpg

Les années 80 s’achèvent et l’année 1990 est synonyme de changement pour Kylie : désireuse de se défaire du style  gentillet de ses deux premiers disques, la chanteuse oblige Stock/Aikten/Waterman à évoluer avec elle. Better The Devil You Know marque les premiers pas de Kylie dans un style dance/house plus en phase avec les productions de l’époque (Kylie reconnaît avoir été influencé par le tube dance C’mon And Get My Love de D-Mob feat. Cathy Dennis). Cette évolution est perceptible sur Rhythm Of Love, le 3ème album de la diva. C’est aussi le premier album où Kylie s’implique dans l’écriture des chansons et pour ce faire, elle s’entoure de producteurs américains pour 4 chansons : Stephen Bray (Count The Days, Rhythm Of Love), Michael Jay (The World Still Turns) et Keith « KC » Cohen (One Boy Girl, Count The Days et Rhythm Of Love). Stock/Aitken/Waterman (qui produisent tout de même 9 chansons) sont obligés de s’incliner. Rhythm Of Love se vendra moins que les précédents opus mais reste un disque clé dans sa carrière.

 

Anecdotes :

> Un petit passage de Shocked  provoqua un émoi dans la presse: en effet, certaines critiques ont d’abord pensé que Kylie chantait « I was fucked by my very foundations » alors qu’elle chante clairement « I was rocked by my very foundations ». Shocked est aussi le premier titre de Kylie remixé par des artistes extérieurs à PWL pour une sortie single.

> Rhythm Of Love est le dernier album où Matt Aitken apparaît dans les crédits : il quitte PWL en 1991.

> Better The Devil You Know sera utilisée dans la BO d’un film US: If Looks Could Kill. Elle sera également reprise en 1999 pour le quintet mixte Steps (la tirelire de Pete Waterman entre 1998 et 2001).

> What Do I Have To Do était initialement prévue pour sortir en Octobre 1990. Elle laisse finalement place à Step Back In Time et fut exploité en Janvier 91. La vidéo de cette piste fit parler d’elle à l’époque à cause de son caractère très sexy.

 

2dl11fp.jpg14n0jg1.jpg

Un an après avoir perdu sa virginité musicale et visuelle, Kylie enchaîne très rapidement avec Let’s Get To It, son 4ème album original. Sur cet album qui ne marqua pas les esprits (un flop dans les charts), Kylie co-écrit tout de même six chansons (sur les dix produites par Stock et Waterman). Cet opus est à nouveau synonyme de changement puisque Kylie s’aventure dans un registre pop teintée de R&B (avec le maintien d’une pointe de dance tout de même). Visiblement boudé par le public, Let’s Get To It n’est pas aussi mauvais qu’on le pense : au contraire, quelques morceaux se détachent tout de même (Too Much Of A Good Thing, la chanson titre) mais ces derniers (à part Finer Feelings) ne seront pas mis en valeur. A noter que la tournée qui l’accompagne sera très fortement critiquée par les tabloïds anglais à cause des tenues particulièrement sexy portées par Kylie.

 

Anecdotes :

> Kylie ne rencontra pas Keith Washington lors de l’enregistrement d’If You Were With Me Now mais seulement lors du tournage de la video (et encore, il n’y a aucune scène entre eux).

> I Guess I Like It Like That comprend un sample de Get Ready For This du groupe 2 Unlimited (et un sample de Salt’ N Pepa). D’ailleurs, elle sera d’abord dispo via un vinyl promo (sous le pseudo Angel K).

> Do You Dare, face B de Give Me Just A Little More Time, fut elle aussi édité sur un vinyl sous ce même pseudo afin de tester la réaction du public.

> Celebration était initialement prévu pour Let’s Get To It. Finalement, elle sera mise de côté pour apparaître sur le premier best of de Kylie (dernier disque sous PWL). D’ailleurs, cette reprise n’est pas produite pas Stock et Waterman mais par Phil Harding et Ian Curnow (deux ingénieurs des studios PWL).

> Where In The World, le 3ème inédit du best of, est la dernière chanson de Kylie officiellement produite par Stock et Waterman.

120j81j.jpg

L’ère PWL est désormais terminée ! Il est temps de s’attarder sur l’ère Deconstruction qui débuta en 1993 avec les premières sessions d’enregistrements avec le groupe Saint Etienne et les Rapino Brothers (Kylie déclara dans une interview que cette période fut un peu difficile car les méthodes de travail étaient complètement différentes par rapport à la Hit Factory). Finalement, les chansons seront écartées au profit de nouvelles pistes enregistrées avec Brothers In Rhythm, M People, Jimmy Harry, Peter Heller et Gerry Deveaux. Au même moment, Kylie retente sa chance au cinéma avec Streetfighter, un film à oublier. Revenons à cet album éponyme qui sera publié en Septembre 1994… peu après Confide In Me, mémorable piste trip-hop qui permet à la chanteuse d’obtenir son plus gros tube dans les années 1990. Ici, on sent que l’artiste se cherche mais cet album (où la durée des chansons dépasse souvent les 5 voire 6 minutes) réserve d’agréables surprises aussi bien sur le plan musical (un mélange solide entre pop, R&B et uplifting house) que vocal (cf. Dangerous Game ou encore Put Yourself In My Place).  A noter que Kylie co-écrit une seule piste : Automatic Love (la seule chanson issues des sessions avec Rapino Brothers). Kylie Minogue fut réédité en 2003 avec un CD bonus riche en titres et remixes inédits.

 

Anecdotes :

> Gotta Move On et Difficult By Design, deux titres de cette époque sont incluses sur Hits +. D’autres démos comme Aaston Martin ou At The End Of The Day ont fait surface sur le net.

> If I Was Your Lover fut envisagé en tant que single mais tout fut annulé quand les négociations pour une sortie américaine de l’album échouent. Un remix de Time Will Pass You By (par Paul Masterson) subit le même sort pour une raison toute simple : DeConstruction mise tout sur le fameux duo avec Nick Cave : Where The Wild Roses Grow.

> La version française de Confide In Me (ou franglaise si vous préférez) fut d’abord disponible sur la version canadienne de l’album. Elle est présente sur la réédition de 2003.

> La promotion autour de Where Is The Feeling (reprise du groupe Within A Dream) fut bordélique (à noter que deux maxis devaient sortir mais leCD 2 est annulé) : en effet, la version utilisée pour le clip est le BIR Dolphin Mix (en version radio). Seulement voilà, quand Kylie chante la chanson sur les plateaux TV, elle interprète une version plus pop (le BIR Bosh Mix, une version plus proche de la version album)… d’où une certaine confusion.


117r3ls.jpg

4 ans s’écoulent entre KM94’ et Impossible Princess, le second et dernier disque de Kylie sous DeConstruction. Sous l’influence de Nick Cave (et de Stéphane Sednaoui), Kylie s’investit énormément dans la création de cet album qui, aujourd’hui encore, divise ses fans en deux : la chanteuse co-signe l’intégralité des chansons qui figurent sous ce disque (face B et titres bonus compris). Au travers de ce disque particulièrement riche sur le plan musical (mélange de trip-hop, d’électro alternatif et de pop/rock), Kylie y expose son mal être : à cette époque, elle a beaucoup de mal à accepter son passé d’artiste. Malheureusement, la sortie de cet opus fut considérablement retardé suite à l’échec de Some Kind Of Bliss mais aussi suite à la mort de la princesse Diana : le nom est jugé inapproprié et les stocks d’origine sont détruits (l’album est renommé Kylie Minogue 98’ en Europe). Heureusement, le titre original retrouvera sa place lors de sa réédition en 2003 (avec un CD bonus).

 

Anecdotes :

> A l’origine, cet album devait être intégralement produit par Brothers In Rhythm. Finalement, DeConstruction pousse Kylie à travailler avec d’autres musiciens (Dave Ingo, James Bradfield des Manic Street Preachers) ; c’est pourquoi l’album fut enregistré en deux ans.

> Too Far fut envisagé en tant que single mais tout fut annulé suite à la fin du contrat entre Kylie et DeConstruction. Des remixes promos furent tout de même édités en vinyl et sur l’album Impossible Remixes.

> Le titre de l'album est tiré d'un recueil de poèmes offert à Kylie (par Nick Cave): Poems to Break the Hearts of Impossible Princesses de Billy Childish.

 

1zd0ljn.jpg

Après avoir retrouvé l’envie de se produire en tant qu’artiste (cf. la tournée Intimate & Live, tournée qui fit un malheur en Australie), Kylie signe en 99 un contrat avec Parlophone. Très vite, les choses se mettent en place pour Light Years, l’album du comeback. Cet album marque le retour de la Kylie que le public réclame : la Kylie Minogue qui chante des pistes pop/dance efficaces. Introduit par Spinning Around et On A Night Like This, Light Years permet à la chanteuse de se repositionner sur le marché européen au cours de l’année 2000. Mélange de pop et de disco, cet album (qui comprend des collaborations avec Robbie Williams, Mark Pichiotti ou encore Richard Stannard) a malheureusement un peu mal vieilli par rapport aux disques qui suivent par la suite. Il n’empêche qu’il reste agréable à l’écoute. A noter que les faces B de cette période tranchent radicalement avec le contenu de l’album : ce sont essentiellement des pistes pop/acoustiques voire un peu jazzy.

 

Anecdotes :

> Avant Spinning Around, vous avez sûrement entendu un petit rire! En fait, il suffit de reculer un peu en arrière pour découvrir Password, une piste inédite.

> En Angleterre, des fans de la chanteuse ont envoyé une pétition à Parlophone afin que Your Disco Needs You soit exploité en single à la place de Please Stay. Cette campagne échoua puisque la maison de disques resta sur sa position initiale. Néanmoins, ce titre fut exploité en single dans certains pays comme l’Allemagne et l’Australie.

> La version de Kids incluse sur l’album ne comprend pas le rap polémique signé Robbie Williams.

> Bien avant l’arrivée de Spinning Around, c’est Butterfly (produite par Mark Pichiotti) qui fut lancée en clubs au printemps 2000 afin de tester la réaction du public. En 2001, Mark Pichiotti décide de commercialiser des maxis promos (avec des remixes) sous son propre label (avec l’accord de Kylie et Parlophone) aux USA. La chanson atteint le top 20 des classements dance et est incluse sur l’édition US de Fever.

 

ig9he9.jpg

Alors que son comeback ne pouvait pas être plus important, l’indémodable Can’t Get You…  et l’album  Fever débarquent à la fin de l’été 2001 avec le succès qu’on leur connaît. Néanmoins, penser que cet opus est une vulgaire suite à Light Years est une belle erreur : sans pour autant révolutionner quoique soit, Fever est un album électro/pop assez sophistiqué qui regorge de tubes en puissance : Love At First Sight, le planant Fragile, les bombes sensuels que sont Fever et Give It To Me ou encore les redoutables Love Affair et Burning Up. Cet album (qui, à la surprise générale, marche aussi aux USA) sera réédité en 2002 en même temps que le DVD live de la tournée du même nom (avec un CD bonus).

 

Anecdotes :

> Can’t Get You Out Of My Head fut d’abord soumise à Sophie Ellis-Bextor qui la refusa. Kylie a reconnu qu’elle fut surexcitée quand elle a écouté la démo de la chanson (par Cathy Dennis) pour la première fois. Peu après l’enregistrement studio, Kylie la chante lors de la tournée On A Night Like This : à ce moment-là, elle ignore qu’elle tient son plus gros tube entre ses mains.

 

x6075.jpg

Avec un tel succès, Kylie décide de se faire plaisir avec Body Language, l’album suivant.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet opus surprend de par l’absence de tubes évidents mais surtout par la variété des sons que l’on retrouve: pop (After Dark), électro (Promises), R&B avec une pointe de hip-hop (Red Blooded Woman), ou encore funk (Sweet Music).  Néanmoins, cet album plutôt sensuel (au niveau des textes) se vend moins que le précédent… à tel point que l’exploitation s’arrête après Chocolate. Un album incompris comme diraient certains.  

 

Anecdotes :

> Un passage rap (par Ludacris) devait figurer sur la version originale de Chocolate. Finalement, ce passage sera écarté par Parlophone et Kylie (qui estiment que ça ne fonctionne pas).

> Belle erreur de la part de Kylie : en effet, la chanteuse refusa Toxic ; chanson écrite par Cathy Dennis et produite par Bloodshy & Avant. Finalement, c’est Britney Spears qui l’enregistre et qui en fait un tube.

 

2nu23jm.jpg

Fin 2004, Kylie enchaîne avec son second best of officiel (Ultimate Kylie), double album porté par I Believe In You (première collaboration entre Kylie et les Scisssor Sisters) et par la tournée Showgirl. Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment Kylie, cette compilation est le disque idéal pour commencer (malgré l’absence de certains singles). Les ventes d’Ultimate seront plus que satisfaisantes (sauf aux USA) et les avis concernant les concerts sont plus que bons (« Le show de l’année » d’après un magazine british). Malheureusement, une mauvaise nouvelle vient tout interrompre : Kylie a un cancer du sein ; ce qui l’oblige à s’absenter pendant plus d’un an.

 

2hibeqc.jpg

C’est tel un phœnix que Kylie renaît lors de la reprise des concerts en Australie en Décembre 2006 : si une partie de la setlist de base est conservée, le spectacle est réaménagé et d’autres chansons comme Too Far en remplacent d’autres. C’est aussi lors des nouvelles représentations que l’on découvre White Diamond, une autre chanson écrite avec l’aide de Jake Shears. Cette chanson annonce, de manière indirecte, la suite logique à savoir un nouvel album, le dixième plus précisément : X. Alors que beaucoup s’attendaient à ce que Kylie s’exprime beaucoup sur son cancer sur ce disque, la chanteuse préfère revenir dans le domaine où elle excelle : des chansons légères et efficaces. Seules No More RainCosmic et Stars font références à cette époque difficile pour la chanteuse. Si certains collaborateurs habituels sont présents (Richard Stannard, Guy Chambers, Cathy Dennis, Karen Poole), de nouveaux viennent apporter leur touche à cet album varié sur le plan musical (mélange entre pop, dance, R&B, pop/ rock): Cutfather, Calvin Harris, Freemasons, Eg White, Kish Mauve (pour sa version de leur titre 2 Hearts) et Bloodshy & Avant. Si le succès de l’album est plus qu’honorable, certaines critiques furent assez dures car elles trouvent l’album trop impersonnel. X est suivi par la tournée du même nom, un spectacle assez ambitieux mais au combien réussi.

 

Anecdotes :

> A l’origine, l’album devait s’appeler Magnetic Electric.

> The One, dernier single de l’album, est à l’origine chanté par le groupe dance Laid et Emma Holmgren. Cependant, de nouveaux couplets (coécrits par Kylie entre autres) sont ajoutés sur la version que nous connaissons tous.

> De nombreux artistes ont proposés des chansons pour ce disque mais elles ne furent pas retenues : Goldfrapp, Hot Chip, Boy George, Amanda Ghost ou encore Mylo (Spell Of Desire et I’m In The Mood For Love). D’ailleurs, Mylo ne digéra pas d’être écarter de la liste finale des collaborateurs.

> En Chine, une version censurée de l’album fut commercialisé : en effet, Like A Drug, Speakerphone et Nu-di-ty furent retirées de cette édition car le gouvernement les jugeaient inappropriées.

> Pour l’édition commercialisée à Taïwan, une version d’In My Arms avec la star locale Jolin Tsai fut incluse.

> C’est lors de la tournée X que Kylie chante trois chansons inédites non retenues pour l’album : That’s Why They Write Love Songs, Ruffle My Feather mais aussi Flower.

 

2nk82s5.jpg

Plus de deux ans et demi après la sortie de X, Aphrodite arrive dans les bacs… quelques semaines à peine après All The Lovers. Les sessions d’enregistrements démarrent dès 2009 en compagnie de Nerina Pallot (qui avait repris Confide In Me en 2006) et de son mari Andy Chatterley. Cependant, les choses semblent ne pas aller dans le bon sens selon Kylie et sous les conseils de Jake Shears (qui participe à l’écriture de Too Much, piste produite par Calvin Harris), elle rencontre Stuart Price, musicien et producteur connu pour son travail avec Madonna (entre autres). Comme le courant passe immédiatement, ce dernier accepte de superviser la création de ce disque aux influences pop, dance/house et disco. Des sessions avec Nerina Pallot, seules la chanson titre et Better Than Today (que Kylie chanta lors de la tournée américaine de 2009) sont retenues. D’autres sessions avec d’autres artistes vont s’avérer productives : parmi les contributeurs, on retrouve Cutfather, Starmsith, NERVO, Kish Mauve, Pascal Gabriel ou encore Sebastian Ingrosso. Bien que plutôt cohérent dans son ensemble, Aphrodite manque peut-être d’audace sur le plan musical (certaines critiques le jugent même trop lisse). Après un démarrage plus qu’honnête en première semaine, l’album s’essouffle très rapidement dans les classements et ce n’est pas les erreurs commises durant l’exploitation du disque qui vont arranger les choses. Néanmoins, ceci n’empêche pas Kylie de lancer la tournée la plus ambitieuse de sa carrière : le fameux Aphrodite – les Folies.

 

Anecdotes :

> Closer n’est pas une version retravaillé de la face B de Finer Feelings. Il s’agit bel et bien d’une chanson inédite.

> Higher avait été soumise en 2009 par Taio Cruz pour l’album. Lorsque Parlophone rejette le titre, Taio l’enregistre en solo… jusqu’au jour où Kylie le recontacte pour enregistrer ce titre en duo (afin de tenter de relancer l’album dans les charts).

 

5nk83m.jpg

En 2012, Kylie fête ses 25 ans de carrière musicale. Si cette année est d’abord marquée par une petite série de concerts (le fameux Anti Tour) et la sortie de Timebomb (+ un best of inutile sur lequel je ne m’attarde pas), il faut aussi retenir de cette période la sortie de The Abbey Road Sessions, une compilation où Kylie revisite une infime partie de son répertoire en version acoustique/orchestrale. Porté par Flower, un titre personnel écrit par Kylie et Steve Anderson, cette compilation classieuse (le terme est approprié car certaines chansons renaissent sous un jour nouveau) marche surtout en Angleterre (pays où Kylie fit le plus de promotion) avec presque 200 000 exemplaires.

 

2cnbh5j.jpg

Est-il nécessaire de m’attarder à nouveau sur le petit dernier de Kylie à savoir Kiss Me Once ? ^^ J’ai déjà dévoilé l’essentiel sur le sujet qui lui est consacré dans cette même partie du forum ! ^^

 

C’est à vous de jouer maintenant !

 

 

J'en profite également pour remercier _Shun (qui a accepté que je reprenne ce sujet)! You rock! ^^



#2
Add'

Add'

    xoxo, Joanne

  • Membre
  • 5795 messages

Très bonne présentation, j'ai découvert des tas de trucs !

Je pense que je vais bientôt écouter l'intégral de sa disco car je ne connais que très peu ses albums avant X !


I Just Killed My Boyfriend.


#3
Standing Frozen

Standing Frozen

    .

  • Membre
  • 7190 messages
  • Sexe :Homme

Ah bravo Mistaqueen !!! 

 

tumblr_mb34o1c8eb1rgznzdo1_500.gif

 

Bon ben au risque de choquer Mono et d'autres... La discographie de Kylie me rappelle (dans une moindre mesure) celle de Madonna.

 

Des tubes dans 4 décennies différentes, des changements de styles, des classiques pop/dance, des tournées grandioses... 

 

Alors que dire... J'ai tellement de choses en tête donc je vais un peu balancer aléatoirement :

 

- Les deux premiers albums de la belle Aussie sont un peu moyens... Effectivement ils ont très mal vieilli mais j'ai en tête quelques "classiques personnels" comme Turn It Into Love, Got To Be A Certain, I'm Dreaming (Over You)... Locomotion et I Should Be So Lucky ne font pas partis de mes titres préférés.

 

- Le niveau à remonter pour Rhythm Of Love. Que de tubes et classiques (pour les fans) : What Do I Have to Slay, Shocked et Better the Slayage You Know... Sans oublier Things Can Only Get Better et One Boy Girl (trop méconnus)

 

- Impossible Princess n'est underrated mais ça tout le monde sait. Mention spéciale pour le génial Dreams  :blush:

 

- Et la consécration : Fever, l'album qui m'a fait devenir fan. J'ai découvert la pop grâce à Kylie  :blush: Love at first slay = classique pop.

 

Et là elle est de retour avec Kiss Me Once, plus fraîche que jamais... Kylie a jamais pas petite Tinker Bell de la pop  :blush:



#4
Kinderfeld

Kinderfeld

    Réplicant de Wallace corp

  • Membre
  • 15102 messages

Kylie est l'alter égo de Madonna entre les tournées, les albums ect, c'est la véritable concurrente de toujours pour M. En plus petite coïncidence beaucoup de fans de Kylie adorent Madonna et vice versa, les fans de Madonna possèdent une grande sympathie à Kylie. 

C'est qu'on se retrouve dans les deux carrières  :blush:

 

Bon déjà Kylie c'est une survivante de toujours suite à son déclin de l'époque deconstruction record, son cancer ect. 

 

D'abord j'ai une sympathie pour l'album " Impossible Princess ", c'est son disque le plus abouti peu importe l'avis des fans avec objectivité c'est indéniable la réussite de ce disque. 

 

J'adore Too Far qui ouvre l'album de façon magistrale, une ambiance sombre un côté schizophrène, ensuite l'ambiance planante de Jump qui est jouissive ( déjà fait pendant cette chanson  :mrgreen: ). 

Say Hey me donne envie de bouger, some kind of bliss est un tube parfait pour moi, cowboy style l'un des meilleurs singles de Kylie et dreams cloture parfaitement l'album. 

Si on cherche le meilleur de Kylie c'est dans cet album de 1997-1998. 

 

Ensuite mon classement est ainsi : 

 

X

Kylie Minogue

Body Language

Fever

Light Years

Aphrodite

Let's get to it

Rythmm of love

et les deux premiers albums que j'aime pas trop sauf les tubes ( I should be so lucky  :blush:, I got to be certain  :crazylove: )

 

Et petit plaisir pour The Abbey Road sessions, et ce soir je vais me faire le X tour et aphrodite les folies.  :mrgreen:

 

 

 

 

 



#5
Standing Frozen

Standing Frozen

    .

  • Membre
  • 7190 messages
  • Sexe :Homme

Ahhhhhhhhhhhhhhhhh j'ai oublié de parler de ce TUBE :

 

 

:blush:  :blush:  :blush:  :blush:  :blush:  :blush:  :blush:

 

Il faut qu'elle la chante au KMO Tour !!! 



#6
Kinderfeld

Kinderfeld

    Réplicant de Wallace corp

  • Membre
  • 15102 messages

Et au faite beau travail à toi Mistaken, c'est une passion de découvrir un petit résumé de ses différentes ére de sa carrière. Kiss  :blush:



#7
Mistaken

Mistaken

    Team Kylie Minogue

  • Modérateur (modérateur)
  • 16749 messages
  • Sexe :Homme

En parlant de Getting Closer, j'en profite pour glisser une petite anecdote sur cette face B: il s'agit d'une reprise de Haywoode (cliquez ici), une chanteuse produite elle aussi par Stock/Aitken/Waterman (en 1985). Une version légèrement différente de celle de 1987 fut produite dans le même temps. Cette version, intitulé U.K Mix est uniquement disponible sous format digital (l'intégralité du répertoire de Kylie sous PWL fut mis en ligne sur Itunes en 2009).

 

 

 

 

Au passage, voici deux lives qui montrent que dès le début de sa carrière, le surnom donné à Kylie (The Singing Budgie soit la perruche chantante) est injustifié:

 

> Look My Way:

 

> It's No Secret:

 


:mrgreen:



#8
Standing Frozen

Standing Frozen

    .

  • Membre
  • 7190 messages
  • Sexe :Homme

Je crois que Nelly Furtado devait aussi être impliqué dans X non ?



#9
Mistaken

Mistaken

    Team Kylie Minogue

  • Modérateur (modérateur)
  • 16749 messages
  • Sexe :Homme

C'était une fausse rumeur je crois.



#10
Candy Boy

Candy Boy

    Artiste de rue

  • Membre
  • 34 messages

Superbe récapitulatif qui m'a permis d'apprendre certaines choses. 

 

Sophie Ellis-Bextor doit encore s'en mordre les doigts de ne pas avoir accepter d'enregistrer "CGYOOMH". Sans oublier Kylie avec le culte "Toxic" ... cela aurait l'occasion d'entendre une fois dans notre vie cette chanson en VRAIE live avec elle  :mrgreen:

 

Concernant "Body Language" (un de mes albums préférés), l'exploitation a été complètement foireuse. Quelle idée d'exploiter "Slow" en lead single ?! N'importe quoi ... ce titre est tout sauf percutant.

Le pire, c'est que les inédits de cet album sont bien plus commerciaux que les titres retenus sur l'album. Par exemple "City Games" ou "Cruise Control" qui aurait beaucoup plus au marché US je pense.

Je pense qu'elle et sa maison de disque ont été beaucoup trop confiant après le succès de "Fever".



#11
Unapologeticandy

Unapologeticandy

    I' M NOT YOUR BITCH

  • Membre
  • 1351 messages
"Slow" pas percutant ? Je ne suis peut-être pas objectif mais c'est plutôt le contraire. Entre la chanson et le clip, elle a frappé fort ( on est loin du fade "into the blue" ) . Son seul tort est d'être le lead single d'un album très attendu , après le succès mondial de Fever
X-mng? X-mgna


MON LAST FM

#12
Candy Boy

Candy Boy

    Artiste de rue

  • Membre
  • 34 messages

Personnellement, je ne trouve pas "Slow" vraiment percutant. Le refrain n'est vraiment pas accrocheur donc forcément le public ne peut pas vraiment accrocher.

Ce titre serait sorti sans le succès de "Fever", cela aurait été un gros flop je pense. Le lead single était très attendu par tout le monde : radios, grand public ... Je pense que beaucoup s'attendaient à mieux, du genre un hymne dancefloor.

 

Après, il n'y pas a une chanson ayant le potentiel d'un GROS tube dans l'album. J'aurais balancé "Still Standing" en lead single avec un clip très sex sans rentrer dans la provocation.

 

"Into The Blue" est loin d'être fade me concernant. "Slow" est à mes yeux son lead single le plus fade de sa carrière malgré la qualité du morceau  :)

 

Je viens de me réécouter les inédits de "Body Language" et ils détruisent quasiment l'album, du moins en terme de tubes potentiels.

 



#13
Standing Frozen

Standing Frozen

    .

  • Membre
  • 7190 messages
  • Sexe :Homme

Concernant Body Language, Secret (Take You Home) aurait mérité une meilleure exploitation, voire être le lead de l'ère ! 

 

Le performance qu'elle a fait pour la mini tournée promo était géniale  :blush: Puis musicalement il se situe entre le style particulier de BL et ce que Kylie faisait précédemment... La sauce aurait pu prendre.

 

Pour le clip, un truc à la Do Somethin' de Britney aurait pu coller. 

 

Pour Can't Get je crois qu'il y avait aussi été proposé à S Club 7. 



#14
Kinderfeld

Kinderfeld

    Réplicant de Wallace corp

  • Membre
  • 15102 messages

Abbey road sessions a eu un beau succès en UK j'en revient pas  :o



#15
fontaine philippe

fontaine philippe

    Artiste amateur

  • Membre
  • 286 messages
J ai pas trop compris le choix de slow à l époque personnellement je déteste cette chanson,into the blue à manqué de promo radio sans être un gros hit, ça pouvait fonctionner gentiment pour preuve il suffit du grand journal et retour 28. Chez iTune.pour moi le tube de body language était promises ça balançait bien.....




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 members, 0 guests, 0 anonymous users