Jump to content
Sign in to follow this  
Guest Leighton

David Bowie

Recommended Posts

Guest Leighton

Bienvenue à tous sur le topic des albums de Dawid, je vous invite à poster critiques, avis sur le monsieur et ses albums...

 

______________________________________________________________

The Beauty And The Beast : Un morceau très entraînant, tout à fait dans la veine du rock des 80's... On ressent parfois l'influence des Beatles, mais le morceau est très homogène, avec des refrains un poil plus catchy que les refrains. Les choeurs apportent réellement sur le refrain. La batterie a vraiment un jeu discret mais puissant, et d'ailleurs tous les instruments se révèlent intéressants dans leur jeu, bien que la structure du morceau reste très basique. Malheureusement le synthé est

 

Joe The Lion : Dans la même veine que le premier morceau, celui-ci continue en étant un peu moins bon, premièrement car la voix est moins "en forme", et puis car l'instru est un peu trop brouillonne, ce qui est dommage. Les 'Tell You Who You Are' sont les meilleurs passages. Le morceau se révèle également très (trop?) court pour qu'on entre réellement dans le rythme, et, de plus, il peut être difficile de faire la différence entre les couplets et les refrains, qui se ressemblent. Cela est dommage car on à la sensation, si l'on écoute pas assez attentivement, que le morceau est très répétitif (il faut dire qu'il l'est déjà à la base). Heureusement, le chanson suivante rassure très vite sur la qualité indéniable de l'album.

 

Heroes : L'introduction est vraiment géniale, et, sur ce morceau, le voix est vraiment bien exploitée, bien que le "chanté-parlé" soit utilisé un peu trop souvent. La batterie accompagne un peu trop facilement, et la guitare ressemble un peu à celle de 'The Beauty And The Beast", et on peut croire que l'album est très répétitif, mais il n'en est rien, surtout dans la deuxième partie. Le piano est assez bon, bien que le toucher puisse parraître un peu agressif, et la bonne idée du morceau reste l'utilisation de ces petites percussions qui sont peut-être des maracas ou des tambourins ; elles sont discrètes mais rendent le morceau plus tonique, car elles jouent un ostinato rythmique entêtant qui donne envie de bouger. La mélodie vocale, simple, donne rapidement envie de chanter, et on retient donc vite l'air, ce qui explique peut-être le succès de cette chanson à l'époque.

Sons Of The Silence Age : L'introduction est très étrange mais très bonne, on se demande vers où on va. Le saxophone emprunte un chemin un peu sinueux, et on ne sait pas si on s'oriente vers une ballade ou un up-tempo. Alors que les couplets sont plutôt lents, les refrains eux sont plus rythmés, et on a un peu la sensation d'un changement trop brutal. La voix est très désagréable sur ces refrains, mais les choeur rattrapent un peu le coup. Personnellement, je préfère la performance instrumentale que vocale sur ce morceau, même si le tout reste basique est peu difficile.

 

Blackout : Une fois encore, l'intro est un petit moment de bonheur, notamment grâce au rythme dansant qui apparaît très vite grâce à la batterie et la guitare. La voix est plutôt sympa, bien que Bowie n'utilise pas toutes ses capacités, mais l'album n'est pas très impressionnant, vocalement parlant. Ici aussi, on se concentre sur l'instrumental, notamment grâce à l'ostinato rythmique et mélodique. Le piano par contre est un peu envahissant par moment, et le solo de guitare est plutôt réussi. Les chœurs sont comme d'habitude intéressants et rendent le morceau encore meilleur.

 

V-2 Schneider : Le premier instrumental de l'album. Le début est bien, mais le problème est que le morceau ressemble tellement à une instrumental de morceau chanté qu'on attend un peu une voix pendant le début du morceau. Heureusement la guitare arrive pour livrer un semblant de mélodie. Les sons électroniques qui apparaissent sont vraiment intéressants et surtout, ils ne sont pas là pour combler mais pour réellement donner une couleur un peu floue au morceau. Les quelques interventions vocales ne sont en fait pas vraiment nécessaires, mais le morceau est un peu court, ce qui peut décevoir.

 

Sense Of Doubt : Personnellement, c'est ma piste préférée de l'album. Oui, c'est un peu étrange, mais je suis fan de ce piano qui reste dans les graves, et de cette espèce d'orgue électrique accompagné de sons digitaux intéressants. De plus, la couleur du morceau représente bien le titre, on nage tout le temps dans l'indécision et de nouvelles sonorités arrivent à chaque fois pour apporter du renouveau au morceau. Les pics d'intensité dans les graves sont également très agréables à l'oreille, et cette fois, on se dirait qu'une voix viendrait casser l'harmonie qui s'installe au fur et à mesure du morceau. La seconde partie du morceau, plus dans les aigus, est selon moi moins intéressante mais reste agréable grâce à la réapparition du piano qui utilise le registre grave. Les bruits qui pourraient être diégétiques apportent également de la force au morceau, notamment grâce au sentiment d'instabilité qu'ils génèrent.

 

Moss Garden : En plus optimiste mais dans la même veine que le précédent, c'est comme cela qu'on peut décrire ce morceau. Utilisant les mêmes procédés que 'Sense Of Doubt', le morceau apporte une continuité positive. Les cordes pincées jouent le rôle de l'optimiste, mais on revient après dans une touche plus mélancolique et onirique. Des couleurs orientales et japonisantes apparaissent grâce aux cordes pincés et au bruit du gong, ce qui est sûrement la bonne idée du morceau. La piste est malheureusement un peu long et l'on finit par s'ennuyer, heureusement certains bruits électroniques sont vraiment bien pensés, et ici non plus, la voix paraîtrait obsolète et dérangeante.

 

Neuköln : Le nom du morceau invite au voyage et rappelle surtout l'Allemagne, pays dans lequel a été enregistré l'album en intégralité. On peut penser à un château, ou alors une sombre forêt, on est ici libre de l'interprétation. Mais en réalité, Neuköln est un quartier de Berlin. Comme vous le savez sûrement, à cette époque, Berlin était divisée en deux, et Bowie a sûrement voulu rendre un documentaire sur ce quartier, documentaire auditif. Le morceau est très angoissant, et le bourdon à l'orgue déstabilise un peu. De plus, les sonorités ne sont pas forcément agréable à l'oreille notamment cette espèce de cuivre aggressif qu'on a envie de faire taire. Personnellement, je n'aime pas ce morceau, malgré un nom génial, on est déçu de la faible recherche instrumentale, surtout par rapport aux deux précédents morceaux.

 

The Secret Life Of Arabia : Après un album qui commençait à sombrer dans le pathos, la tristesse et la mélancolie, Bowie revient avec un son exotique et dansant. La voix est agréable à entendre après cette absence, et le morceau est très sympathique. Les claquements de main en fond sont supers pour bouger, et la mélodie se retient également vite, on a envie de chanter. Une touche positive en fin d'album est vraiment une excellente initiative de la part de Bowie, car on termine sur un morceau accrocheur et très "pop". En effet, les paroles simples, les petites montées de Bowie sur 'Seeeeeeeecret' sont orgasmiques. Le morceau est très court, on l'aurait préféré plus long pour une conclusion.

 

Pour résumer : "Heroes" est une perle. En passant dans différent registre, c'est un vrai voyage musical que Bowie nous offre, ce qui est vraiment très agréable car l'ensemble reste quand même cohérent, ce qui est parfois dur à créér. La voix a parfois quelques moments où elle pêche, mais elle reste très agréable. La bonne surprise de l'album, ce sont les instrumentaux, qui arrivent très vite à susciter la tristesse et l'indécision. Les accompagnements se ressemblent un peu sur les pistes chantés, mais cela n'est pas vraiment un problème au vu de la différence musicale entre la majorité des morceaux.

 

17,5/20

 

 

---

 

Voici ma critique de "Heroes", posté sur mon blog sur le monsieur.

 

A vous de jouer !! :)

 

Share this post


Link to post

J'avoue que j'ai du mal à comprendre tes goûts ou, plutôt, ta façon d'aimer. À la lecture, j'ai eu l'impression que tu nous parlais de l'album The Final Countdown d'Europe. Tu nous dis souvent que la structure des morceaux chantés est assez basique alors que les morceaux sont tous, même la chanson-titre, anti-pop. Les funks, "The Beauty And The Beast" ou "Blackout", sont destructurés et dotés d'une couleur si froide qu'ils sont presque indansables. L'album "Heroes" est selon moi le plus difficile d'accès de toute sa discographie.

 

Mes morceaux favoris ici sont "V-2 Schneider", "Joe The Lion" et "Sons Of The Silent Age".

 

L'idée d'ouvrir ce topic est bonne, mais malheureusement, sur CIF, David Bowie a peu d'amateurs (probablement que CIF n'a d'ailleurs jamais écouté). Là, nous sommes à 3 topics sur lui (dans différentes parties, c'est vrai) en 3-4 jours. Je pense qu'il serait préférable que ses quelques fans se cantonnent à un topic pour plus clarté.

 

 

 

wink.gif

Share this post


Link to post
Guest Leighton

Je trouve pas "The Beauty & The Beast" froid mais au contraire très estival !! Bon après je viens dans la pop donc j'ai ces sonorités en tête, c'est pour ça que je ne juge peut-être pas assez dans la profondeur. Je trouve quand même la structure souvent assez simple en étant recherchée (tu comprends ? :1eye:).

 

Mes morceaux préférés moi sont "V-2 Schneider", "Heroes" et "The Secret Life Of Arabia", ce dernier me fait triper et même un peu rire ^^

Share this post


Link to post
Sign in to follow this  

×