Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Florent Pagny, Lil Nas X, Kacey Musgraves : 3 albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 18 septembre 2021 13:22

Florent Pagny, Lil Nas X, Kacey Musgraves : 3 albums au banc d'essai

Pure Charts passe en revue trois albums phares de la rentrée musicale. Florent Pagny impressionne avec le solide "L'avenir", Lil Nas X dégaine sa machine à tubes "Montero" et Kacey Musgraves panse ses blessures avec "Star-Crossed". Critiques, en quelques lignes !
Crédits photo : Pochettes

Florent Pagny | "L'avenir"


A l'instinct. Le 6 novembre prochain, Florent Pagny fêtera ses 60 ans. Un cap important pour l'artiste qui a décidé de réfléchir à son passé, son présent et son avenir. 4 ans après avoir chanté "Le présent d'abord", c'est désormais vers "L'avenir" qu'il se tourne pour ce nouvel album sur lequel il fait à nouveau appel à Calogero, sept ans après "Vieillir avec toi", écoulé à 750.000 exemplaires. Le succès sera-t-il à nouveau au rendez-vous ? Sans aucun doute ! Les deux artistes ont concocté 10 chansons tour à tour intimes et puissantes, portées par la voix solide du coach de "The Voice", atteignant des sommets sur le single intense "L'instinct". Si la patte de Calogero, producteur et réalisateur de l'opus, est évidente à l'écoute de "L'idéal" (le tube en puissance de l'album) ou du plus rythmé "Les nouveaux rêves" (on y entend Barbara Pravi), elle sait aussi laisser place à celle de Florent Pagny sur "Les passerelles", ballade aussi évidente que juste dans la lignée de ses succès passés. Au fil de ces 10 morceaux, l'artiste évoque tour à tour ses doutes et ses questionnements face à sa place dans le monde, la maladie d'Alzheimer avec justesse ("Comme avant"), lance des messages d'espoir ("Les arbres se souviennent", "L'avenir") et fait même une jolie déclaration d'amour à sa femme sur "Toi et moi". « Il sera non violent l'avenir, notre avenir » entonne avec conviction celui qui s'est entouré de Julien Clerc, Serge Lama ou Carla Bruni pour donner naissance à ses nouvelles chansons. S'il ne révolutionne pas le genre, "L'avenir" reste un album réussi et honnête de la part d'un artiste devenu indéniablement incontournable dans la variété française. Et ce n'est pas près de s'arrêter ! TB

Ça ressemble à l'album d'un artiste apaisé mais optimiste
A écouter : le puissant "L'avenir", les tubes en puissance très Calogero "L'idéal" et "Les nouveaux rêves", le très juste "Comme avant"
A zapper : "Les arbres se souviennent"


Le player Dailymotion est en train de se charger...



Lil Nas X | "MONTERO"


Call him by his name. Il y a trois ans, il était un adolescent sans le sou vivant chez sa soeur après avoir abandonné ses études contre l'avis de ses parents. 29 dollars auront suffi à faire basculer le destin de Lil Nas X : c'est le prix que lui a coûté l'instru du tube planétaire "Old Town Road", devenu le plus long numéro un de l'histoire des charts US. Une incroyable épopée qui fait de son premier album ''Montero'' l'événement de cette rentrée, d'autant que le rappeur s'est progressivement imposé, avec les clips bling-bling, controversés et sulfureux de "Montero (Call Me By Your Name)" ou "Industry Baby" et son humour ravageur sur les réseaux sociaux, comme un entertainer incontournable de la pop culture moderne. Visant l'efficacité, Lil Nas X propose, en 41 minutes, 15 titres courts à la finition irréprochable qui offrent un panorama assez exhaustif de ses capacités. Auteur de l'intégralité des morceaux, il sait produire à la chaîne des titres pop et hip-hop calibrés pour les radios (''Thats What I Want'', ''Dolla Sign Slime'' avec Megan Thee Stallion...) mais ce n'est pas tellement là ce qui importe. Ce qui rend réellement Lil Nas X intéressant, et attachant par extension, c'est sa façon de se livrer sans fard sur ses tourments de personnalité publique que tout le monde voyait disparaître en un éclair et son identité de jeune homme noir homosexuel, qui a grandi dans la douleur d'être rejeté et de se rejeter lui-même. Les introspectifs ''Tales of Dominica'' et ''Void'' sont le miroir des angoisses qui l'ont assailli et l'assaillissent toujours. Dans ''Sun Goes Down'', injustement passé inaperçu à sa sortie en mai, il s'adresse à l'adolescent qu'il était et qui s'était promis de cacher son homosexualité pour lui dire combien s'accepter l'a libéré d'un poids. Aucune star de son calibre, et encore moins un rappeur, ne représente ce que Lil Nas X représente aujourd'hui. A côté de ça, les collaborations avec Elton John (au piano sur ''One of Me'') et Miley Cyrus sont presque dérisoires : le seul qui mérite d'être en lumière, c'est lui. YR

Ça ressemble à l'émergence d'un rappeur qui brise les codes
A écouter : "Montero", "Sun Goes Down", le trap ''Scoop'' avec Doja Cat, "Life After Salem" et son ambiance rock follement sensuelle
A zapper : "Dont Want It", calqué sur "Industry Baby"





Kacey Musgraves | "Star-crossed"


Les histoires d'A. Devenue la nouvelle reine de la country-pop aux Etats-Unis depuis le sacre de son troisième album "Golden Hour" en 2018, Kacey Musgraves se savait très attendue pour le suivant. Brisons le suspense tout de suite, elle ne déçoit pas avec "Star-crossed". Les fans de la première heure pourront cependant être frustrés qu'elle délaisse encore un peu plus les sonorités country qui ont fait son succès sur ses deux premiers opus, et notamment l'excellent "Pageant Material", pour proposer un pur album de pop mélancolique. Suite à son divorce fracassant avec l'artiste Ruston Kelly, la chanteuse exorcise ici ses peines, épanche ses états d'âme, vide son sac et nous chante sa renaissance tout au long des 15 pistes, à l'image du premier titre d'ouverture qui donne son nom à "Star-crossed". Douloureux, le morceau (à traduire par "Maudit") raconte la violence de leur séparation alors que la mélodie se veut crescendo, pour nous faire apercevoir la lumière. On l'aura compris, Kacey Musgraves met plus que jamais son coeur sur la table sur ses nouvelles chansons intimes, pour mieux serrer le nôtre. Si aucun morceau n'a vraiment l'étoffe d'un tube (sauf "What Doesn't Kill Me"), l'artiste habille ses mélodies pop acoustique de touches électro, de synthés ou de sonorités asiatiques ou latines pour nous faire voyager dans ses tourments, nous livrant ses failles, ses espoirs et ses souvenirs, ainsi que la douceur et la douleur de l'amour, tout en dénonçant la pression subie par les femmes dans l'institution du mariage. Un album cocon, parfait pour les prochaines nuits hivernales. JG

Ça ressemble à la BO potentielle du film "Marriage Story"
A écouter : "What Doesn't Kill Me", feel good au possible, le superbe "Justified", les tout doux "Hookup Scene" et "Simple Times"
A zapper : l'insupportable "Gracias a la vida"


La rédaction

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés