Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > Kendji, Louane, Fréro Delavega... Combien gagnent-ils par festival ?
Business et économie de la musique
samedi 16 janvier 2016 10:15

Kendji, Louane, Fréro Delavega... Combien gagnent-ils par festival ?

Tous les étés, les festivals déboursent des sommes considérables pour s'offrir une programmation alléchante. Combien coûte une prestation de Louane ou des Insus ? Europe 1 fait les comptes.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Abaca
Du mois d'avril au mois de septembre, le calendrier musical sera rythmé par les nombreux festivals organisés un peu partout en France. Durant les beaux jours, ils sont un peu plus de 200 à faire vibrer les amateurs de musique ! A commencer par les Vieilles Charrues, qui affiche le meilleur taux de fréquentation sur le territoire : 250.000 festivaliers se sont rués à Carhaix-Plouguer pour la précédente édition. Ce genre d'événement représente donc une belle vitrine pour les artistes, qui trouvent là un moyen de venir défendre leurs derniers projets tout en élargissant leur audience. Mais il s'agit, avant tout, d'un business donnant-donnant. A l'heure où les programmations des rendez-vous musicaux de 2016 se bouclent en coulisses, Europe 1 a enquêté sur les cachets perçus par les stars de la chanson.

Les papys font de la résistance


Cela paraît légitime : plus un artiste a roulé sa bosse, plus le prix de ses prestations est élevé. Reformé à la surprise générale sous le nom des Insus, sans Corine Marienneau, le groupe Téléphone s'est lancé dans une grande tournée hexagonale après une poignée de concerts triés sur le volet. Profitant d'un élan de nostalgie de la part du public, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka vont toucher le jackpot : ils toucheront un cachet variant de 300.000 à 600.000 euros le concert, selon la taille de la salle et s'ils ont déjà joué dans la région. Derrière eux, c'est Michel Polnareff qui se taille la part du lion. De retour sur scène après neuf ans d’absence, le chanteur français demande entre 250.000 et 300.000 euros pour interpréter ses plus grands tubes et les inédits de son nouvel album à paraître.


"The Voice" fait recette


Autre facteur pour faire grimper les enchères ? Vendre beaucoup de disques ! Celui qui en a écoulé le plus sur l'année 2015 n'est autre que Kendji. Si on cumule les scores de ses deux premiers albums, l'ancien gagnant de "The Voice" surclasse Adele et dépasse le million de fans ! Il peut donc, à ce titre, exiger près de 100.000 euros par apparition. Son de cloche identique du côté de Louane et Fréro Delavega, qui monnayent leur venue sur scène au même tarif. Europe 1 précise que le duo a presque doublé ses exigences par rapport à la dernière saison des festivals. Entre temps, leur deuxième album "Des ombres et des lumières" s'est frayé un chemin dans le haut des classements. Atout supplémentaire dans leur poche ? Les trois artistes sont nommés à la prochaine cérémonie des Victoires de la musique.

A noter que les cachets demandés par les chanteurs français sont du même ordre d'idée que les tarifs pratiqués dans la plupart des festivals européens. Europe 1 rappelle au passage que les festivals associés à de grands groupes bénéficient d'un tarif amoindri, puisque ces derniers négocient la venue d'artistes pour plusieurs dates.
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP