Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Adele en interview
Interview
vendredi 06 janvier 2012 15:00
23

Adele en interview

2011 restera l'année d'Adele dans les charts français comme à l'international : son album, intitulé "21", s'est écoulé à plus de 15 millions d'exemplaires dans le monde, dont 1 million en France. Nous l'avions rencontrée il y a près d'un an, lors de sa première venue promo, deux mois avant la sortie de "21". Cette interview n'avait jamais été publiée : Pure Charts vous la propose aujourd'hui à l'occasion de son million d'albums vendus dans notre pays. Elle y parle de son état d'esprit lors de l'enregistrement, et des petites histoires de certains morceaux.
Crédits photo : DR

Pourquoi avoir choisi votre âge comme titre de ce deuxième album, "21" ?
Je ne voulais pas vraiment faire de mon âge le titre de l'album, comme je l'avais fait pour mon premier disque (NDLR : "19"). J'ai tellement changé entre ces deux albums. J'ai vécu pas mal de bouleversements dans ma carrière, dans ma vie personnelle. J'ai grandi... Au final, mon âge était la seule façon de coller parfaitement à la thématique de ce deuxième disque. A la base, je voulais l'appeler "Rolling In The Deep". Mais l'expression ne faisait pas vraiment sens et pouvait être mal interprétée. Je vous rassure, le prochain ne devrait pas porter mon âge comme nom.

« Jeune, on a l'impression que, quand cela ne va pas, c'est la fin du monde et que l'on va mourir ! »
Vous parlez de changements, quels sont-ils ?
Aujourd'hui, je pense être plus patiente. Je suis plus disposée à apprendre de la vie ; cela va de la bouffe au bon vin, en passant par les films, la sociologie, ou encore l'Histoire. Je suis plus passionnée qu'auparavant et je suis plus compréhensive. Je suis aussi davantage réfléchie et moins sensible lorsque rien ne va, parce que je sais que tout peut s'arranger. Jeune, on a l'impression que, quand cela ne va pas, c'est la fin du monde et que l'on va mourir !


Est-ce que ça a été compliqué de travailler sur un deuxième album après "19" ? Avez-vous eu quelques appréhensions ou pressions ?
Personne ne m'a mis la pression pour ce second disque. Je n'aime pas la pression, quelle qu'elle soit. Si par exemple ma mère me demande de laver la vaisselle, je lui réponds que je le ferai quand j'aurai le temps (rires). On ne peut pas être bon dans la musique si on ressent une quelconque pression. Pour mon premier album, j'ai vécu plus longtemps mes 19 ans que n'importe qui puisque la moitié des titres ont été écrit lorsque j'avais 16 ans. Après "19", j'avais peur d'écrire de nouveaux titres. "21" traite de ma dernière relation amoureuse. Après avoir rompu avec lui, j'avais le cœur brisé. Je devais réellement écrire, car c'était la seule façon de m'en remettre. Mon équipe, mon label et mon manager, m'ont alors laissé faire, sans me presser.

Nouvelle vie. Nouveau disque. Vous recherchiez un nouveau son aussi je crois ?
« J'avais envie d'aller vers le blues avec ce disque, de me balader dans la musique country »
Clairement. J'avais envie d'aller vers le blues avec ce disque, de me balader dans la musique country, dans un style rockabilly mais aussi dans du gospel et du bluegrass. Je ne connaissais pas vraiment cette musique, et en fait c'est dans mon tour-bus pendant ma tournée américaine que j'ai vraiment découvert ces sonorités. Mon manager m'avait fait des compilations des années 50, très country que j'ai commencé à découvrir. Mais j'aime toujours la musique soul, celle qui a inspiré mon premier album. C'est ma préférée. Mais j'ai grandi avec "19", fallait évoluer. Pour la première fois de ma vie je me suis immergée totalement dans la musique, comme si j'étais plongée dans une "piscine de musique" (en français dans le texte) !

Crédits photo : DR

"21" reste assez sombre...
(rires) Oui, sachant que j'aborde ma dernière relation ! Elle était formidable cette histoire. Ce disque c'est une sorte de voyage, l'histoire d'un couple avec ses hauts et ses bas, son début et sa fin. C'était ma première relation réellement sérieuse. Ce n'était plus moi mais moi plus lui. Pour la première fois, tout ne tournait pas autour de moi mais de quelqu'un d'autre et toutes les décisions prises l'étaient en fonction de lui aussi. Après la rupture, j'étais complètement perdue, j'avais l'impression d'être figée dans le sol, stoïque. Écrire a été mon remède et m'a permis de m'en remettre. Mais l'album est aussi synonyme d'espoir. Aujourd'hui, je pense être plus mature qu'avec mon premier disque. Dans "19", j'ai donné tous les torts à mon ex alors que je savais que ce n'était pas totalement justifié. Dans "21", c'est différent... Ça parle de la difficulté de se retrouver seule à nouveau. J'ai dû réapprendre à vivre seule et ce fut un peu difficile.

Est-ce qu'on peut dire que "21" a été une sorte de thérapie pour vous ?
J'ai toujours eu du mal à dire ce que je ressentais. Là aujourd'hui, si vous me demandiez si ça va, je ne pourrais vous le dire en vous regardant dans les yeux. Quand j'avais cinq et six ans, je dessinais toujours pour montrer ce que je ressentais. Avec la musique, c'est différent. C'est vraiment la thérapie la moins chère !

"Rumour Has It", est-ce que c'est une critique de la presse ?
Non pas du tout, c'est complètement sarcastique. Le titre a été écrit avec humour. Je revenais d'un voyage, et l'une de mes meilleures amies est venue me voir et m'a parlé d'une soi-disant relation amoureuse que j'avais eue. Je ne connaissais pas la personne. Je n'en avais jamais entendu parler ! Je n'étais pas en colère, mais j'ai trouvé ça drôle. C'est totalement fun comme chanson...

Ecoutez le titre "Rumour Has It" d'Adele :


Il y a beaucoup de piano dans l'album et seulement un titre à la guitare, "Don't You Remember". Il apporte une ambiance acoustique, vous vouliez une chanson de ce type ?
C'est très country-americana comme titre. Je me suis toujours très concentrée sur le piano. Là, c'était une manière de faire un autre type de chanson, ça sonne très américain. Aujourd'hui, j'ai deux guitaristes en tournée contre un seul auparavant.

« J'ai l'impression que je vais mourir à chaque fois que je la chante ! »
Parlez-moi de "Set Fire To The Rain". C'est une contradiction, non ?
Oui et c'est même bien plus ! Le titre, je l'ai eu avant d'écrire la chanson. Mon meilleur-ami qui est gay, me demandait depuis longtemps quand est-ce que j'allais écrire un hymne gay. (rires). Ça me faisait marrer, ça veut dire quoi hymne gay ? Il me dit "Un truc pour les boîtes gays" ! Cette chanson parle de destruction, d'auto-destruction, du mal qu'on peut se faire. Le titre est réellement épique avec de grosses orchestrations... C'est presque du power rock ballet avec une touche 80's. C'est vrai que c'est très différent de ce que je faisais jusque-là...

Parlons du dernier titre de l'album, "Someone Like You". Un titre un peu triste...
Un peu ? Vous vous moquez de moi ? J'ai l'impression que je vais mourir à chaque fois que je la chante ! (rires)

Elle clôt l'album... C'est symbolique ?
C'était la dernière chanson que j'ai écrite. A ce moment-là, l'amertume, la tristesse avait disparu. J'avais digéré la séparation. Ce titre est une chanson d'espoir : aujourd'hui je suis presque sure que mon ex va bien et je voulais simplement le remercier pour les super moments passés en sa compagnie. Je voulais signer la fin de l'histoire avec une sorte de « Merci pour l'aventure ». C'est un point final. Une postface.

Visionnez le clip "Someone Like You" d'Adele :



« Je suis une vraie petite fille parfois »
Parfois on a du mal à croire que vous êtes si jeune...
Rassurez-vous, je suis une vraie petite fille parfois : je suis bruyante, joueuse, je dis beaucoup de conneries. Mais je crois que je deviens plus philosophe. L'éducation que m'a donnée ma Maman y est peut-être pour quelque chose. J'ai eu une éducation très ouverte sur le monde, elle m'a exposée à beaucoup de choses. C'est peut-être pour cela.

Pour finir, quelle est votre chanson préférée de l'album ?
"Someone Like You", sans hésiter.
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez adele.tv et sa page Facebook officielle.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "21" d'Adele sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 06/01/2012, 14:47
Citer
les interview d'elle sont très rares, c'est très agréable à lire. merci!
Erreur MySQL: Table 'chartsinfrance-forum4.ibf_members' doesn't exist