Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Guillaume Grand en interview
Interview
jeudi 07 octobre 2010 00:00
17

Guillaume Grand en interview

Très angoissé par ses premières interviews, Guillaume Grand n'hésite cependant pas à se raconter à cœur ouvert dans son premier opus "L'amour est laid" qui est paru en bacs lundi dernier, le 4 octobre. Faisant preuve d'une très grande humilité, il est toutefois fier des compositions qu'il propose dans ce premier album qui font la part belle à l'amour sous toutes ses formes. Inspiré par ses voyages et ses expériences personnelles, Guillaume Grand nous livre douze titres qui oscillent entre optimisme et désarroi.
J’ai l’impression que ton premier album est le fruit d’un long parcours inspiré de choses que tu as vécues et surtout des nombreux voyages que tu as effectués lors de ton enfance et de ton adolescence (Jonathan Hamard, rédacteur).
Guillaume Grand : C’est vrai que j’ai déménagé plusieurs fois en France jusqu’à l’âge de 14 ans avant de partir pour les Antilles pendant mon adolescence. J’ai découvert une culture différente et ce que j’ai pu écouter comme musique était différent. J’y suis resté jusqu’à mes 18 ans avant de rentrer en France. J’ai à nouveau traversé le pays. Ces voyages ont marqué cet album, même si ce n’est pas le fait d’avoir habité dans des contrés différentes mais d’avoir vu et surtout cherché des choses différentes ici et là qui m’ont orienté.

On les retrouve en tout cas sur ton premier opus "L’amour est laid" dont tu es l’auteur, le compositeur et l’interprète. Tu as commencé à travailler dessus il y a longtemps avant qu’il soit prêt à paraître, non ?
J’ai commencé à faire des chansons il y a deux ans et demi. Je me suis d’abord posé et j'ai essayé de vivre le plus de choses possible. Dès que je sens que je tiens quelque chose, je me lance dans l’écriture. J’ai commencé seul dans mon coin à écrire des choses car on a toujours un peu honte de ce qu’on propose au début. J’ai ensuite fait des concerts dans les Landes durant lesquels j’ai pu jouer plusieurs de mes premiers titres. J’ai ensuite écrit un album en anglais. On l’a proposé sur Paris à plusieurs boites mais personne n’en a voulu...

Il n’existe pas ?
Non, il n’existe pas. J’ai alors recommencé à écrire de nouvelles chansons mais en français. On a produit trois titres, avec mon manager et producteur actuel, qu’on a proposé à divers maisons de disques. C’est EMI qui a réagi en premier et avec qui on a bossé directement. Globalement, entre les débuts de l’écriture et le projet abouti, il y a trois ans qui se sont écoulés.

De ces trois premières chansons, ton premier single "Toi et moi" en fait partie ?
Oui, c’est la première chanson que j’ai écrite et produite en français.

C’est l’une des raisons qui t’ont poussé à le choisir comme premier single ?
Non pas du tout. C’est tout simplement parce que c’est un titre assez chaleureux et qui correspondait bien avec la période estivale.

Il est d’ailleurs en téléchargement sur les plateformes. Tu appréhendes le succès ?
Pour l’instant ça se passe super bien. "Toi et moi" est premier des téléchargements en variété sur iTunes. Le clip aussi est beaucoup regardé. On a dépassé les 200 000 personnes l’ayant regardé. Pour la suite, j’appréhende la charge de travail. S'il y a beaucoup de travail, c’est très bien, ce n’est pas tant que je sois inquiet. Je serai à fond tous les jours s’il le faut quoi qu’il en soit. Et puis, admettons que ça se passe de mieux en mieux, la renommée ne me fait pas peur. Je ne perdrai pas la tête.

Visionnez le clip de la chanson "Toi et moi" :


"Toi et moi" donne aussi lieu à des comparaisons, notamment avec Grégoire pour son titre "Toi + moi". Musicalement, vous n’êtes pas trop éloignés, et au niveau du timbre de la voix non plus. Du fait, il y a un amalgame possible. Tu es flatté par ceux qui te comparent à lui ou tu trouves que cette comparaison n’a pas lieu d’être ?
Non, je ne suis ni flatté ni craintif de cette comparaison, d’autant que mon titre "Toi et moi" était déjà écrit lorsque Grégoire a sorti le sien. Je n’allais pas changer mon titre pour autant. Après, on fait une musique qui peut être comparée mais on ne va pas dans la même direction. Je ne pense pas avoir le même genre d’album que lui.

Justement, toi qui débutes avec une maison de disques, et vu qu’on vient de parler de Grégoire, quelle est ton opinion à propos de My Major Company ?
Je n’ai pas vraiment d’avis sur le sujet. J’avoue ne pas avoir vraiment accroché à tout ce qui a été produit par My Major Company. Sur le principe, c’est cool, ça leur permet de pouvoir s’en sortir. Tant mieux pour ceux qui sont dedans et à qui ça profite.

Pour revenir à ton album qui lui n’a pas eu besoin des internautes pour être produit, pourquoi dire que "l’amour est laid" ?
Il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Il ne faut pas y voir l’amour dans un couple entre un homme et une femme. C’est plutôt l’idée que les rapports humains sont compliqués en général. Je n’ai pas eu de soucis particuliers avec les filles. C’est juste que c’est compliqué d’aimer, d’être aimé. C’est aussi de savoir se demander si ma famille m’aime, si j’aime ma femme, si elle m’aime aussi… Quand je fais un bilan de cet album et en particulier des textes, c’était pour moi une évidence de l’appeler "L’amour est laid".

Pourquoi être bâillonné sur la pochette du disque alors ?
C’est parce qu’en amour, il y a selon moi des choses qui ne sont pas chouettes à dire, qui sont des vérités mais qui ne font pas plaisir à entendre. Si on prend l’exemple d’un couple, il y a forcément des non-dits qui persistent parce qu’ils ne sont pas non plus faciles à exprimer.

"L’amour est laid", mais ton album est plutôt optimiste. Chaque titre est un morceau de vie qui nous incite à profiter au maximum de chaque moment.
Oui, c’est comme ça que je pense. C'est marrant que tu l'ais bien perçu comme ça. Toutes les histoires ne finissent pas forcément bien mais j’essaie de dire que les désagréments de la vie sont des faux problèmes et qu’il faut savoir les dépasser pour avancer.

Et toi justement, comment penses-tu avancer dans l’avenir ?
Le plus important pour moi, c’est de pouvoir jouer sur scène et surtout de chanter le plus longtemps possible mes morceaux. C’est là où il se passe le plus de choses, c’est là le meilleur. Après, je n’espère pas grand-chose mais tant mieux si ça dure. J’aimerais aussi écrire pour d’autres personnes, même si je n’ai pas encore réfléchi sur la question. Pour l’instant, j’assume mon premier album.



Tu parles de la scène. Tu envisages de chanter devant le public ?
On a fait une première partie à la Maroquinerie le 5 octobre et au mois de novembre, je ferai les premières parties de Justin Nozuka, un peu dans toute la France. En novembre, on fera aussi la première partie de l’Olympia de Raphaël, et puis peut-être deux dates à Bruxelles.

Tu connais bien Raphaël ?
Pour faire court, Raphaël a initié notre projet à son origine afin qu’on entre vite dans une phase de travail avec EMI. Il produit des artistes mais il ne s’en vante pas, c’est son jardin secret.

Et un concert rien que pour toi, c’est prévu ?
Bientôt, peut-être à la Maroquinerie.

Bonne chance alors !
Merci, à bientôt.
la Redaction
Retrouvez toute l'actualité de Guillaume Grand sur son site internet officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "L'amour est laid" en cliquant sur ce lien.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 08/10/2010, 15:51
Citer
J'adore cet artiste et sa chanson actuellement diffusée!
Invité
le 08/10/2010, 23:54
Citer
J'aime beaucoup sa chanson
Invité
le 09/10/2010, 10:37
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Charts in France.
Invité
le 09/10/2010, 10:38
Citer
D´ailleurs, le Taureau Ailé aussi,
Invité
le 09/10/2010, 19:05
Citer
aucun interet ce type
comment peut on encore signer des trucs pareils ? ils sont signes parce que ces moutons de francais vont se ruer dessus, comme pour Gregoire, c est la meme came, il peut le remercier...
Invité
le 09/10/2010, 19:58
Citer
aucun interet ce type
comment peut on encore signer des trucs pareils ? ils sont signes parce que ces moutons de francais vont se ruer dessus, comme pour Gregoire, c est la meme came, il peut le remercier...


Et toi, t´as quel intéret espéce de nullos boutonneux derrière son ordi.
Invité
le 11/10/2010, 10:03
Citer
Tiens, un autre Grégoire !
déjà qu'on n'en peut plus du vrai, alors lui ...
Invité
le 11/10/2010, 11:55
Citer
c'est affligeant, une interprétation dépourvue de toute intelligence, niaise au possible, un succédané de Grégoire; son remplaçant en cas d 'absence!!!
Le texte niveau Cours élémentaire
Et c 'est même pas de la musique, mais un peu bruit!!!!! Pour rien!!! , Brel, Ferret, lama, au secours!!!!
Invité
le 11/10/2010, 13:15
Citer
c'est assez drôle ces commentaires.... sans rire , pourquoi venir lire un interview de qqun que vous aimez pas ?!!! et puis, il y a de la place pour tt lemonde dans la musique, chacun tente sa chance et puis c tout!!! quoi de mal à ça!!! t'aimes pas et bien t'écoutes pas .
Invité
le 11/10/2010, 15:39
Citer
Son 1er single s'écoute sans plus.
Ca ressemble effectivement à ce que fait Grégoire, qui, d'ailleurs, ne fait pas non plus dans l'originalité.
Au final, c'est comme beaucoup de choses qu'on entend actuellement: de la guitare, de l'acoustique, et toujours une impression de déjà-vu, déjà-entendu.
Bref, même s'il a plutôt l'air sympathique, sa musique est sans intérêt.
Invité
le 12/10/2010, 17:22
Citer
incroyable ces critiqueurs , ils n' y connaissent RIEN, à croire que derrière se cachent certaines personnes jalouses (???!!! )
c' est un album magnifique et cette voix nous amène loin ...si loin ....

continues Guillaume, n' écoutes pas les jaloux, ton album est excellent, il n' y a rien à jeter.
pour ma part, ma chanson préférée est Couvre toi .....
Invité
le 12/10/2010, 20:19
Citer
un titre plus que médiocre à tous points de vue, , du copié collé , i l y a au moins 20 types qui chantent la même chose avec la même voix et les mêmes arrangements en ce moment.
Raphaël a raison, c 'est déprimant et je ne suis pas fan de Raphaël qui copie Bashung !!

Ecoutez le chanteur da THe airborn Toxic event dans la chanson " sometimes around midnight' vous entendrez et vous verrez ce que c 'est être un chanteur et une personnalité.

Pauvre France!!!
Invité
le 14/10/2010, 12:04
Citer
Gregoire sort de ce coooorps !!! ;)
Invité
le 19/10/2010, 14:30
Citer
je trouve ce titre plat! il passe beaucoup en radio mais perso je n'accroche pas
Invité
le 31/10/2010, 17:23
Citer
le type figé derrière un micro aussi à l 'aise qu'un enfant du CP qui récite pour la fête de fin d 'année...le titre j 'an parle même pas, du vide de chez vide...

Yves Montand, où es tu, Michel Berger; Balavoine,vite...................

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Mariah Carey

    Mariah Carey

    Des places de concert à gagner !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP