Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Yannick Noah > Yannick Noah peine à remplir les salles, à cause de ses "boulettes" politiques
C'est dit !
lundi 13 octobre 2014 15:38

Yannick Noah peine à remplir les salles, à cause de ses "boulettes" politiques

La popularité de Yannick Noah n'est plus aussi vive qu'avant. Le chanteur peine même à remplir les salles de spectacle, comme il l'a révélé hier soir dans l'émission "50 minutes inside". En cause ? Ses prises de position politiques, qu'il qualifie de "boulettes".
Crédits photo : Abaca
Yannick Noah, un chanteur trop engagé pour son public ? Si dans le passé, ses prises de position franches sur les questions de l'écologie ou du racisme lui ont permis de jouir d'une belle popularité et même d'être élu à cinq reprises personnalité préférée des Français entre 2007 et 2012, il semblerait que les convictions politiques du chanteur ont eu raison de ses fans. Pire, elles les font même fuir des salles de concerts ! C'est ce que l'interprète de "Aux arbres citoyens" a confié devant les caméras de l'émission "50 minutes inside", diffusée hier sur TF1...

"Je n'ai pas été compris"


En juin dernier, l'ancien tennisman est revenu dans les bacs avec "Combats ordinaires", un 10ème album dans lequel il évoque les dérives du nationalisme et s'insurge ouvertement contre les scores rencontrés par le Front National lors des dernières élections présidentielles et municipales. « Ma colère n'est pas un front, elle n'est pas nationale », lance-t-il sur le premier single "Ma colère". Un texte qui a fait bondir la classe politique et notamment Marine Le Pen, qui s'est engagée dans un bras de fer médiatique avec le chanteur de 54 ans. Peu après, ce sont sur ses désillusions à propos du gouvernement de François Hollande que Yannick Noah s'est exprimé. « Je suis déçu. Pas par quelque chose en particulier, il y a tellement de choses… Il y a eu de ma part un espoir, un soutien. Aujourd'hui il y a une déception, vraiment une grosse déception » a-t-il lâché sur les ondes de France Bleu Midi.

Autant de sorties remarquées qui ont, selon lui, fait naître un sentiment de désamour dans le coeur de son public. « Lors des quatre dernières tournées,à dix-quinze jours de l'ouverture, tout était quasiment plein. Et là ce n'est pas le cas », a-t-il constaté avec amertume, s'estimant face à « un autre challenge ». « J'ai dû prendre des positions qui n'ont pas forcément été entendues, comprises », a-t-il analysé face aux équipes de Nikos Aliagas. Le chanteur a alors qualifié ses joutes médiatiques de « boulettes ». Mais pas question pour lui de se laisser abattre, alors que les tickets de ses concerts sont bradés pour certaines dates, à Bordeaux, Nice et Caen notamment. « Après, tu gardes la patate, tu essaies de garder le soleil à l'inté­rieur », a-t-il rela­ti­visé. "Combats ordinaires" s'est pour le moment écoulé à 92.000 exemplaires.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Yannick Noah - La Bombe Humaine
Yannick Noah
Clip Yannick Noah - Let It Slide
Yannick Noah
Clip Yannick Noah - Woman Of The Sun
Yannick Noah
Clip Yannick Noah - Get On Back
Yannick Noah
Clip Yannick Noah - Madingwa
Yannick Noah

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    2 places de concert à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP