Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Cinéma > Actualité de West Side Story > "West Side Story" de Steven Spielberg censuré au Moyen-Orient pour un personnage trans
Cinéma
mardi 07 décembre 2021 16 :00

"West Side Story" de Steven Spielberg censuré au Moyen-Orient pour un personnage trans

Le remake de "West Side Story" par Steven Spielberg, à découvrir mercredi au cinéma, fait grincer des dents. Plusieurs pays du Moyen-Orient ont décidé de censurer le film en raison de la présence du personnage trans Anybodys, incarné par l'interprète non-binaire Iris Menas. Disney refuse de céder à la pression.
Crédits photo : Montage Pure Charts
Vous avez toujours rêvé de fredonner « Tonight, tonight » au cinéma ? Alors la nouvelle version de "West Side Story" est faite pour vous ! Prévu ce mercredi dans les salles obscures françaises, le remake du célèbre film musical aux 10 Oscars, réalisé par nul autre que Steven Spielberg, fait déjà pleuvoir les critiques les plus dithyrambiques. « Dans ce film, on retrouve tout le cinéma de Spielberg, son obsession pour les jeunesses cabossées et une maestria totale dans la mise en scène » indique RTL, enchanté par l'interprétation des acteurs Ansel Elgort et Rachel Zegler, qui incarnent Tony et Maria à l'écran. Faisant écho aux travers de notre société à travers cette histoire universelle, le cinéaste derrière "E.T." et "Jurassic Park" a semble-t-il réussi son pari de saisir son époque. « Éminemment politique, "West Side Story" ne fait que ça : raconter le monde et espérer en donner une version plus belle - par le chant, par le cinéma, par le prisme de l'oeil transi d'amour » s'enthousiasme Cinemateaser dans sa chronique élogieuse. Oui mais voilà : la présence d'un personnage transgenre dans le récit cause des remous dans la promotion du film à l'international.

Le player Dailymotion est en train de se charger...



"Il veut être accepté pour qui il est"


Originaire du Kensas et âgé.e de 31 ans, l'artiste non-binaire Iris Menas offre une profondeur nouvelle au rôle d'Anybodys, garçon manqué de sexe féminin dans le long-métrage de 1961 mais réécrit comme un personnage trans pour cette seconde adaptation cinématographique. « On rencontre Anybodys lorsqu'iel est en quelque sorte désavoué.e par sa famille et cherche une maison. Iel dort dans la rue et iel suit de près les Jets, ce gang de garçons blancs qui essaient de conserver leur territoire administré par le gouvernement. On voit cette âme perdue vouloir s'intégrer dans ce gang de frères, non seulement pour trouver une famille mais aussi pour être accepté pour qui iel est, et pour ce qu'iel ressent être au fond de ellui » confesse son interprète dans un making-of sur "West Side Story". Problème ? Ce choix dérange les autorités des Etats du Golfe (Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Oman, Koweit, Qatar, Bahreïn), qui ont décidé de censurer le film de Steven Spielberg après avoir tenté de forcer la main à Disney pour faire retirer les scènes où apparaît Anybodys. En vain, puisque le studio défend fermement la vision du metteur en scène. En conséquence, la comédie musicale sera tout simplement bannie dans ces pays.



Comme le souligne Variety, ce n'est pas la première fois que Disney subit cette année les affres de la censure dans des territoires prônant un rigorisme moral. Sorti sur les écrans en novembre, le blockbuster Marvel "Les Eternels" a été interdit de diffusion au Moyen-Orient en raison de l'inclusion d'un personnage ouvertement gay, Phastos, joué par le comédien Brian Tyree Henry. Le superhéros partage dans le film un baiser avec son époux Ben, incarné par Haaz Sleiman, avec lequel il forme une famille homoparentale.
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés