Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de The Weeknd > Apple Music Festival : The Weeknd offre un show puissant, habité et sensuel à Londres
Nous y étions
jeudi 24 septembre 2015 15:09

Apple Music Festival : The Weeknd offre un show puissant, habité et sensuel à Londres

Fans de la première heure ou spectateurs curieux du phénomène musical qui a explosé cette année, The Weeknd a mis tout le monde d'accord à Londres hier soir. Retour sur une soirée sensuelle et survoltée.
Crédits photo : Apple Music Festival
Hier soir, une foule impatiente se pressait autour de la salle de concert Roundhouse, dans le quartier de Camden, à Londres. Pendant 10 jours, chaque soir, se succèdent les artistes les plus en vue du moment à l'occasion de l'Apple Music Festival. Après Ellie Goulding ou ses compatriotes de One Direction, c'est The Weeknd qui a été convié par la firme à la pomme à cet événement prestigieux. Gratuit et diffusé sur toutes les plateformes d'Apple (iTunes, Apple Music, la radio Beats 1...), le show du Canadien était fortement attendu par les chanceux ayant pu décrocher leur précieux sésame.


L'équilibre parfait entre l'ancien et le nouveau The Weeknd


The Weeknd n'est pas un chanteur comme les autres. En quelques années, il est passé d'artiste découvert sur Internet au début des années 2010 grâce à ses mixtapes et morceaux auto-produits à superstar des charts avec la consécration de son tube "Can't Feel My Face". Et c'était là toute la difficulté de l'exercice : comment retranscrire sur scène l'étendue de son répertoire et la diversité des univers musicaux qu'il explore tout en restant cohérent artistiquement ? En grande partie grâce à une setlist bien ficelée.

Crédits photo : Apple Music Festival
Son nouvel album "Beauty Behind The Madness" sorti à la fin de l'été était bien évidemment à l'honneur hier soir. En effet, le concert a débuté avec le très remarqué "Prisoner", une piste partagée sur l'album avec la vénéneuse Lana Del Rey puis le survolté et électronique "Losers" sur lequel la foule a commencé à s'échauffer et "Tell Your Friend". Cette chanson sulfureuse et électrique qui évoque ses addictions au sexe et à la drogue ferait rougir les esprits les plus délurés. The Weeknd a aussi joué "Often", particulièrement habité, sans oublié les incontournables "The Hills", premier single et piste la plus forte du nouvel opus, et évidemment l'énorme tube qu'on ne présente plus "Can't Feel My Face" qui embrasera le Roundhouse.


Un virage pop assumé


Mais Abel Tesfaye de son vrai nom n'oublie pas pour autant les premiers morceaux au succès plus confidentiel qui l'ont fait connaître ni les projets qui lui ont permis de s'imposer dans le coeur du grand public. Pas question de renier "Love Me Harder", le hit pop-R&B de la sensation Ariana Grande sur lequel le Canadien pose sa voix ou son duo "Crew Love" figurant sur l'album "Take Care" de Drake. Et comment faire l'impasse sur "Earned It", enregistré pour la BO de "50 Shades of Grey". Les premières notes de cette chanson très sexy ont d'ailleurs été accueillies par les cris d'un public londonien visiblement conquis. Les artistes ont coutume de terminer leur spectacle avec leurs plus gros succès. The Weeknd lui, réservera cette place de choix aux pépites sombres "High For This" et "Wicked Games", coups de coeur du public de ses débuts.

Crédits photo : Apple Music Festival
Pendant une heure, The Weeknd a livré un show impeccable en faisant voyager l'audience entre R&B expérimental, rock et électro avec une sélection de titres pertinente et représentative de son parcours. Vocalement très à l'aise, le chanteur n'a jamais peur d'aller dans les aigües avec un sens de l'interprétation incroyable, mêlant délicatesse, émotion, sensualité voire érotisme comme sur sa version de "Drunk in Love" de Beyoncé. Jamais avare de quelques pas de danse, humble et toujours prêt à faire bondir le public, The Weeknd a prouvé hier soir qu'il était un artiste pop d'un nouveau genre.
Matthieu RENARD
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP