Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de The 1975 > Clip "It's Not Living (If It's Not With You)" : The 1975 rend un hommage délirant à Talking Heads
Clip
dimanche 09 décembre 2018 18:12

Clip "It's Not Living (If It's Not With You)" : The 1975 rend un hommage délirant à Talking Heads

A l'occasion de la sortie de son troisième album, The 1975 clippe "It's Not Living (If It's Not With You)" en rendant hommage aux Talking Heads, tout en multipliant les séquences hallucinantes. Un résultat aussi étrange que fascinant, à voir sur Pure Charts !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Peu connu en France, The 1975 est un véritable phénomène outre-Manche, capable de remplir les plus grandes salles du pays. Mieux, le nouvel album du groupe, "A Brief Inquiry into Online Relationships", y a été décrit comme « le "OK Computer" des millenials ». Afin de célébrer la sortie de ce projet très attendu, le quatuor a dévoilé le clip de "It's Not Living (If It's Not With You)". Et les mélomanes l'auront vite compris, Matty Healy et sa bande a décidé de rendre hommage aux Talking Heads, groupe de new-wave influent des années 70 et 80, emmené par David Byrne et auteur des tubes "Psycho Killer" ou "Once in a Lifetime". The 1975 a donc décidé de reprendre l’esthétique de "Stop Making Sense", un film documentaire sur l'un des concerts du groupe new-yorkais, encore aujourd'hui considéré comme « l'un des plus grands films de rock jamais réalisé ».

Un hommage littéralement hallucinant


Se réveillant d'un rêve bizarre, Matty Healy revêt son plus beau costume et monte sur scène afin d'interpréter le titre, aux accents pop 80's indéniables. Durant la performance, le chanteur de "It's Not Living (If It's Not With You)" est victime d'une série d'hallucinations voyant tour à tour son groupe allant au ralenti, sa bouche être invisible et ses jambes brûler littéralement, avant de s'enfoncer dans le sol. On le voit même sortir de scène et se retrouver sur le tournage de "Sincerity Is Scary", précédent clip du groupe. Mais tout cela ne serait-il qu'un mauvais rêve ? Mystère ! Loin d'être une simple chanson d'amour comme son titre pourrait l'indiquer, "It's Not Living (If It's Not With You)" évoque l'addiction à l'héroïne qu'a connu le leader de The 1975 durant de nombreuses années : « And all I do is sit and think about you / If I knew what you'd do / Collapse my veins, wearing beautiful shoes / It's not living if it's not with you ». A ce propos, le chanteur a déclaré à Pitchfork : « Je ne voulais pas parler de mon addiction de cinq ans à l'héroïne, je faisais des cauchemars à l'idée de ne plus être clean (...) Je ne voulais pas m'exprimer sur le sujet avant d'être totalement clean ».

Sorti la semaine dernière, l'opus "A Brief Inquiry into Online Relationships" devrait logiquement se hisser en tête des charts anglais. Pour rappel le précédent disque du groupe s'y était écoulé à 300.000 exemplaires. Mais cette fois-ci, The 1975 a vu double puisqu'un deuxième album est d'ores et déjà prévu pour l'année prochaine, "Notes on a Conditional Form". Le groupe écumera ainsi les salles anglaises (déjà complètes) cet hiver avant de squatter les plus grosses affiches des festivals européens, dont le Sziget Festival. Pour l'instant, aucun passage français n'est prévu.

Regardez le clip de "It's Not Living (If It's Not With You)" par The 1975 :
Théau Berthelot
Retrouvez The 1975, rendez-vous sur son site officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez le dernier album de The 1975 sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP