Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nouveauté à écouter > Actualité de Tame Impala > "Posthumous Forgiveness" : Tame Impala à coeur ouvert sur une ballade psychédélique
Nouveauté à écouter
mercredi 04 décembre 2019 16:24

"Posthumous Forgiveness" : Tame Impala à coeur ouvert sur une ballade psychédélique

A deux mois de la sortie de l'album tant attendu "The Slow Rush", Tame Impala dévoile un nouvel extrait aussi introspectif que psychédélique : "Posthumous Forgiveness". Kevin Parker y évoque son père décédé. Ecoutez !
Crédits photo : Neil Krug
Mois après mois, Tame Impala continue de gâter ses fans. Plus de quatre ans après l'immense "Currents", la formation australienne dévoilera son quatrième album très attendu le 14 février prochain. Arrivant à point nommé pour la Saint-Valentin, "The Slow Rush" aura pour thème central « la dimension infinie du temps ». « Beaucoup de chansons évoquent cette idée de temps qui passe, d'observer votre vie qui file devant vos yeux et de l'apprécier de manière plus claire à partir de ce moment. Je suis vraiment transi par cette idée du temps qui passe. Il y a ce côté tellement enivrant » expliquait Kevin Parker dans les colonnes du New-York Times. Si l'excellent "Patience" ne sera pas au programme, le musicien touche-à-tout y inclura les deux derniers morceaux dévoilés, "Borderline" et "It Might Be Time". Jamais deux sans trois, Tame Impala revient en ce début de mois de décembre avec un nouvel inédit : "Posthumous Forgiveness".

Un morceau intime et mélancolique


Avec ce troisième extrait, Tame Impala tend à surprendre ses fans. Long de six minutes, "Posthumous Forgiveness" est une ballade psychédélique où Kevin Parker se fait plus intime que jamais en évoquant son père avec mélancolie. « Ever since I was a small boy / No one else compared to you, no way / I always thought heroes stay close / Whenever troubled times arose / I didn't know / Ain't always how it goes » chante-t-il avec une voix qui, par moment, fait penser à celle de The Weeknd. Après une première partie plus sombre et émouvante, "Posthumous Forgiveness" nous emporte vers une nouvelle dimension encore plus psychédélique, au bout de 3 minutes, au cours de laquelle Kevin Parker imagine ce qu'il pourrait raconter à cet être cher : « Wanna tell you 'bout the time / Wanna tell you 'bout my life / Wanna play you all my songs / Hear your voice, sing along / I wanna say it's alright / You're just a man after all ». En 2012, Kevin Parker évoquait déjà son père sur le morceau "Sun's Coming Up". « Il est décédé il y a quelques années mais je n'ai jamais été capable d'écrire dessus jusqu'à aujourd'hui. Il avait un cancer de la peau, il est resté trop longtemps au soleil » expliquait-il à l'époque.

Ecoutez "Posthumous Forgiveness" de Tame Impala :
Théau BERTHELOT
Retrouvez l'univers de Tame Impala sur son site officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Currents" sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP