Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Petit Biscuit > Petit Biscuit en concert au Sziget Festival : la tête dans les étoiles
Nous y étions
lundi 13 août 2018 14:36

Petit Biscuit en concert au Sziget Festival : la tête dans les étoiles

Du haut de ses 18 ans, Petit Biscuit s'est embarqué dans une imposante tournée mondiale pour défendre son premier album "Presence", qui a fait escale hier soir au Sziget Festival en Hongrie. Récit et confessions exclusives du prodige français !
Crédits photo : Bestimage
Ce dimanche soir, le Sziget est envahie par une marée humaine. Le célèbre festival hongrois se joue à guichets fermés et il est bien difficile de se faufiler à travers la foule dense pour rejoindre les coulisses de l'A38, une immense tente où Petit Biscuit se produira un peu plus tard dans la soirée. Le prodige de l'électro est l'un des rares artistes français programmés lors de cette édition 2018. Voilà pourquoi nous nous enfonçons à la tombée de la nuit, avec les échos du concert de Dua Lipa en fond, dans un dédale de préfabriqués afin de recueillir ses impressions. A seulement 18 ans, Mehdi Benjelloun de son vrai nom n'en finit plus de sillonner la planète entière pour présenter son premier album "Presence", paru à l'automne. Les marques de cette imposante tournée-marathon, faite de nombreux trajets en train ou en avion, commencent à se lire sur ses traits un peu fatigués mais le jeune musicien nous accueille avec une poignée de main chaleureuse. « Ça se passe super bien. Je joue un peu partout, c'est la première fois que je bouge autant. C'est un peu épuisant mais je l'ai choisi ! » confesse-t-il avec le sourire.

"Je veux incarner quelque chose sur scène"


Depuis trois ans et l'incroyable destin de son tube "Sunset Lover", Petit Biscuit enchaîne les dates de concert. La scène est un espace qu'il a appris progressivement à apprivoiser. A s'y abandonner, aussi : pas question pour lui de rester prostré derrière des platines. « Ce n'est pas un DJ set. C'est un live avec des vrais instruments. Je lance mes séquences sur Ableton, j'ai ma guitare, mes percussions... Il y a un aspect très visuel, de grands mouvements pour que les gens me voient jouer. Je veux incarner quelque chose sur scène » nous explique le natif de Rouen, maître de son sujet.

De la détermination, Petit Biscuit en a assurément à revendre. C'est lui qui a en partie imaginé l'incroyable scénographie qui transforme son show en usine à rêves et ode à l'imagination. Ici, des météorites s'écrasent sur Terre, des fleurs jaillissent du néant. La voûte céleste devient la silhouette de deux corps enlacés. Le rendu, qui s'imbrique parfaitement dans la narration des chansons, est saisissant. « J'ai bossé avec des graphistes qui ont passé beaucoup de temps sur les visuels, qu'on projette sur un écran derrière. Il y a tout un jeu de lumières. Selon les tracks et selon les ambiances, ce sont des tableaux très différents. Il y a une vraie évolution dans le show, où ça monte crescendo en puissance et ça redescend, ça remonte... Je ne voulais pas que ce soit trop chill ou que ça tabasse. Il fallait que ce soit vivant » explique Petit Biscuit. Un nom de scène tout en contraste avec la performance explosive qu'il délivrera quelques heures après cette entrevue.

You help me see the light ✨

Une publication partagée par PETIT BISCUIT (@petitbiscuit) le




Alors, Petit Biscuit a-t-il déjà tout d'un grand ? A l'entendre, Mehdi semble s'être parfaitement acclimaté à ce rythme de vie intense. Se produire dans les plus gros festivals du monde, de Coachella au Sziget, ne l'impressionne guère. « Plus y'a de gens, plus je kiffe » assure-t-il. Mais il avoue tout de même ressentir une saveur particulière lorsqu'il est face à son public, chez lui : « J'aime bien jouer en France car je sens plus de proximité. Vu que ça fait longtemps que je tourne, j'ai l'impression que les gens me prennent pour leur pote ! Je monte sur scène et je suis avec 10.000 potes. C'est assez marrant ». Après l'avoir vu en pleine communion avec les festivaliers du Sziget, on peut sans aucun doute affirmer que le public international l'a également adopté. Ça tombe bien : après un petit tour au Japon et en Australie, Petit Biscuit s'élancera dans une tournée nord-américaine à partir du mois d'octobre. La billetterie est ouverte !
Yohann RUELLE
Petit Biscuit en interview
19/11/2017 - Révélation électro de l'année, Petit Biscuit fête son 18ème anniversaire avec la parution de son premier album "Presence". Pour Pure Charts, le jeune prodige raconte son parcours, ses inspirations, sa nouvelle vie et son rêve de travailler avec ...
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ? Télé-crochets : qui sont les plus gros vendeurs ?
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP