Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dérapage > Actualité de Orelsan > Orelsan retournera au tribunal pour "provocation à la violence envers les femmes"
Dérapage
mercredi 24 juin 2015 12:35

Orelsan retournera au tribunal pour "provocation à la violence envers les femmes"

Acquitté en mai 2014, le rappeur devra une nouvelle fois s'expliquer devant la Cour d'appel de Versailles pour les paroles de plusieurs chansons interprétées lors d'un concert en 2009.
Crédits photo : Abaca
Jamais deux sans trois ! Orelsan devra repasser pour la troisième fois devant les tribunaux pour "provocation à la violence envers les femmes". En cause, les textes de huit chansons interprétées lors d'un concert au Bataclan à Paris en 2009. Certaines phrases comme « Les féministes me persécutent, comme si c'était d'ma faute si les meufs c'est des putes », « Mais ferme ta gueule ou tu vas t'faire marie-trintigner » ou « Je te quitterai dès que je trouverai une chienne avec un meilleur pedigree » avaient interpellé des associations féministes qui avaient décidé de porter plainte. Condamné en mai 2013, le rappeur avait été relaxé en appel un an plus tard, la Cour d'appel de Paris estimant qu'il y avait prescription. Orelsan s'était dit « ravi » de cette relaxe tandis que le Parquet et cinq associations féministes dont Chiennes de garde et le Collectif Féministe Contre le Viol avaient formé un pourvoi en cassation.

Un nouveau procès attendu


C'est hier que la Cour de cassation a rendu son verdict et annulé la décision de relaxer l'interprète de "La Terre est Ronde". Elle a en effet estimé que la Cour d'appel ne pouvait « prononcer d'office la prescription de l'action publique sans avoir permis aux parties d'en débattre ». Le rappeur sera donc rejugé et devra repasser devant la Cour d'appel de Versailles pour mettre un terme à cette affaire qui commence à dater.

Le rappeur avait aussi eu des démêlés avec la justice en 2012 avec sa chanson "Sale Pute", qui lui avait valu une plainte de l'association "Ni putes ni soumises". Le rappeur avait là aussi été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, mais avait vu plusieurs festivals le retirer de leur programmation.

Orelsan en plein tournage de son premier long-métrage


Aurélien Cotentin de son vrai nom, doit probablement regretté que cette affaire remonte à la surface, lui qui est en plein tournage de son premier film "Comment c'est loin" en tant que réalisateur. Le rappeur sera à la fois devant et derrière la caméra pour ce long-métrage dans lequel on retrouvera son acolyte Gringe des Casseurs Flowters. Il contera l'histoire de deux rappeurs en panne d'inspiration : « Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. A l'issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom ». Le film sortira sur les écrans le 9 décembre 2015.
Hilal EL AFLAHI
Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site officiel et la page Facebook officielle d'Orelsan
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'Orelsan sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Orelsan :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP