Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > People > Actualité de Lacrim > Lacrim s'est rendu à la justice après huit mois de cavale. "Je vais payer ma dette"
People
mardi 10 novembre 2015 10:13

Lacrim s'est rendu à la justice après huit mois de cavale. "Je vais payer ma dette"

Après plusieurs mois de cavale passés entre l'Espagne et le Maroc, Lacrim s'est rendu à la justice française et se dit prêt à "payer sa dette". Il a été condamné à trois mois de prison au mois de mars.
Crédits photo : DR.
Lundi 9 novembre, Lacrim s'est enfin rendu à la justice après plusieurs mois de cavale. Le rappeur français était sous le coup d'un mandat d'arrêt depuis qu'il a été condamné à trois mois de prison pour détention d'armes, à l'issue d'un procès qui se tenait à Marseille au mois de mars et auquel il ne s'était pas présenté. « Quand j'ai pris trois ans ferme, je suis parti. Ma femme était enceinte de trois mois. Je n'ai pas réfléchi. J'étais pas assez fort dans ma tête... Je ne savais plus quoi faire. Depuis, j'ai eu le temps de réfléchir. Ma fille est née il y a trois semaines. J'ai pu la voir. J'ai aussi un fils qui a 5 ans. Maintenant je vais payer ma dette » a-t-il expliqué à nos confrères du Parisien avant de se présenter au commissariat de L'Haÿ-les-Roses, dans le département du Val-de-Marne. Le fugitif affichait déjà un lourd passé judiciaire. C'est durant l'une de ses incarcérations qu'il a d'ailleurs rencontré un autre rappeur - Mister You - avec lequel il a démarré sa carrière en 2009.

"Je suis parti à l'étranger. J'avais peur de sortir"


Dans cette dernière affaire, les autorités avaient découvert un laboratoire de cocaïne et un dépôt d'armes à Marseille. Sur l'une d'entre elles, les enquêteurs avaient retrouvé ses empreintes. Cette arme avait servi au tournage de son clip "Viens je t'emmène". « Je l'ai utilisée dans la vidéo juste de manière cinématographique » a-t-il renchéri, précisant qu'à l'époque il ne voulait pas « faire des petits clips » en bas de sa « cité ». Totalement perdu à l'énoncé du verdict, Lacrim n'a pas fait « les bons choix ». « Je suis un être humain comme les autres. Je voulais voir ma fille naître. Je suis parti à l'étranger. J'étais isolé. J'avais peur de sortir » a-t-il martelé, expliquant par ailleurs n'avoir reçu aucune convocation du tribunal avant le début du procès.

« Je n'étais pas au courant. Je me suis présenté le lendemain. Mais les débats étaient terminés. La présidente du tribunal m'a écouté mais ne pouvait plus m'entendre dans le cadre du procès. Elle m'a confirmé que mes convocations étaient revenues au tribunal » a souligné le rappeur, insistant sur le fait qu'il n'avait aucunement l'intention de « fuir la justice » à ce moment-là. Il avait d'ailleurs révélé au mois de mai qu'il se rendrait à la justice dans le courant de l'année.

Un nouvel album le 11 décembre


Durant sa longue cavale, l'artiste a travaillé sur deux disques dont "R.I.P.R.O - Volume I", sorti au printemps, qui s'est hissé en tête des charts français, puis sur "R.I.P.R.O 2", à découvrir dès le 11 décembre. A la suite de quoi, son avocat a « pris contact avec le procureur de la République » pour qu'il puisse se rendre. « Maintenant, je veux payer, j'ai perdu 10 kg, je suis fatigué » a conclu Lacrim, espérant pouvoir « continuer la musique », si on lui en « donne la possibilité ».
Jonathan HAMARD
Toute l'actualité de Lacrim sur son site internet et sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Lacrim sur Pure Charts.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP