Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Koba LaD > Koba LaD, accusé d'homophobie : le Vyv Festival déprogramme le rappeur
News musique
mardi 18 février 2020 14:50

Koba LaD, accusé d'homophobie : le Vyv Festival déprogramme le rappeur

Koba LaD ne pourra pas se produire au Vyv Festival. L'événement dijonnais a décidé de déprogrammer le rappeur, accusé d'homophobie et au coeur d'une polémique après une publication sur Snapchat. Il devait s'y produire le 13 juin.
Crédits photo : Abaca
Le verdict est tombé. Le Vyv Festival, situé à Dijon, a pris la décision d'annuler la venue de Koba LaD dans son festival, le 13 juin prochain. Le rappeur est accusé d'homophobie suite au partage d'une capture d'écran d'un article mentionnant qu'un père avait tué « son propre fils de 14 ans parce qu'il était gay ». Si le chanteur a répondu à la polémique, de nombreux internautes ont interpellé les festivals dans lesquels le rappeur est programmé cet été. Le Vyv Festival est le premier à déprogrammer de son affiche l'interprète de "RR 9.1". « Maladresse ou conviction, il en va de la responsabilité d'un artiste populaire, quels que soient son âge et ses positions de ne pas susciter par son comportement la haine à l'égard de l'autre » indique le festival dijonnais sur les réseaux sociaux, avant d'ajouter : « Vivre ensemble, accepter l'autre tel qu'il est, s'opposer à toute forme de discrimination, c'est ce que défend le VYV Festival, c'est même le coeur de son identité ».

Des propos jugés homophobes qui choquent


Depuis l'éclatement du scandale, de nombreux festivals ont affirmé être « entrés en contact » avec l'équipe du rappeur pour recevoir des explications. Néanmoins, We Love Green, le Main Square Festival ou Art Rock, événements où est programmé le rappeur, condamnent fermement les propos jugés homophobes de Koba LaD. « Le Main Square est un lieu de tolérance et ne cautionne pas les comportements discriminatoires si éloignés des valeurs que nous défendons » rappelle le festival d'Arras tandis que Marsatac, situé à Marseille, clame : « Pas de place aux discours haineux ou homophobes. Jamais, nulle part !!! Nous sommes un lieu de tolérance ouvert à tou.te.s sans distinction de genre ou d'orientation sexuelle ! ». Dans un message publié sur son compte Twitter, Koba LaD a tenu à s'expliquer une dernière fois sur le sujet : « Je ne cautionne pas le meurtre et je suis contre l'homophobie (...) J'ai réagi sans réfléchir, sans peser les mots et réaliser l'impact de cette capture. Je croyais pas qu'on allait penser que je pouvais être ok avec ça ! ». Les autres festivals n'ont pas encore annoncé leur décision.



Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés