Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Koba LaD > Koba LaD condamne l'homophobie et s'explique sur ses dérapages (VIDÉO)
News musique
mercredi 20 mai 2020 11:18

Koba LaD condamne l'homophobie et s'explique sur ses dérapages (VIDÉO)

Trois mois après ses dérapages sur fond d'homophobie, le rappeur Koba LaD s'explique dans une vidéo partagée sur Instagram où il admet une "erreur" et condamne la discrimination envers la communauté LGBT+. Regardez !
Crédits photo : Abaca
« Paix sur tous ». C'est avec ces mots que le rappeur Koba LaD sort du silence et revient sur les accusations d'homophobie dont il a fait preuve en début d'année. En février, le jeune artiste de 19 ans avait partagé sur le réseau social Snapchat la capture d'écran d'un article de presse relayant l'histoire d'un père ayant tué son fils car celui-ci était homosexuel. « Bien joué » était-il écrit sur la story en question, qui a provoqué un tollé et plongé l'interprète de "Valise" dans la tourmente. Accusé d'incitation à la haine envers la communauté LGBT+, Koba LaD avait été déprogrammé de plusieurs festivals d'envergure dont le Main Square Festival (Arras), le VYV Festival (Dijon), Garorock (Marmande) ou We Love Green (Paris). « Je ne suis pas homophobe, chacun pour soi, Dieu pour tous. Je ne cautionne pas du tout le meurtre, ni l'enfant gay » avait-il maladroitement tenté de se justifier, avant d'expliciter ses propos : « Qu'on soit clair la famille : je ne cautionne pas le meurtre et je suis contre l'homophobie (...) J'étais choqué parce que c'est une dinguerie, c'est pour ça que j'ai reposté. J'ai fait ça en quelques secondes sur mon téléphone, j'ai pas capté le "bien joué" en bas. C'est ma faute, j'aurais dû mieux voir ».

"Il faut les protéger"


Trois mois après la polémique, Koba LaD revient sur l'affaire dans une vidéo en 3 questions-réponses publiée sur son compte Instagram (2,1 millions d'abonnés). Le rappeur d'Evry s'y évertue à prôner la tolérance en dénonçant le sort des jeunes LGBT+ expulsés du domicile familial par leurs parents en raison de leur orientation sexuelle. « Je leur dirais qu'ils n'ont pas le droit de faire ça, il faut les protéger, et ça c'est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça heureusement qu'il y a des associations d'ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger... C'est comme la capture, je voulais la partager pour montrer que c'est une dinguerie de tuer son fils parce qu'il était gay. Mais en vrai, j'ai rien à voir avec l'homophobie. Je suis pas du tout homophobe » tient-il à rappeler, en montrant patte blanche : « J'ai pas fait attention aux commentaires, et elle est là mon erreur ». A ce titre, Koba LaD donne un avertissement à ses jeunes admirateurs : « Il faut toujours faire attention à ce que vous allez écrire ou partager sur le net, parce qu'il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d'homophobie, et c'est pas bon ».

"Chacun est comme il est"


Le rappeur, qui se filme face caméra pendant une minute, assure condamner la discrimination envers les personnes LGBT+. « Tu peux pas insulter une personne parce qu'elle est gay. Chacun est comme il est et il ne faut pas faire attention aux différences » affirme-t-il. A la question "Si un fan te dit qu'il n'aime pas les homos, qu'est-ce que tu lui répondrais ?", Koba LaD se montre sans équivoque : « Pas de ça dans mes fans. Pas de place pour l'homophobie ni dans mes fans ni dans la musique et partout dans le monde ».

Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés