Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Kendrick Lamar > Kendrick Lamar en concert au Sziget Festival : une impressionnante démonstration de force
Nous y étions
jeudi 09 août 2018 13:29

Kendrick Lamar en concert au Sziget Festival : une impressionnante démonstration de force

Après un set retardé suite à des problèmes techniques, Kendrick Lamar a donné la pleine mesure de son talent hier soir au Sziget Festival. Seul face à l'immense foule, le rappeur américain a confirmé qu'il était bien le roi du hip-hop actuel.
Crédits photo : Fabien Chareix
Il fallait faire preuve de patience hier soir sur l'île de la Liberté. Initialement programmé à 21h30 sur la grande scène, Kendrick Lamar, tête d'affiche de cette édition 2018 du Sziget Festival, a mis les nerfs d'un public survolté à rude épreuve. On a d'abord cru à un jeu d'attitude gonflé d'ego (Rihanna avait fait la même il y a deux ans) mais après 22h passées, une voix a surgi des enceintes pour annoncer « des difficultés techniques » à l'origine de ce retard. Finalement, après un quart d'heure à piétiner du pied, l'immense foule est plongée dans le noir, la frustration oubliée et le rappeur américain débarque comme un boulet de canon au son de "DNA", morceau extrait de l'acclamé "DAMN". Une oeuvre qui a fait entrer le rappeur américain dans l'histoire, puisqu'il lui a valu de recevoir le Prix Pulitzer de la musique au mois d'avril. Pas peu fier de cet honneur, Kendrick fait afficher dès le début du concert l'inscription "Pulitzer Kenny" sur les écrans géants. Nous voilà prévenus.

Frappe chirurgicale


Considéré comme le patron du hip-hop mondial, Kendrick Lamar s'est taillé une scénographie à la hauteur de sa légende. Alignés à la suite, les projecteurs forment une grande barrière qui délimite une arène où seul le rappeur a droit de passage. Les musiciens, eux, s'activeront discrètement sur le côté et ne seront jamais visibles sur les écrans géants. La verve de Kendrick, son regard perçant, sa rage, sa passion : là se trouve le véritable spectacle. Pleinement investi dans son art, le rappeur ne laisse aucune seconde de répit aux spectateurs. « Ils ont voulu annuler à cause de problèmes techniques mais je leur ai dit qu'il n'y avait pas moyen. Hell no ! » lâche-t-il avec détermination, encourageant le public à sauter, applaudir, chanter et allumer leurs téléphones pour déchirer la nuit.

Tube après tube, les punchlines s'enchaînent avec une dextérité exemplaire : "ELEMENT", "PRIDE", "LOVE"... C'est tout le dernier album de Kendrick qui sert de fil-rouge. Mais l'artiste californien, qui met beaucoup de coeur à l'ouvrage, n'oublie pas de faire briller son répertoire. Durant "King Kunta", un immense gorille tout droit sorti de "King Kong" montre les dents et tape des poings sur les écrans, dans une débauche de couleurs tranchées passant du noir au rouge sang qui s'impriment sur la rétine. Sur "Swimming Pool", les festivaliers chauffés à blanc martèlent « drank ! » en réponse à chaque phrase du rappeur. La communion, réelle, est belle à voir.

Regardez des images amateurs du concert de Kendrick :



A l'incontournable "Bitch, Don't Kill My Vibe" succède "Alright", titre engagé traitant du racisme aux Etats-Unis. « We gon' be alright » : le cri du coeur de Kendrick Lamar se répercute en écho et frappe de plein fouet, impression amplifiée avec le refrain puissant de "HUMBLE" qui résonne à sa suite. Le rappel, lui, se fera en douceur avec "All The Stars", duo avec SZA tiré de la BO de "Black Panther". C'est donc des étoiles dans les yeux qu'on repart après 1h de show enflammé, un laps de temps court mais suffisant pour s'abreuver du génie de Kendrick. Long live the King !
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Kendrick Lamar - good kid
Kendrick Lamar
Clip Kendrick Lamar - Swimming Pools (Drank)
Kendrick Lamar

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP