Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Kalash > Clip "JTC" et "Praliné" : Kalash et Damso s'allient sur deux titres pour l'été
Clip
vendredi 26 juillet 2019 17:45

Clip "JTC" et "Praliné" : Kalash et Damso s'allient sur deux titres pour l'été

Après le carton de "Mwaka Moon", Kalash et Damso récidivent sur deux titres : "JTC" et "Praliné". Regardez les clips sur Pure Charts !
Crédits photo : Capture YouTube
Souvenez-vous, en 2017, Kalash et Damso explosaient les compteurs avec leur collaboration "Mwaka Moon". Numéro un des ventes, le titre certifié single de diamant avait établi un record d'écoutes hebdomadaires en streaming, surclassant le score d'Ed Sheeran avec "Shape of You" tandis que le clip affiche plus de 222 millions de vues sur YouTube aujourd'hui. Cet été, les deux rappeurs espèrent bien réitérer ce succès en proposant non pas un mais deux titres : "JTC" et "Praliné". « Ça fait plus d'un an que j'attends de sortir ces sons » a confié Kalash sur Instagram, ravi de faire découvrir ses « fucking hits » aux fans.

Deux clips en un


Sur "JTC", signifiant "Jamais tu connais" et composé par DSK on the Beat, Kalash donne le ton dès les premières secondes : « C'est l'heure, quelle heure il est là ? L'heure de niquer des mères, oh ouais ». Le rappeur, avec un flow rappelant le "Désaccordé" de Vald, s'adresse ensuite à ses rivaux alors que Damso tient à distance ceux qui se montrent un peu trop familiers avec lui : « Fais pas genre Damso c'est le sang, c'est la mif, c'est le, hey gros on se connait même pas, no (ta gueule) ». Dans le clip, qui réunit les deux titres, Kalash rappe à côté d'un homme qu'il a ligoté sur une chaise et lui arrache une dent, tandis que Damso joue à la roulette russe face à une ligne d'ennemis. Soigné mais sombre !

Regardez le clip "JTC / Praliné" de Kalash et Damso :



Deux salles, deux ambiances. Sur le langoureux "Praliné", composé par Marcus, Kalash et Damso confirment que l'été est bel et bien là. « Mr. Lover Lover » résonne d'emblée, en clin d'oeil au titre "Boombastic" de Shaggy. Le premier rappeur évoque son emprise pour une femme « aussi vierge que mon casier » au « doux visage pour me blesser » avant de répéter « Leave me alone » sur le refrain. Son collègue, lui, se montre plus distant avec les femmes avant de s'en prendre aux mauvaises langues : « Ils n'arrêtent pas de dire que je suis pas le mec qui faut / Ils grattent une guestlist pour revenir à chaque show ». Dans le clip de "Praliné", le noir et blanc a laissé place au orange. Dans la fournaise, Kalash se retrouve tout petit face à une énorme fourmi et admire une superbe créature fait grimper le mercure en twerkant, pendant que Damso rappe, chemise ouverte et chaînes en or qui brillent. Attention au coup de chaud !
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP