Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Janet Jackson > "Unbreakable" : Janet Jackson, plus sage, renaît sur un disque solide (CRITIQUE)
Chronique d'album
vendredi 02 octobre 2015 12:18

"Unbreakable" : Janet Jackson, plus sage, renaît sur un disque solide (CRITIQUE)

Janet Jackson est de retour. A l'écoute de "Unbreakable", la chanteuse américaine a visiblement appris des erreurs commises sur les bancals "20 Y.O." ou "Discipline". Si elle le présente directement connecté à son chef d'oeuvre "Janet Jackson's Rhythm Nation 1814", sorti en 1989, ce nouveau projet n'est pas aussi puissant mais s'avère solide et sincère.
Crédits photo : Pochette de Unbreakable
A 49 ans, Janet Jackson n'a pas changé mais affiche une sérénité nouvelle, après avoir traversé de nombreuses épreuves et avoir trouvé l'amour. C'est ce qui ressort des 17 pistes de son nouvel album "Unbreakable", laissant de côté cette envie irrépressible d'exploser les records dans les charts à tout prix. A l'approche du 30ème anniversaire de leur collaboration sur l'album culte "Control" (1986), Janet a eu la bonne idée de retrouver ses producteurs fétiches Jimmy Jam et Terry Lewis, qui lui ont offert pas moins de neuf numéros un US au cours de sa carrière, dont "All For You" et "Together Again".

Un disque hanté par Michael Jackson


Sur "Unbreakable", divisé en deux parties, Janet Jackson déroule une conversation avec ses fans - et parle donc beaucoup tout au long du disque. Une conversation qui débute avec légèreté avant d'aborder des sujets plus profonds. Elle commence par l'excellent titre éponyme à l'énergie soul, lettre d'amour à son public, avant d'évoquer le monde aujourd'hui, de se questionner sur les épreuves de la vie et de parler pour la première fois de son frère défunt Michael Jackson. Un frère à qui elle fait d'ailleurs souvent référence. D'abord, via le titre du disque, non sans rappeler "Invicible", son dernier album paru en 2001. Ensuite, dans "Broken Hearts Heal", dont la mélodie s'approche de "Love Never Felt So Good", où ses intonations, son timbre et ses respirations rappellent le génie de Michael. Elle se souvient ici de leur enfance avec tendresse et nostalgie, et s'adresse directement à lui : « I guess you feel I miss you much / There were days like never before ».

Sur un beat pop aux essences funk, dépouillé de prime abord et qui se réveille en crescendo, résonnent des claquements de doigts, enivrés de choeurs, tandis que Janet livre un message très personnel : « Inshallah, I see you in the next life ». D'autres clins d'oeil à MJ sont distillés ici et là sur le disque : on l'imagine être ce « black eagle, strong and powerful king of the sky protecting all things with his watchul eyes » sur le très sobre "Black Eagle", à l'encéphalogramme plat. Parle-t-elle également de lui quand elle se demande qui sera là après avoir touché le fond sur la ballade au piano "After You Fall" ?

Ecoutez "After You Fall" de Janet Jackson :



Textes humanistes et moins sexy


Malgré un travail de production extrêmement léché, Janet Jackson a surtout privilégié le message à la forme sur "Unbreakable". En grande soeur, la chanteuse se débarrasse de ses textes sexy - le langoureux "No Sleeep" fait figure d'exception -, et préfère se concentrer sur l'essentiel. Elle rêve un peu naïvement d'un monde meilleur, « sans guère, famine et haine » sur l'humaniste "Dream maker. Euphoria", où on croirait entendre un sample des Jackson 5, tandis qu'elle n'hésite pas à crier son bonheur sentimental dans "The Great Forever", au refrain puissant, où elle tacle les tabloïds et leurs rumeurs, ou "Take Me Away", déclaration d'amour pop-rock un peu facile. Dance, aérienne et remplie de regrets, "Shoulda Known Better" est pleine de bons sentiments et met en scène notre impuissance face à l'injustice, 16 ans après sa révolution "Rhythm Nation" : « 'Rhythm Nation' was that dream. I guess next time I'll know better ». Indéniablement faite pour être chantée dans des stades sous une pluie de confettis.

Ecoutez "Burnitup!" feat. Missy Elliott :



Des tubes efficaces et fiévreux


Mais Janet Jackson n'a pas oublié ce qui a aussi fait son succès : ses titres up-tempos. Ils sont rares mais n'ont rien à envier à ses précédents hits, se révélant aussi intemporels que savoureux. Primeur à "Dammn Baby", le meilleur morceau de ce disque, alliant beat bouncy moderne, vibe 90's et R&B moite. La fièvre monte instantanément sur ce single potentiel, abordant sa renaissance musicale et qui devrait ravir les aficionados du genre. Véritable machine à remonter le temps, "Burnitup!" scelle les retrouvailles entre Janet et Missy. Ça ne raconte pas grand-chose certes, Janet reprend le pouvoir, mais ça n'en reste pas moins un énorme cadeau tombé du ciel pour les fans. Un groove qu'on pensait perdu, un flow accéléré et une production maline jouant avec l'auditeur en font une piste coup de coeur incontournable.

Le funky-dance "Night", terriblement sensuel mais un peu fade, l'accrocheur "2 B Loved", et son R&B poisseux, prône l'amour pour tous, et la piste finale chargée d'espoir "Gon' Be Alright", brouillonne malgré une expérimentation intéressante de Motown et de gospel, rythment à leur tour cet album qui aurait sinon manqué d'un peu de piquant.

Après 7 ans d'absence, Janet livre un disque plus authentique et revival (mais pas ringard) que ceux sortis depuis les 00's. Sur "Unbreakable", un peu long, elle excelle sur les up-tempos comme à la grande époque, et touche en plein coeur sur des pistes sensibles où, bienveillante, elle raconte son expérience, avec une sincérité désarmante.
Julien GONCALVES
Retrouvez Janet Jackson sur son site officiel et sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Janet Jackson sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP