Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de James Arthur > James Arthur renvoyé par son label ? Le chanteur dément les rumeurs
C'est dit !
lundi 07 avril 2014 14:41

James Arthur renvoyé par son label ? Le chanteur dément les rumeurs

Ces derniers temps, James Arthur a plus fait parler de lui pour ses dérapages que pour sa musique. L'interprète de "Impossible" a-t-il été trop loin dans les paroles d'une nouvelle chanson ? Alors que la presse britannique assure qu'il a été renvoyé de son label, le chanteur vient de démentir.
Crédits photo : Abaca
James Arthur a connu des débuts très prometteurs. En remportant le télé-crochet "The X Factor" au Royaume-Uni, en décembre 2012, le jeune artiste a mis tout le monde d'accord. Son premier single, la reprise de "Impossible" de Shontelle, a été plébiscité par le public outre-Manche. Avec 187.000 exemplaires vendus en seulement 24 heures, le morceau a signé un démarrage historique pour un gagnant de "The X Factor", et s'est écoulé depuis à plus de 1,2 million de copies chez nos voisins britanniques. A la surprise générale, le single a brillé également dans le reste de l'Europe, notamment en Allemagne ou en Grèce, et même en Australie.

En France aussi, James Arthur est parvenu à s'offrir un top 10, grâce à de nombreuses rotations sur les ondes et les chaînes musicales, avant de réussir l'exploit de figurer à la quinzième place du classement des singles les plus vendus en 2013 avec 128.000 achats. Mais, malheureusement, ce succès global n'a pas duré. Aucun des singles suivants, de "You're Nobody 'Til Somebody Love You" à "Recovery", en passant par "Get Down", n'a été à la hauteur. D'ailleurs, l'album "James Arthur" n'a séduit qu'un peu plus de 250.000 fidèles outre-Manche. Il faut dire que James Arthur a multiplié les dérapages. N'hésitant pas à dire tout haut ce qu'il pense tout bas, le chanteur a taclé One Direction, avant d'être accusé d'homophobie, à cause de paroles polémiques. Il avait même été contraint de s'excuser en direct à la télévision britannique.


"Un cirque médiatique"


Sauf que le Sun on Sunday a affirmé ce week-end que son label Syco en aurait eu assez et lui aurait rendu son contrat. En cause, de nouvelles paroles chocs (« Je vais faire exploser ta famille comme si j'étais un terroriste »), issues du titre "Follow the Leader", présent sur sa mixtape rap "All The World's a Stage". Conscient de la violence de ses propos, James Arthur a préféré mettre les choses au clair récemment en confiant qu'il s'était mis dans la peau d'un fan déséquilibré, à la manière de "Stan" d'Eminem. Mais l'artiste, qui s'est récemment comparé à « un orque exploité », a visiblement été trop loin. Le directeur de Syco, Simon Cowell, avait même confié que l'artiste lui posait problème : « Quelqu'un aurait dû lui dire de la fermer ». Mais James Arthur vient de démentir les rumeurs. « Autant que je sache, je bosse toujours avec Syco mais je suis signé exclusivement chez Sony » a-t-il posté sur Twitter, dénonçant « un cirque médiatique ».
Julien GONCALVES
Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site officiel de James Arthur.
Écoutez et/ou téléchargez le premier opus de James Arthur sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP