Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Indochine > "Black City Tour" : Indochine a mis le public orléanais en transe
Nous y étions
jeudi 28 novembre 2013 12:28

"Black City Tour" : Indochine a mis le public orléanais en transe

De passage à Orléans dimanche soir, le "Black City Tour" d’Indochine a fait trembler les murs du Zénith et ravivé la flamme d'un public surpris par une chaleur inhabituelle. Pendant un peu plus de deux heures, le chanteur Nicola Sirkis et sa bande ont revisité leur discographie et présenté les titres de leur dernier album, au milieu d'un décor plongeant les spectateurs au cœur d'un univers solaire.
Crédits photo : ABACA
Entamé il y a quelques semaines, le "Black City Tour 2" est désormais bien rodé. Le public orléanais a pu s'en rendre compte dimanche dernier en accueillant Nicola Sirkis et sa bande au Zénith. Indochine a assuré le show pendant un peu plus de deux heures, au rythme de ses classiques, de quelques chansons moins connues, mais aussi de son nouvel album "Black City Parade". C'est d'ailleurs la chanson éponyme de ce douzième opus qui ouvre le bal. Plongé dans le noir, on découvre une ville sombre, constituée de buildings noirs et blancs projetés sur un rideau géant encadrant une grande partie du public. Si, dans la fosse, on entre immédiatement dans l'univers d'Indochine, en gradins, le rendu 3D permet à Nicola Sirkis d'apparaître progressivement aux yeux des spectateurs ébahis.


"Putain de concert, putain de public"


Les festivités, qui sont lancées avec "Black City Parade", se poursuivent par une vingtaine d'autres titres interprétés avec un enthousiasme dont Nicola Sirkis a rarement fait preuve auparavant. Si toutes les périodes de leur carrière sont représentées, les années 80 sont particulièrement à l'honneur avec "Miss Paramount" et "Canary Bay", intégré à un medley regroupant "Paradize", "3ème sexe" et "Play Boy". "L'aventurier" fait évidemment partie des temps forts de ce spectacle où le public se déchaîne, notamment en faisant rebondir des ballons géants dans la fosse.

Le tube "3 nuits pas semaine" n'a pas été oublié non plus et devient même l'occasion pour Nicola Sirkis d'échanger avec les spectateurs. Descendant de scène, l'artiste part à la rencontre de ses fans pour les saluer d'un bout à l'autre de la salle. Une forme de communion nouvelle pour le chanteur, qui se montre rarement aussi chaleureux. Remerciant à plusieurs reprises le public, Nicola Sirkis dégage beaucoup d'énergie et cherche l'émotion : « C'est le meilleur concert sur Orléans en 70 ans » lâche-t-il même, assez ému pour se tromper de dizaine. « Un grand merci ! Sincèrement, merci » ajoute-t-il, au bord des larmes.


Un spectacle résolument moderne et ancré dans notre époque


Bien évidemment, c'est avant tout l'album "Black City Parade" qu'Indochine souhaite mettre en scène avec ce spectacle. "Traffic Girl", "Belfast", "Europane ou le dernier bal" sont ainsi joués, de même que les singles "Memoria" et "College Boy". Le clip polémique de ce dernier trouve d'ailleurs un écho dans les paroles diffusées durant son introduction. Indochine se montre concerné par la violence à l'école, tout comme il l'est par le cataclysme qui frappe les Philippines en dédiant au peuple sinistré le titre "The Lovers", à la demande de la fille de Nicola Sirkis.

Du dernier album, c'est néanmoins "Wuppertal" qui séduit le plus avec l'habillage rétro du rideau géant. Le chanteur révèle d'ailleurs que 18 heures sont nécessaires pour l'installation d'un tel dispositif. Si les jeux de lumière sont également bien construits, notamment sur "Alice & June" et l'incontournable "J'ai demandé à la lune", le final est un peu faible. C'est avec "Tallula", un choix surprenant, que le groupe termine son spectacle en faisant monter les fans sur scène, avant de partir discrètement, laissant le public sur sa faim.
Jonathan HAMARD
Plus d'infos sur leur site internet officiel d'Indochine et leur page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez le nouvel album d'Indochine sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Indochine :
Clip Indochine - Thea sonata
Indochine
Clip Indochine - College boy
Indochine
Clip Indochine - Belfast
Indochine
Clip Indochine - Traffic Girl
Indochine
Clip Indochine - Salome
Indochine

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP