Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Indochine > Indochine en interview : "On n'a pas tendance à se pencher sur le passé"
Interview
samedi 29 août 2020 10:40

Indochine en interview : "On n'a pas tendance à se pencher sur le passé"

Indochine célèbre ses 40 ans de carrière avec deux compilations, un titre inédit et une tournée des stades en 2021. Pour Pure Charts, Nicola Sirkis et Oli de Sat reviennent sur ces quatre décennies de carrière et leur succès intergénérationnel.
Crédits photo : Capture d'écran Pure Charts
C'est un anniversaire que beaucoup de groupes aimeraient célébrer. Indochine va fêter ses 40 années de carrière en 2021. Et pour marquer le coup, le groupe prépare de nombreux cadeaux parmi lesquels une tournée des stades et deux compilations. Quatre décennies faites de hauts et de bas, comme le raconte Nicola Sirkis en interview pour Pure Charts : « C'est assez incroyable comme parcours. Le fait qu'on fasse beaucoup de choses autour de ces 40 ans, c'est parce que ça valait le coup. Il était temps qu'on fasse quelque chose autour de ces quatre décennies, voir tout ce qui s'est passé en 40 ans, ce qu'on a pu vivre, tous nos morceaux... ».

"On ne donnait pas cher de notre peau quand on a commencé"


Pour autant, Indochine n'a pas souvent tendance à regarder dans le rétroviseur. « On est plutôt dans l'esprit critique des morceaux et du son. Mais on se rend compte de la chance énorme d'avoir ce parcours » analyse Nicola Sirkis à notre micro, tandis qu'Oli de Sat ajoute : « Dans le groupe, on n'a pas tendance à se pencher sur le passé. La preuve, sur 40 ans, il n'y a eu que de deux compilations, ce qui n'est pas énorme. En revoyant le teaser de 20 minutes, c'est là qu'on se rend compte qu'en 40 ans il s'est passé beaucoup de choses et qu'on est de gros privilégiés ». Des festivités lancées en grande pompe avec le single "Nos célébrations" et la compilation "Singles Collection 2001-2021" sortie ce vendredi.

Étonnamment, Indochine a préféré sortir le best-of le plus récent en premier, avant celui se concentrant sur les années 80 et 90 du groupe : « Il existe deux best-of sur les années 80 et il n'y a jamais eu de compilation de tous nos singles depuis 2001. Il y a eu vachement de morceaux entre "J'ai demandé à la lune", "Alice & June", "Memoria", "Little Dolls", "La vie est belle" ». Une double compilation qui rappelle à Nicola Sirkis celles du Fab Four : « J'étais toujours surpris que beaucoup de gens découvrent les Beatles par les albums bleus et rouges ["1962-1966" et "1967-1970", sortis en 1973, ndlr] , qui sont des compilations. Pour nos 40 ans, on pouvait se permettre d'avoir deux "Singles Collection". Peut-être que beaucoup de gens découvriront le groupe par ça... ».


Entre "College Boy", "J'ai demandé à la lune" ou "Un été français", Indochine met donc la lumière sur 20 années de carrière qui ont forgé encore plus la popularité du groupe. Pourtant, le succès intergénérationnel d'Indochine n'était pas assuré dès le départ, comme le rappelle Nicola Sirkis : « On ne donnait pas cher de notre peau quand on a commencé le groupe. Déjà, le nom ne facilitait pas les choses. Dans le même article était écrit "Depeche Mode, il faut qu'ils se dépêchent ils vont bientôt plus être à la mode et Indochine, ça ne durera pas six mois" (...) Quand Dominik Nicolas est parti en 1994, on donnait encore beaucoup moins cher de notre peau, mais on est allé colmater les brèches dans la cale. J'ai l'impression qu'on se débrouille beaucoup mieux depuis 20 ans ».

Le "Central Tour" ? Un "challenge"


Le 29 mai prochain, Indochine lancera à Bordeaux le "Central Tour", une tournée des stades avec une scène centrale. Une série de concerts très attendue par tous les fans et face à laquelle le groupe travaille d'arrache-pied. « On n'a jamais fait une scène centrale. Il va falloir aller voir tout le monde et prendre possession de l'espace encore plus que sur les stades précédents. Il va falloir chercher le public et être encore plus présent même si cet aspect central de la mise en scène va permettre que tout le monde nous voit de la même façon. C'est toujours un challenge mais on ne reste jamais sur nos acquis » se réjouit Oli de Sat. « Ce seront les concerts des 40 ans, mais on ne va pas s'interdire de jouer autre chose que des singles » tease Nicola Sirkis. Des surprises sont donc à prévoir !

Regardez l'interview d'Indochine :
Théau BERTHELOT
Plus d'infos sur leur site internet officiel d'Indochine et leur page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez le dernier album d'Indochine sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Indochine :
Clip Indochine - Thea sonata
Indochine
Clip Indochine - College boy
Indochine
Clip Indochine - Belfast
Indochine
Clip Indochine - Traffic Girl
Indochine
Clip Indochine - Salome
Indochine

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés