Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Imen Es > Imen Es court après un "Fantôme" dans un superbe clip en noir et blanc
Clip
samedi 04 décembre 2021 13 :17

Imen Es court après un "Fantôme" dans un superbe clip en noir et blanc

Imen Es passe la deuxième avec la sortie de son nouvel album "ES" emmené par le single intense "Fantôme". Dans son superbe clip en noir et blanc, où elle interprète son texte en langue des signes, la chanteuse R&B est hantée par le souvenir de celui qui lui a brisé le coeur... Regardez !
Crédits photo : YouTube
Imen Es est l'étoile montante du R&B français. Révélé avec le titre "Attentat" en 2018 (60 millions de vues) puis par "1ère fois", duo poignant avec Alonzo sur les violences conjugales, la chanteuse originaire de Sevran s'est imposée dans le paysage musical francophone. Son tube "Jusqu'au bout" avec Amel Bent, classé numéro un de l'airplay radio, et ses feats avec Jul, Gims, Zaho, Dadju ou Marwa Loud ont permis à son premier album "Nos vies" (2020) de rencontrer un franc succès, avec à la clé une certification platine pour plus de 100.000 ventes. Une jolie trajectoire que la chanteuse de 23 ans accueille avec humilité. « J'essaie de rester moi-même, de ne pas prendre la grosse tête ou prendre les gens de haut. J'essaye surtout de kiffer, ne pas me priver, mais pas non plus d'exagérer le succès. Certes des millions de personnes regardent mes clips mais ce n'est pas pour autant que je vais changer ou essayer d'être une autre personne. Ils ont aimé qui j'étais donc ça ne sert à rien de changer » explique la jeune artiste à 20 Minutes, la tête sur les épaules.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Imen Es espère convaincre un plus large public encore avec la parution, ce vendredi 3 décembre, de son deuxième album "ES", déjà emmené par le single "Essaie encore". En 16 morceaux, l'interprète de "Dernière fois" ouvre les portes de son intimité en évoquant ses débuts où elle rêvait devenir Wallen, les relations conflictuelles qui ont jalonné son parcours ou sa vie de jeune maman, elle qui invite Vitaa, Camille Lellouche ou MHD à partage le micro avec elle. Mais aussi sa grande soeur Fedoua sur "Petite soeur" : « C'est à elle que je dois ce talent parce que c'est elle qui m'a entraînée quand j'étais plus jeune. Elle ne savait pas que j'arriverai jusque-là. (...) C'est elle qui m'a poussé à chanter, à faire des concerts avec un déodorant devant le miroir ! Si je n'avais pas eu de grande soeur je ne pense pas que j'aurais été dans la musique ».

"T'étais l'poison, y avait pas d'antidote"


En attendant de découvrir si les deux soeurs seront réunies sur scène pour les prochains concerts d'Imen Es, qui se produira à l'Olympia le 19 mars 2022, l'artiste célèbre la sortie de son deuxième album avec un nouveau clip, celui de "Fantôme". Dans ce titre fort, co-produit par Abou Debeing, Imen Es dépeint un amour toxique qui l'a mise plus bas que terre. « Tu m'as rendu parano, dépressive, agressive, bipolaire, en colère / Une boule de nerf, j'ai trop souffert » raconte la chanteuse, déboussolée, qui a préféré « prendre la fuite comme une antilope » pour s'éloigner de son compagnon nocif : « T'étais l'poison, y avait pas d'antidote / Si tu veux que je développe / Tu n'étais qu'une feuille blanche dans l'enveloppe / Pas d'émotion, t'étais qu'un clone / Moi, j'ai cru qu't'étais dans ton rôle / Donc j'ai crié pour qu'ça t'touche / Mais comment j'vais toucher un fantôme ? ».

Découvrez le clip "Fantôme" d'Imen Es :



Dans le clip de "Fantôme", tout en clair-obscur, Imen Es interprète son texte en langue des signes habillée d'un vêtement ample donnant l'impression qu'elle est une marionnette dont on tire les fils. Une longue robe noire vient symboliser les vagues tempétueuses de leur histoire dans laquelle elle a failli se noyer, avant qu'elle ne lévite dans les airs dans un décor immaculé. Une réalisation soignée et très poétique !
Yohann RUELLE

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés