Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Imany > Imany, trop belle pour devenir chanteuse ? Elle raconte les coulisses de l'industrie
C'est dit !
vendredi 06 mai 2016 16:00

Imany, trop belle pour devenir chanteuse ? Elle raconte les coulisses de l'industrie

Au sommet avec son tube "Don't Be So Shy", Imany a accepté l'invitation de l'émission "Un dimanche avec" sur RFM, en partenariat avec Pure Charts, présentée par Karine Ferri. L'occasion pour elle de raconter ses débuts compliqués au sein de l'industrie musicale.
Crédits photo : Abaca
Imany est à la tête d'un tube actuellement grâce à un remix. Signé par Filatov & Karas, deux DJ originaires de Moscou, son titre "Don't Be So Shy" s'est hissé sur la première place du top iTunes avant de grimper en quatrième position du classement des meilleures ventes de singles en France. Une vraie surprise puisque le morceau original figure sur la bande originale du film "Sous les jupes des filles", sorti en 2014 ! D'autant qu'Imany a publié un nouvel EP la semaine dernière incluant le single "There Were Tears", à des années lumière de ce remix électro qui fait danser la France.

"Personne n'a envie de voir une belle fille chanter des chansons tristes"


Invitée de l'émission "Un dimanche avec" présentée par Karine Ferri sur RFM, Imany est revenue sur ses débuts, elle qui a commencé par avoir une carrière de top model. « J'habitais aux Etats-Unis, j'étais mannequin, j'en avais marre. Je commençais à galérer. Je bossais comme une malade juste pour payer le loyer. Je me suis dit que ça devenait débile en fait. Autant se tuer à la tâche pour quelque chose qui en vaut vraiment la peine » a-t-elle déclaré, pour expliquer la naissance de sa carrière musicale. « Je me suis regardé dans les yeux, et j'ai réalisé que ce que je voulais vraiment faire c'était la musique. Je ne savais rien, je ne viens pas de la musique, mes parents n'ont pas fait de musique. Je ne savais pas jouer d'instruments. J'ai pris une étape après l'autre » a renchéri Imany, racontant avoir pris des cours de chant avant de rencontrer des musiciens et de commencer à écrire ses chansons.

Regardez Imany se confier sur ses débuts :



Porter des shorts et faire du R&B pour réussir


De retour à Paris, avec l'aide de sa soeur, Imany a été repérée par le producteur d'Ayo. « J'ai signé assez vite ! » a reconnu l'interprète de "You Will Never Know", qui a ensuite taillé sa réputation sur scène : « J'ai fait les premières parties d'à peu près tout le monde ». Mais tout n'a pas été si facile pour Imany, à qui des producteurs ont dit que sa beauté était un handicap avec le répertoire qu'elle proposait, et était préférable qu'elle porte des shorts et fasse du R&B pour réussir.

« On me disait, dans le peu de meetings que j'ai eu, surtout en Amérique : "Personne n'a envie de voir une belle fille chanter des chansons tristes". Et donc on n'avait plus rien à se dire. C'était la fin du meeting ! » a confié la chanteuse, encore étonnée. « C'est peut-être l'idée que quand on est belle on n'a pas de problèmes, je ne sais pas » a-t-elle tenté d'analyser. Une chose est sûre, Imany a pris sa revanche ! Elle sera d'ailleurs en concert à l'Olympia le 14 novembre prochain.

Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez imanymusic.com et sa page Facebook.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Imany :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP