Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Grease > "Grease" joue les prolongations : un vrai triomphe !
News musique
dimanche 09 novembre 2008 21:00

"Grease" joue les prolongations : un vrai triomphe !

Nous vous en avions parlé il y a quelques semaines, prédisant que de toutes les comédies musicales nouvellement arrivées sur Paris à la rentrée dernière, "Grease" serait en tête, nous ne nous sommes pas trompés : le spectacle jouera les prolongations à partir de janvier 2009.
Au Théâtre Comedia, à Paris, les tableaux de groupes propres aux spectacles musicaux, avec leur belle énergie et leur fraicheur, forts réussis à la fois visuellement et vocalement, fonctionnent à merveille, mais... le reste aussi. La comédie musicale "Grease" est un triomphe chaque soir à Paris, et nous avions vu juste, prédisant que de toutes les comédies musicales nouvellement arrivées sur la Capitale à la rentrée dernière, "Grease" serait en tête. Nous ne nous sommes pas trompés : la troupe jouera les prolongations à partir de janvier 2009, bénéficiant d'un excellent bouche à oreilles.

"Grease" a non seulement la fraicheur, le répertoire, les interprètes, mais aussi le livret (avec la vulnérabilité avouée de certains personnages, notamment Sandy et Rizzo, sur la seconde partie) et la mise en scène (de Jeanne Deschaux et Olivier Benezech). Alors c'est sûr, la version originale jouée en 1972 à l'Eden Theatre (situé off Broadway), et le film culte de 1978, l'y aide. Mais la mise en scène, façon “musical”, avec ses trouvailles propres à l'adaptation française, des douches aux coiffeuses (une idée cela dit déjà utilisée dans "Ali Baba" en 2000), fonctionnent en plus à merveille ! Dès les premières notes, joués en live également à l'aide de très bons musiciens, c'est un véritable enchantement, dévoilant une Cécilia Cara, idéale de candeur pour le rôle de Sandy (elle l'était déjà il y a huit ans pour celui de Juliette dans la comédie musicale de Gérard Presgurvic), et un Djamel Mehnane, aussi benêt que sexy, comme pouvait l'être John Travolta. Mais, la surprise ne s'arrête pas là, puisque chacun des autres rôles secondaires de la comédie musicale étonne. A en croire les applaudissements, Amélie Munier y fait l'unanimité. Cette dernière, épatante dans la peau de la méchante Rizzo, dévoile une puissante voix, fortement bien maitrisée (comme la plupart des autres bons chanteurs d'ailleurs), mais aussi une énergie et une maitrise du texte excellentes. Aussi bonne comédienne que chanteuse. David Ban, Nino Resende (excellent dans "Mooning"), Caroline Roelands, et Pedro Alves ne sont pas en reste, amenant chacun des personnages forts bien définis, aux grandes personnalités.

Si Stéphane Laporte a choisi d'adapter certaines chansons en français, et nous devons l'avouer, nous avons pris peur en l'apprenant, le résultat est fort réussi. Les textes sonnent, sont drôles, souvent naïfs (mais respectant donc pleinement l'état d'esprit de l'époque), et pas inutilement modernisés. Le vocabulaire utilisé est celui utilisé par la jeunesse des années 50/60, sans fausse note de jeunisme. Et là où Laporte a fait preuve d'intelligence, c'est qu'il a choisi de conserver les tubes de "Grease" (écrits et composés par Jim Jacobs et Warren Casey) en version originale, dans la langue de Shakespeare, de "You're The One That I Want" à "Summer Nights", en passant par "Rock'n'Roll Party Queen", afin que le public puisse les fredonner. Une belle preuve d'humilité.

Seules ombres au tableau du départ, depuis revues et corrigées : une Cécilia Cara qui a gagné en y allant beaucoup plus franchement lorsqu'elle se métamorphose en femme fatale à la fin du spectacle (Olivia Newton-Jones, moins timide, faisait preuve de beaucoup de sex-apple), remplaçant ses bas en tissus par des bas en latex, effet garanti ! Et enfin un bal interminable dans la seconde partie du spectacle qui a été revu également.

Pour finir en beauté, le medley de fin, basé en partie sur le hit-single paru il y a dix-sept ans (Top 14 en 1991), est une excellent idée ; le public quittant ainsi la salle le sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux, sur l'air de "We Go Together". En un mot, "Grease", produit par Serge Tapierman et Mathieu Chevalier, est une très belle surprise !

Pour en savoir plus, visitez theatrecomedia.com.
Pour réserver vos places pour "Grease", cliquez sur ce lien.
Thierry CADET

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Patrick Fiori

    Patrick Fiori

    Gagne ton album "Promesse" !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP