Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Spécial Eurovision > Actualité de Eurovision > Eurovision 2018 : les TOPS et les FLOPS de la soirée !
Spécial Eurovision
dimanche 13 mai 2018 00:31

Eurovision 2018 : les TOPS et les FLOPS de la soirée !

C'est parti pour l'Eurovision 2018 ! Alors que le concours se déroule à Lisbonne cette année, Pure Charts vous propose de suivre et de commenter la soirée en direct, prestation par prestation, avant de découvrir le ou la gagnant(e).
Crédits photo : Andres Putting
Le jour J est enfin là ! Et ce soir, tout peut arriver au cours de ce 63ème concours Eurovision de la chanson. Pour cette édition 2018, 26 pays vont s'affronter en musique ce soir depuis la superbe Altice Arena de Lisbonne, au Portugal. Mais qui remportera l'Eurovision 2018, après Salvador Sobral l'an dernier et la ballade "Amar Pelos Dois" ? Parmi les grands favoris : Eleni Foureira avec "Fuego" pour Chypre, Madame Monsieur et son hymne "Mercy" pour la France ou encore Netta et le titre girl power "Toy" pour Israël. Le suspense reste entier !

Suivez et commentez l'Eurovision 2018 en direct dès 21h !



20h50 : Stéphane Bern et Christophe Willem prennent le micro et lancent la soirée sur un court reportage sur le duo français "Madame Monsieur" qui représente nos couleurs ce soir avec "Mercy".

21h00 : ça commence!!!! Place au direct depuis le Portugal avec Stéphane Bern, Christophe Willem et Alma qui nous représentait l'an dernier.

21h07 : la cérémonie des drapeaux se lance sur scène, sur une musique de DJ Beatbombers annonce l'ordre de passages des 26 pays représentés ce soir. Notre trio de commentateurs de choc en profite pour réviser sa géographie, pendant que les artistes sont acclamés par une foule déjà en délire.

21h16 : les quatre présentatrices de la soirée ouvrent la soirée, elles sont tellement belles qu'elles n'ont rien à envier à Cate Blanchett, présidente du jury du festival de Cannes.

L'Ukraine ouvre le bal : Mélovin entonne Under the ladder. Sorte de Méphistophélès, le diable à l'oeil de verre sort de son piano pour enflammer littéralement l'Altice Arena.

21h20 : les amoureux Amaia et Alfred arrivent pour s'aimer sur "Tu Cancion" et peut être faire remporter le titre à l'Espagne. Pas de bisou à la fin, on en resterait un peu sur la nôtre.

21h24 : la chanteuse slovène Lea Sirk réveille tout le monde avec "Hvala, ne". Des lumières fusent dans tous les sens, comme ses quatre danseuses. On se croirait presque sur une chorégraphie d'une Beyoncé de l'Est. Elle est clairement venue pour mettre l'ambiance, invitant le public à chanter avec elle, j'en viendrais presque à enfiler un body et des hauts talons pour les suivre.

21h29 : on se calme, Ieva Zasimauskaité s'installe à même le sol, avec sa balade When we’re old. Vêtue d'une robe légère et flottante, sa voix claire s'envole dans les airs, pour notre plus grand plaisir. Des portraits en hologrammes de couples âgés l'entoure, avec qu'elle n'est illuminée que d'une barrière d'étoiles. Comment dit on "Peux-tu me passer un mouchoir?" en lituanien?

21h32 : on tape dans les mains, on claque des doigts avec l'Autriche. Cesár Sampson semble chanter pour moi "Nobody but you". Il se déplace d'une façon féline sur la scène d'un rouge vif comme notre début d'amour, pardon il me rend rêveuse...

21h36 : il n'y a que moi qui trouve qu'Elina Netšajeva est sortie de la Reine des neiges pour la soirée? L'Estonie nous emporte dans une succession de couleurs sur sa robe, ne faisant qu'un avec le sol. Sa dernière note est juste, pure et cristalline.

Flashback de 2009 avec une fin aussi heureuse?





21h40 : mon chouchou norvégien Alexander Rybak fait du air orchestre, les instruments apparaissant les uns après les autres comme par magie. Je me souviens encore de son "Fairytale" qui l'avait fait gagner en 2009. Un vrai violon apparait enfin, il semble l'inviter à faire un duo plus chorégraphié que musical. Souhaitons à "That’s how you write a song" un destin aussi festif.

21h44 : le Portugal, hôte de cette 63ème édition nous embarque au pays de Barbie, avec Cláudia Pascoal et sa chevelure rose flamboyante. Quelques spots de cinéma, des mandarines en fait, l'entourent. La compositrice de "O Jardim", Isaura la rejoint sur scène, pour finir sur des applaudissements qui dépassent le pays.

21h50 : Si on a souvent (qui a dit toujours) tendance à critiquer la mode british, SuRie est belle, en robe de vestale grecque. Dans une série de néons losanges, elle ne perd pas le nord quand un individu monte sur scène pour tenter de voler son micro et finit sa chanson avec professionnalisme. Il est possible qu'elle repasse plus tard dans la soirée.

21h57 : le show reprend, avec Sanja Ilic & Balkanika. La Serbie semble s'être inspirée de la série Game of thrones, nous emmenant dans un monde peuplé de costumes fantasy. Ils sont entraînants et nous feraient presque oublier l'incident précédent.

22h00 : un clip en noir et blanc , avec les paroles de la chanson You let me walk alone défile derrière l'allemand (aussi roux qu'Ed Sheeran) Michael Schulte venu rendre hommage à son père disparu. Des photos de son enfance semblent le protéger. Son émotion l'a rendu parmi les favoris de la compétition. Son père serait fier de lui ce soir...

22h05 : place au rock avec l'Albanie. Eugent Bushpepa, avec Mall, fait pousser des cris au Portugal, et à mes voisins qui doivent râler que j'ai mis la télé aussi forte. Le tatoué me rappelle un certain Neil Patrick Harris et ses envolées lyriques.

Place à Madame, Monsieur, pour un show sublime!




22h08 : Numéro 13, la France a ses deux portes bonheur que forment Madame Monsieur. Comme dans les nuages, la fumée qui entoure le duo va-t-elle le faire gagner? C'est ce que nous espérons, en total abus de chauvinisme. Emilie et Jean Karl sont beaux dans leurs costumes créés par Jean Paul Gaultier. Ils finissent "Mercy" en plein coeur de la foule qui scande leur refrain comme un futur tube.

22h13 : Alors qu'il avait refusé de représenter la République Tchèque l'an dernier, Mikolas Josef est bien là ce soir, pour chanter Lie to me. Dans un style d'écolier vintage, bretelles, sac à dos, lunettes d'intello et noeud papillon, il a bien fait de venir ; ses intonations, son style et les chorées de ses danseurs me rappelant un certain Justin T...

22h16 : voici le retour de Game of thrones (décidément je ne suis pas la seule fan), le viking danois Rasmussen entre dans l'arène, avec la ferme intention de remporter le tournoi, enfin la compétition, grâce à Higher ground. Les drapeaux qui volent au vent sont des voiles de drakkar qui l'emportent vers un destin, on l'espère, victorieux. Et ce n'est pas la neige (fausse comme on s'en doute) qui le ralentira.

22h20 : La plus européenne des Australiennes Jessica Mauboy nous chante We Got Love. N'est pas le styliste de Kylie Minogue qui veut, sa robe n'est pas avantageuse, trop serrée, manquant de morceaux à des endroits stratégiques, "Ma chewwiiieeee c'est la catastropheee".

22h28 : Installée sur une roue, c'est une chanson à 360 degrés que nous offre Saara Aalto avec "Monsters". La finlandaise a un maquillage qui a coulé, enfin c'est l'impression qu'il donne, tellement il est chargé, ses danseurs semblent sortis de leur régiment avec les costumes militaires trop sévères, sa voix est stridente, je pense que je vais m'absenter aux toilettes afin de ne pas subir ça plus longtemps.

22h32 : On continue avec des Monsters, puisqu'une sorte de Lady Gaga bulgare entourée uniquement d'hommes, qui forment avec elle le groupe Equinox, nous entraîne dans une pop agressive et lumineuse sur "Bones".

22h37 : Si Christina Aguilera avait été kitsch et moldave, voila ce que ça aurait donné... OH MON DIEU!!! Bienvenue dans La La Land 2... enfin je veux dire la prestatation de DoReDos avec "My lucky day"

La Grande Bretagne est classe en toutes circonstances



22h39 : Nous apprenons que la chanteuse Surie refuse de remonter sur scène, mais se dit "extrêmement fière" de sa performance! On ne peut que l'applaudir pour son fair-play et son professionnalisme (oui je radote un peu)



22h41 : Totalement inspiré par Mickael Jackson, aussi bien par la musique, que les pas de moonwalks, que la lumière, Benjamin Ingrosso nous régale et fait surement gagner de très nombreux points à la Suède grâce à son "Dance you off".

22h46 : Deux salles, deux ambiances, les hongrois de AWS me font retrouver le rock de mon adolescence, celui qui crie très fort et qui donne envie de faire des pogo. Des flammes jaillissent dans tous les sens autour du chanteur aux pieds nus. La chanson Viszlát nyár a vraiment mis le feu au Portugal ce soir!

22h49 : l'une des favorites de cette 63ème édition, Netta Barzilai , sorte de fille spirituelle (ou vestimentaire) de Bjork et Beth Ditto fascine avec "Toy" l'Israël, qu'elle représente, le Portugal... et mes neveux. Elle remporte donc tous les suffrages, mais cela suffira-t-il pour gagner ce soir?

22h54 : Je ne pensais pas que la country pouvait être sexy... aux Pays Bas si : Waylon et son "Outlaw In ‘Em" donne chaud, et pas qu'aux oreilles...



22h57 : Ryan O'Shaughnessy amène toute la lumière de l'Altice Arena, sur le monde. Des briquets à l'ancienne, ou des smartphones, permettent de se concentrer sur la chorégraphie de ces deux jeunes hommes qui s'aiment, parce que l'amour en fait c'est être "Together". C'est beau, ça donne envie de croire en la beauté, la liberté, la vérité et l'amooouuuuur. Merci l'Irlande pour ce moment.

23h02 : Je ne comprends toujours pas comment la Chypre fait pour être favorite. Je n'accroche pas à la pale copie de Beyoncé Eleni Foureira et son "Fuego" digne d'un Shakira au rabais.

23h05 : les italiens Ermal Meta et Fabrizio Moro sont peut être les plus politiques ce soir avec une chanson sur les attentats, et des paroles dans toutes les langues européennes qui s'affichent . Ils terminent la compétition avec "Non mi avete fatto niente" (Tu ne m'as rien fait").

23h10 : les votes peuvent commencer "Start voting now"

23h17 : Alors que les votes partent dans tous les sens, occupons nous avec une pause musicale, en portugais s'il vous plait, grâce à Branko & Dino D'santiago et "Nova Lisboa".

23h33 : Nos commentateurs parlent du passé, des précédentes prestations, de Céline Dion à Françoise Hardy, en passant par Lara Fabian, Gérard Lenorman... Et nous on trépigne, on commence à ressentir le stress de Madame Monsieur, parce que quand même, soyons honnêtes, on aimerait bien les organiser, on a pas gagné depuis 41 ans ...

23h38 : le gagnant de l'an dernier Salvador Sobral, qui avait permis au Portugal de devenir hôte, nous offre "Mano a Mano" accompagné de Julio Resende, pour notre plus grand plaisir, on apprécierait presque d'attendre...

23h43 : le musicien brésilien Caetano Veloso les rejoint sur scène, pour un duo sur "Amar pelos Dois"

23h53 : Les votes sont terminés!

23h55 : l'Ukraine nous offre ses 12 points! ça commence plutôt bien pour la France!!!

23h57 : La Chypre, grand favori, se distingue déjà, avec 32 points, au bout de six pays votants.

23h58 : Malte nous offre 8 points pour Madame, Monsieur, mais les 12 points vont à nouveau pour Chypre.

00h01 : tout semble se jouer entre l'Israel, l'Allemagne, Chypre et la Suède pour les votes des jurys.

00h30 : le vote des jurys distingue donc l'Israel, l'Allemagne, Chypre, la Suèdet et l'Autriche comme le top 5 de la soirée. Place au vote du public.

00h45 : Israël remporte l'Eurovision 2018 avec "Toy" ! La France termine 13ème.

Merci d'avoir suivi l'Eurovision avec nous !
Elise THIERRY
Toute l'actualité de l'Eurovision 2018 sur le site officiel !
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?
  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP