Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de DaBaby > DaBaby : boycotté par les festivals, le rappeur s'excuse pour ses propos homophobes
C'est dit !
mardi 03 août 2021 11:37

DaBaby : boycotté par les festivals, le rappeur s'excuse pour ses propos homophobes

Les propos homophobes et discriminatoires de DaBaby ne passent pas. Boycotté par plusieurs festivals dont Lollapalooza après ses explications plus que maladroites, le rappeur a fini par présenter officiellement ses excuses pour ses "commentaires ignorants" dans un message publié sur Instagram.
Crédits photo : Bestimage
DaBaby l'apprend à ses dépens, toute action a des conséquences. Révélé l'an dernier grâce au tube "Rockstar", resté sept semaines en tête des charts US, le rappeur de Cleveland fait face à une campagne de boycott suite à ses propos choquants tenus lors du Rolling Loud Miami Festival, le 25 juillet dernier. Sur scène, pour galvaniser la foule, l'interprète de "Peephole" s'était lancé dans une diatribe homophobe, sexiste et discriminatoire envers les personnes séropositives. « Si vous n'êtes pas venus aujourd'hui avec le VIH, le SIDA ou n'importe quelle autre maladie sexuellement transmissible qui vous tue en deux, trois semaines, allumez votre téléphone. Mesdames, si votre ch*tte sent l'eau, allumez votre téléphone. Les mecs, si vous ne sucez pas des b*tes dans un parking, allumez votre téléphone » avait-il clamé devant des milliers de spectateurs, suscitant alors une énorme polémique sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Dans la foulée, DaBaby a tenté de se justifier maladroitement, mais n'a fait qu'ajouter de l'huile sur le feu. Entre deux insultes contre ses détracteurs, il a affirmé que ses « fans gays n'ont pas ce p***** de SIDA » et « ne sont pas des junkies », dressant un peu plus de parallèles douteux. « Horrifiée » par la teneur de ce discours, Dua Lipa s'est désolidarisée de celui avec lequel elle partage un remix de son tube "Levitating" tandis que Madonna et Elton John, très engagés, ont étrillé DaBaby pour son « ignorance ». « Ces propos alimentent la stigmatisation et la discrimination et est à l'opposé de ce que notre monde a besoin pour combattre l'épidémie de Sida » a notamment écrit l'icône de la pop anglaise via sa fondation, tandis que la chanteuse s'est adressée directement au rappeur de 29 ans : « Les gens comme toi sont la raison pour laquelle nous vivons dans un monde divisé par la peur ».

"Tout va si vite sur les réseaux sociaux"


Et la carrière de DaBaby subit de plein fouet le contrecoup de son dérapage. Alors que la marque Boohoo a cessé toute collaboration avec le musicien, ce dernier a été déprogrammé de plusieurs festivals dont Lollapalooza, le festival Day N Vegas, Parklife à Manchester et Governors Ball Music Festival de New York. « Lollapalooza a été fondé sur les principes de la diversité, de l'inclusivité, du respect et de l'amour. Pour cette raison, DaBaby ne présentera pas ce soir son concert à Grant Park » a indiqué le célèbre festival de Chicago dans un communiqué, évinçant le rappeur de son affiche à la dernière minute. Au dos du mur, DaBaby a finalement rétropédalé et présenté ses excuses ce mardi dans un post Instagram au goût de sauvetage in extremis. « Tout va si vite sur les réseaux que les gens veulent te détruire avant même que tu aies la possibilité de grandir et d'apprendre de tes erreurs. Pour un homme comme moi qui a dû partir de rien dans des conditions difficiles, voir des gens que je connais s'en prendre publiquement à moi - en sachant que ce dont j'avais besoin était de l'éducation et des conseils sur ces sujets - a été difficile » écrit-il, en arguant qu'il avait « besoin » d'être éclairé « avec gentillesse et sagesse sur ces sujets ».



"Je m'excuse pour mes commentaires ignorants"


Remerciant les personnes qui sont venus le conseiller « en privée », l'auteur de "Cry Baby" avec Megan Thee Stallion assure vouloir « présenter ses excuses à la communauté LGBTQIA+ » pour ses « commentaires dégradants et blessants ». « A nouveau, je m'excuse pour mes commentaires ignorants sur le VIH et le Sida, et je sais que l'éducation sur ce sujet est importante. De l'amour pour tout le monde, que Dieu vous bénisse » conclut-il. Un mea culpa tardif suffisant pour redorer son blason ?
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés