Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de BB Brunes > BB Brunes : "On a cette arrogance qui nous aide à passer outre les critiques"
Interview
mercredi 20 novembre 2013 18:56

BB Brunes : "On a cette arrogance qui nous aide à passer outre les critiques"

Cette semaine, les BB Brunes lancent la réédition de leur album "Long courrier", contenant des duos avec Vanessa Paradis ou Benjamin Biolay. Pure Charts a rencontré Adrien, Félix et Bérald afin de faire un bilan, évoquer leur ancienne image, leur volonté de mûrir musicalement, la reprise de Sophie-Tith, leur lien avec Vanessa Paradis et leurs projets...
Crédits photo : Abaca
Propos recueillis par Julien Gonçalves.

Votre troisième album "Long courrier" est sorti il y a plus d'un an déjà...
Adrien Gallo : Il est sorti en septembre... Donc oui ça fait plus d'un an, déjà, putain !

Quel bilan vous faites de cette nouvelle ère ?
Adrien : Super bon bilan. L'album a eu un succès qui nous a permis de tourner, de faire beaucoup de dates, on y est encore jusqu'à l'été prochain. Ça, c'est vraiment cool. Notre public, je pense, s'est élargi, on a atteint un public un peu plus âgé. Dans nos concerts, il n'y a plus que des jeunes, il y a vraiment de tous les genres. Nous, on a progressé dans nos instruments, dans la façon de voir la scène, même en termes de studio, maintenant on aime bien produire des sons en tournée. On a pris de l'assise quelque part. On a gagné en expérience.

« C'est marrant de jouer avec les étiquettes, avec les préjugés »
Dans votre dernière interview sur Pure Charts, vous disiez avoir "voulu décoller cette étiquette qui nous suit depuis nos débuts". Vous pensez avoir réussi ?
Adrien : Ouais, je pense. A chaque fois, on arrive... C'est ça qui est marrant, de jouer avec les étiquettes, avec les préjugés. Et finalement, de ne pas être "cernable". Je ne sais pas si ça dit, d'ailleurs ! Mais jouer à l'anguille avec les étiquettes etc... Je pense que cet album nous a aidés à nous affirmer en tant qu'artistes.

Vous en aviez marre d'être enfermé dans cette image de groupe de jeunes qui font du rock ? On lisait même à l'époque "boys band rock".
Adrien : Pas plus que ça. Ça ne nous a pas vraiment dérangés dans le sens où on était sur un nuage. On avait trouvé un public, on arrivait à remplir les salles, on tournait partout en France. C'était tellement magique pour nous et nouveau qu'on se foutait des étiquettes. Après, oui, ça fait de la peine quand tu entends des choses, parce que voilà tu es un être humain. Mais on arrivait à passer outre ça. Je pense que le fait d'être un groupe aussi, ça nous aidait énormément. On a cette arrogance qui nous aide à finalement passer un peu outre les critiques.

La réédition de l'album "Long courrier" sort cette semaine. Qui a eu cette idée ?
Adrien : C'est nous !
Bérald : C'est vrai qu'à chaque fois, il y a une réédition des albums.
Adrien : Là, on avait envie de faire un vrai truc, dont on soit fier. Souvent, on met juste quelques inédits, point barre. On avait envie de profiter de tous les artistes qu'on avait rencontrés pour collaborer avec eux. Et se faire plaisir surtout ! Là, c'était vraiment le cas. On a été vraiment honorés de la présence de Vanessa Paradis, Benjamin Biolay, Keren Ann... Ce sont vraiment de très grands artistes qu'on admire et qui nous influencent.

« Bien sûr, la peur de décevoir est là »
Comment est née l'envie de réenregistrer vos propres titres au lieu de proposer des inédits justement ?
Adrien : Oh je ne sais pas, ça se fait comme ça. Tu te réveilles le matin et hop ! (Rires)

C'est un pari qui peut être risqué de reprendre ses propres chansons, car le public a eu l'habitude d'entendre les versions originales. Vous y avez pensé un peu en le faisant ?
Adrien: A partir du moment où tu sors quelque chose, tu prends un risque, le risque de décevoir. Donc ça c'est à chaque fois que tu fais un truc. Mais après, ça ne doit pas être handicapant. Bien sûr, le doute est là et la peur de décevoir est là, mais elles doivent être moteur.

« Vanessa Paradis, on ne savait même pas qu'elle nous connaissait »
Les artistes présents sur cette réédition, comme Keren Ann, Benjamin Biolay ou Oxmo Puccino, ce sont des amis ? C'est comme ça qu'ils sont arrivés sur le projet ?
Adrien : Non, ce ne sont quand même pas des amis, mais ce sont des gens qu'on estime. On s'estime mutuellement. Ce sont des gens qui nous épaulent et nous encouragent, nous aident à continuer...
Bérald : Faire ces duos, c'est ultra-motivant pour nous, pour la suite. Ça donne envie d'aller encore plus loin, de faire d'autres choses avec eux ou d'autres personnes.
Adrien: C'est toujours intéressant de rencontrer d'autres artistes.

Et ça vous crédibilise aussi sans doute auprès d'un public plus mature, qui n'avait peut-être pas eu accès à votre univers jusqu'ici...
Adrien : Peut-être, oui.
Bérald : Et auprès de ces artistes aussi. Vanessa Paradis, on ne savait même pas qu'elle nous connaissait, et là on a fait ce duo avec elle. C'est vraiment motivant !

Adrien, tu as travaillé avec Vanessa Paradis sur son dernier album "Love Songs". C'est suite à cette collaboration que tu as eu envie qu'elle chante avec le groupe ?
Adrien: Oui, oui. En fait, je ne l'avais jamais vraiment rencontrée. On communiquait uniquement par mails et je lui ai proposé de venir chanter sur une chanson à nous. Elle a dit qu'elle serait ravie. On est tombé des nues, on était super heureux.

Il faut oser faire la démarche de demander à Vanessa Paradis de faire un duo ! C'est audacieux...
Adrien: (Rires) Oui ! Mais pourquoi pas ? On ne vit qu'une fois, alors il faut tenter. Elle avait aimé la chanson que je lui avais écrite alors je me suis dit que ce n'était pas forcément incompatible qu'elle aime BB Brunes.

Écoutez les premières notes de "Bye Bye" avec Vanessa Paradis :



La vraie surprise de cette réédition, c'est la nouvelle version de "Police déprime" avec HollySiz. Elle est, elle aussi, signée chez Warner. On vous a suggéré son nom ou vous la connaissiez déjà ?
Adrien: Ah non non, je l'avais déjà rencontrée par le biais d'un ami commun, acteur, et j'ai tout de suite eu un bon feeling avec cette fille. Quand elle a sorti son titre "Come Back to Me", j'ai trouvé ça génial. Après, oui, qu'elle soit dans la même maison de disques a aidé à ce qu'on se rencontre et que ça se fasse plus facilement.

D'ailleurs, en tant qu'artistes, quel regard vous portez sur sa reconversion ?
Adrien: On aime bien ce qu'elle fait. Je trouve ça courageux qu'elle fasse ça, c'est tout à son honneur. Si on n'avait pas aimé ce qu'elle fait, on n'aurait pas fait le duo ! (Rires)

« L'inédit "En ce qui me consterne", c'est très Plastic Bertrand »
Sur l'inédit "En ce qui me consterne", on retrouve une énergie très rock, un son plus brut, comme à vos débuts. C'était voulu ce petit clin d'oeil au passé ?
Adrien: Quand on s'est mis à enregistrer le dernier album, il y avait un spectre hyper large dans toutes les chansons. On a réussi à trouver une sorte de fil conducteur sur "Long courrier", mais il y avait quelques chansons comme ça, qui étaient un peu à part. Le producteur Allan avait vraiment envie de faire un truc à la Plastic Bertrand sur cette chanson, où je me lâchais et où je gueulais. Il voulait faire ce truc Plastic Bertrand à fond ! Dans BB Brunes, on écoute des trucs très différents et ça c'est vraiment un bon bonus dans le sens où il est surprenant par rapport à la production de l'album.

D'ailleurs, c'est la première fois qu'on vous retrouve sur un thème aussi "conscient", revendicatif même. Dans une récente interview au Figaro.fr, vous disiez ne pas avoir envie de proposer des "textes trop engagés". Vous avez changé d'avis ?
Adrien: Non, mais c'est que la chanson en elle-même était cool. Et voilà, quand la chanson tourne... Ça aurait été con de la cacher cette chanson.

Vous êtes en tournée actuellement et vous serez au Zénith de Paris le 23 novembre. On le disait, le dernier album dénote des précédents. Comment vous faites sur scène pour que les univers concordent ?
Adrien: Ça se fait assez naturellement. On a un cinquième membre au clavier, Raphaël, qui joue des parties de clavier sur les anciens morceaux. Les sons de guitare ont vachement évolué, donc les morceaux de guitare qu'on a sur cet album, on les a là aussi. Finalement, en termes de son, tout est déjà là, tout est déjà prêt, donc quand on se met à jouer les anciens morceaux, ils muent naturellement et il y a quelque chose de plus cohérent. Après, avant la tournée, on a beaucoup travaillé sur des samples, sur des sons etc... Ça se marie assez bien, il y a toujours une sorte de fil rouge, qui relie tout.

« On nous a dit "Ce n'est pas BB Brunes !" »
Donc, sur scène, vos concerts sont complètement différents. J'imagine que ce doit être beaucoup plus festif. On passe dans un autre univers...
Félix: Ah oui, c'est plus dansant, c'est ce qu'on voulait !
Bérald : Les chansons veulent ça aussi. Les gens dansent sur "Stéréo", "Coups et blessures"... Récemment, on a joué les anciens morceaux sans Raphaël au clavier, et ils sonnaient tous creux. Il manquait quelque chose. Maintenant, on est habitué à avoir ce son.

Et cet album justement, il n'a pas trop dérouté les fans de la première heure ? Quels sont les retours que vous avez eus des premiers fidèles ?
Félix: Il y a plein de gens qui nous ont dit « Ce n'est pas BB Brunes ! ».
Adrien: Même si ça peut paraître égoïste, on avait envie de se faire plaisir à nous, de faire un truc qu'on aimait, nous. Après, forcément, tu divises. Il va y avoir des gens qui n'aimaient pas avant et qui vont aimer maintenant... C'est comme ça.

« Sophie-Tith nous a demandé notre avis sur sa reprise »
Autre sujet, Sophie-Tith de "Nouvelle Star". Elle reprend votre titre "Lala Love You" pour la réédition de son album "Première rencontres". Vous l'avez écouté ?
En chœur: Oui !

Et vous trouvez ça comment ?
Adrien: C'est cool ! J'aime bien le délire un peu Metronomy, c'est un groupe qu'on adore.

Pour le coup, au contraire de vos duos actuels, ça peut permettre à un public plus jeune de vous découvrir. Vous y avez pensé ?
Adrien: Non, pas vraiment. On trouvait juste ça cool qu'elle reprenne votre chanson. On est forcément flatté !
Bérald : Surtout qu'elle nous a demandé, je crois...
Adrien : Oui oui, elle nous a demandé, elle nous a envoyé les titres car elle avait plusieurs versions du morceau à nous faire écouter. Elle nous a demandé notre avis. On a donné notre "pouce vert" ! (Rires)

Elle a récemment confié qu'elle allait travailler avec toi Adrien pour son premier album de chansons originales...
Adrien : Il y a des chances. On ne sait pas trop où ça en est. On l'a rencontrée, ça s'est très bien passé, on l'a trouvée vraiment marrante. Là, avec Félix, on est en train de réfléchir à des trucs. Mais ce n'est pas avant décembre. Mais c'est en bonne voie.

Et vous avez d'autres projets avec d'autres artistes ?
Adrien: Pour l'instant, non.

Écoutez un extrait de "Long courrier" des BB Brunes avec Benjamin Biolay :



« Notre manière de travailler, c'est assez sain »
Adrien, on le sait, tu es le leader du groupe. Est-ce que c'est difficile pour les autres de s'imposer, d'imposer leurs idées au sein d'un groupe ?
Félix : Si on a des idées, il ne faut pas hésiter à les dire. Adrien aime beaucoup quand on a des idées de chansons. J'ai composé un morceau sur l'album, on a composé un morceau à trois, c'était la première fois.
Bérald : Après, c'est comme dans une équipe de foot. Il y a des joueurs comme Messi et il y a des joueurs qui bossent un peu plus, derrière, dans l'ombre. (Ils rient tous les trois) On fonctionne aussi comme ça. Il n'y a pas d’ambiguïté, c'est assez simple. C'est assez sain, en tout cas.

Vous avez déjà pensé à faire une longue pause pour vos projets solo ou même à mettre fin au groupe ? Récemment, il y a eu beaucoup de rumeurs de séparation autour d'autres groupes internationaux...
Adrien: Ah oui ?

« Faire des pauses, c'est bon pour la longévité du groupe »
Oui, on a beaucoup parlé des Killers, Keane, et même les Jonas Brothers, dans un autre registre...
Félix : (Rires) Faire une pause, oui. Même si tout se passe bien. Quand Adrien était à New York, on a fait une pause en fait, en quelque sorte.
Adrien : Et ça, ça fait du bien pour la longévité du groupe, je pense. Faire des pauses, ne pas se sentir prisonnier d'un seul mode d'expression. Là je prépare un album de mon côté, je fais des trucs à côté, et c'est aussi pour le bien du groupe. C'est vrai que si on est collé les uns contre les autres sans arrêt, c'est là que ça risque d'exploser.

Adrien, tu peux nous en dire un peu plus sur cet album solo ? Parce qu'il y avait un projet de disque en duo avec ta petite-amie...
Adrien : Ah non mais c'est le même ! Le projet est toujours dans les cartons, les chansons sont là, il faut que je trouve du temps pour les enregistrer vraiment bien. J'espère que ça arrivera bientôt. Je touche du bois. Mais il y aura un gros BB Brunes bien fat qui va arriver ! (Rires)

Donc vous travaillez sur le prochain album ?
Adrien : Là, on a des petites idées. Mais ça reste embryonnaire. Il faut qu'on finisse la tournée déjà, se ré-inspirer, voyager, se voir nous mais en dehors d'une tournée ou d'une promo, partir en vacances ensemble, faire des morceaux...

« Le prochain album, ce sera un truc encore différent »
Est-ce que vous allez conserver ce son plus pop anglo-saxonne ou aller dans une autre direction ?
Félix : Pour l'instant, on ne sait pas trop. Mais on va faire un truc encore différent. Mais c'est trop tôt pour en parler.
Adrien : Ce ne sera pas du garage comme "Blonde comme moi". Il faut que ça reste intuitif, il ne faut pas que ce soit réfléchi.

A part Adrien, est-ce que les autres membres du groupe ont des projets d'albums ?
Félix : Si on fait une pause avec BB Brunes, je pense que je ferai un truc de mon côté. Sûrement un autre groupe, un truc...
Bérald : Moi j'ai un groupe à côté avec des potes, c'est du garage. Karim aussi a un groupe, il va en studio, il fait des clips, il s'amuse. Ça permet de souffler, de faire autre chose... pour mieux se retrouver.

Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez bbbrunes.fr, ou leur page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel de BB Brunes, "Long courrier".
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de BB Brunes :
Clip BB Brunes - Aficionado
BB Brunes
Clip BB Brunes - Police Déprime
BB Brunes
Clip BB Brunes - Hémophile
BB Brunes
Clip BB Brunes - Stéréo
BB Brunes
Clip BB Brunes - Casanova
BB Brunes

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP