Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Arcade Fire > Arcade Fire enchante Bercy : le meilleur concert de l’année !
Nous y étions
jeudi 03 mai 2018 17:38

Arcade Fire enchante Bercy : le meilleur concert de l’année !

Ils promettaient "tout maintenant", et ils l'ont donné. Samedi soir dernier à Bercy, Arcade Fire a tout simplement délivré le meilleur concert de l'année, entre scène centrale sublime, enchaînements de morceaux dantesques et un groupe généreux qui se donne à fond. On y était !
Crédits photo : Compte Facebook de l'AccorHotels Arena
En quelques secondes, Arcade Fire nous a encore prouvé qu'il n'a pas volé le titre de "meilleur groupe live du monde". Pourtant tout n'était pas gagné d’avance. La bande, qui avait fait jusque-là un sans-faute musical, publiait en juillet "Everything Now", un cinquième album sous forme de satire de la société de consommation. Mais la critique n'a pas suivi, tout comme le public, notamment lors d'une tournée américaine dans des salles à moitié-vides. Mais le groupe retrouve sa réputation avec cette actuelle tournée européenne du "Infinite Content Tour", bénéficiant de retours dithyrambiques, comme samedi soir dernier dans un AccorHotels Arena finalement complet.

En grands conquérants, les membres d'Arcade Fire font leur entrée tels des boxeurs prêts à affronter la foule, au son du thème de "Blade Runner". Comme au match, le speaker invective « Mesdames et messieurs, tout le monde debout ! Et veuillez accueillir les champions du monde… ARCADE FIRE !!!! » tandis que le groupe traverse la fosse pour se rendre sur le ring qui leur sert de scène centrale. Ce sont une douzaine de musiciens qui s'y produisent, souvent à l'étroit, mais toujours habités, jouant chaque note comme s'il s'agissait de la dernière. Suivent "Everything Now" et "Rebellion (Lies)". En 2 titres, Arcade Fire fait le point sur ses 15 ans de carrière entre présent et passé. Win Butler, le leader est déjà en nage, son frère Will court dans tous les sens tambour à la main et Régine Chassagne s'est parée de son plus beau costume à paillettes. La norme pour le groupe qui finit à Paris sa longue tournée. Pendant 2h15, ils enchaînent avec une classe folle les moments forts, les hymnes légendaires et ne laisse que peu de répit au public.

Arcade Fire, vainqueur par K.O. !


Dans le public, l'ambiance est folle : les gradins sont debout du début à la fin et la fosse saute comme un seul homme et reprend les mélodies d'Arcade Fire par coeur. Si les fans de la première heure trouveront sûrement que le groupe s'est assagi scéniquement parlant depuis ses débuts, il n'en reste pas moins d'une générosité sans faille. Tour à tour Bercy se transforme : annexe haïtienne sur "Here Comes the Night Time" (avec danseuses en guest), dancefloor sur "Reflektor" ou messe sur "My Body Is a Cage" (probablement le plus beau moment de le soirée). Le light show est grandiose, les pas de danse incontrôlés et le concert alterne entre moments de grâce (un magnifique "Neon Bible" illuminé par les 18.000 smartphones) et tubes imparables : ce sont bien sûr les incontournables du premier album comme "Neighborhood #1 (Tunnels)" ou le plus récent "Afterlife" qui obtiennent les plus grosses ovations. Même les derniers titres fonctionnent parfaitement en live comme avec l'énergique "Creature Comfort" ou le touchant "We Don't Deserve Love" durant lequel Win chante au beau milieu des gradins. Après 15 ans de carrière, Arcade Fire a su garder cette proximité avec son public fidèle.

Et quoi de mieux pour finir la soirée que leur imparable hymne "Wake Up" hurlé par tout Bercy, qui synthétise le rock héroïque et heureux du groupe ? Pas farouche, Arcade Fire opère une sortie de scène en fanfare : pendant plusieurs minutes, le groupe rappelle les artistes de leur première partie et la vingtaine de musiciens traverse la foule dans une version carnavalesque du titre qui se finira… dans la rue ! Il va être difficile de trouver un sérieux concurrent au titre de concert de l'année 2018 ! Arcade Fire ? Vainqueur par K.O. !

Setlist du concert d'Arcade Fire à Paris:


Intro : Everything Now (Continued)
Everything Now
Rebellion (Lies)
Here Comes The Night Time
Haïti
No Cars Go
Electric Blue
Put Your Money on Me
Neon Bible
My Body Is A Cage
Neighborhood #1 (Tunnels)
The Suburbs
Ready to Start
Sparwl II (Mountains Beyond Moutains)
Reflektor
Afterlife
Creature Comfort
Neighborhood #3 (Power Out)

We Don’t Deserve Love
The Coffee Cola Song (reprise de Francis Bebey)
Everything Now (Continued)
Wake Up


Regardez Arcade Fire jouer "Rebellion (Lies)" à Londres :
Théau Berthelot
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP