Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Angele > Angèle en interview (partie 2) : "Le second degré me permet de garder le recul"
Interview
samedi 13 octobre 2018 15:00

Angèle en interview (partie 2) : "Le second degré me permet de garder le recul"

Avec plus de 10.000 ventes pures au compteur en une semaine, Angèle est assurée de signer un carton avec son premier album "Brol". Pour Pure Charts, la chanteuse s'est confiée sur la peur de l'échec, les raisons derrière son côté décalé ainsi que sa relation avec son frère, Roméo Elvis. Regardez notre vidéo !
Crédits photo : Capture d'écran YouTube
Dans la première partie de notre interview, Angèle nous confiait les secrets derrière la conception de ses clips, l'image de la femme dans l'industrie musicale et urbaine ainsi que le mouvement #balancetonporc qui lui a inspiré le titre "Balance ton quoi"


Attendu depuis des mois, le premier album d'Angèle a enfin atterri dans les bacs il y a une semaine. Aux côtés des tubes "La loi de Murphy" ou "La thune", "Brol" nous présente un univers à la fois décalé et engagé à l'image des excellents "Victime des réseaux" ou "Les matins" dans lequel la chanteuse évoque à quel point Facebook ou Instagram sont devenus des moteurs de notre quotidien. Le succès d'Angèle aurait pu pourtant être conditionné par sa famille : son père est Marka, chanteur belge très populaire là-bas, et son frère n'est autre que le rappeur Roméo Elvis. Pourtant, cet héritage musical n'était pas à première vue une évidence pour se lancer dans la musique : « c'était pas le but mais ça s'est fait ». A la place, elle s'intéressait « à la psychologie ou à l'histoire ».

Un album avec Roméo Elvis ? "Tout est possible !"


Bien évidemment, la grande force de la chanteuse est son côté décalé : « C'est quelque chose que j'ai toujours eu et que j'ai toujours voulu garder. Le fait de vouloir apporter de l'humour et de pouvoir parler de tous les sujets, d'arriver à trouver le bon ton pour que ça ne soit pas gênant mais intéressant ». Cette dérision, qu'elle met en avant autant dans ses clips que sur les réseaux sociaux apparaît pour elle comme un moyen de se protéger : « C'est une manière de désacraliser la musique, en tous cas la mienne qui n'est pas sacrée ni trop sérieuse. Le second degré et le cynisme sont deux choses qui permettent de garder le recul avec ce que je fais sans me prendre trop au sérieux; juste en laissant à chacun libre d'aimer ou de ne pas aimer ». Pourtant, malgré l'incroyable phénomène crée autour de sa personne, Angèle avoue avoir peur de l'échec : « Tout ce que je fais est avec une prudence énorme, d'être sûr que ça va bien se passer et que ça ne va pas me retomber dessus ». Cependant, il est loin de pointer le bout de son nez, étant donné que l'album est entré directement en quatrième place des charts avec plus de 10.000 ventes pures.


Pour ce disque, Angèle a voulu se livrer personnellement sans faire appel à personne d'autre, mis à part son frère Roméo Elvis sur "Tout oublier"Les collaborations, c'est la bonne rencontre au bon moment. C'était pas tout à fait possible là vu le peu de temps que je me suis donné à faire cet album. J'avais aussi très envie de m'exprimer toute seule. "Tout oublier" est venue assez naturellement, je ne voyais que Roméo pour me rendre le couplet ». Il a d'ailleurs été une source d'inspiration pour la chanteuse : « Plus inconsciemment, je crois que c'est maintenant que je réalise. On n'a pas passé beaucoup de temps ensemble au moment où il a commencé à faire du rap, adolescence oblige il fallait bien qu'on se déteste. J'ai pas passé beaucoup de temps à le voir évoluer (...) A un moment donné, mon frère a fait partie de mon paysage. On s'est mutuellement inspirés ». De là à voir un album commun ? « Tout est possible, après ça nous demanderait de passer beaucoup de temps ensemble et il nous faudrait la force mentale de se supporter longtemps ». Le succès d'Angèle, étant déjà confirmé, deux Olympias sont programmés les 12 et 13 mars 2019 (le 13 déjà complet) ainsi qu'une date au Forest National de Bruxelles, l'équivalent de notre Zénith. Une belle aventure qui ne fait que commencer.

Théau Berthelot
Suivez l'actualité d'Angèle sur sa page Facebook

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : ses 12 looks les plus marquants Madonna : ses 12 looks les plus marquants
  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP