mardi 11 avril 2023 16:34

Réforme des retraites : un concert de rap récolte plus de 5.000 euros pour les grévistes !

Pas moins d'une cinquantaine de rappeurs et rappeuses français étaient présents ce dimanche 9 avril à Pantin dans le cadre du festival "Braves !", pour soutenir les grévistes contre la réforme des retraites. Une initiative qui a permis de collecter plus de 5.000 euros.
Crédits photo : VEEREN / BESTIMAGE
« Qui prétend faire du rap sans prendre position ? » Cela faisait bien longtemps que ce célèbre adage du rap français - que l'on doit à Calbo du groupe culte Ärsenik sur le titre "Boxe avec les mots" (1998) - n'avait pas eu un tel retentissement. En effet, près de 50 rappeurs et rappeuses ont exprimé leur soutien au mouvement contre la très impopulaire réforme des retraites lors du festival "Braves !" qui se tenait ce week-end. Le concert a eu lieu dimanche 9 avril 2023 au Dock B, situé à Pantin (93). Une initiative - qui fait notamment écho au coup de gueule de SCH contre le 49.3 - que l'on doit au collectif La Familiale, qui a réussi la prouesse d’organiser un tel événement en une dizaine de jours grâce à ses bénévoles.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Au programme, des noms prestigieux de la scène française comme Médine, Hatik ou encore le groupe SNIPER étaient au rendez-vous, aux côtés d'artistes moins connus du grand public, parmi lesquels bon nombre de rappeuses (Lou CRL, Esther, Lylice). « Pour assurer leur venue, on a d'abord proposé aux artistes de partager l'argent entre eux et les grévistes » explique Guéno, membre du collectif, interrogé par nos confrères de Libération : « Ils ont tous répondu qu'ils viendraient gratuitement ».

La recette versée à une caisse de grève


« Le public était magnifique, les artistes ont été d'une bienveillance incroyable et l'équipe du Dock B était parfaite pour que tout se passe au mieux et c'est ce qu'il s'est passé » a fait savoir le collectif par le biais d'un communiqué. On peut d'ailleurs noter que la totalité de la recette, à savoir plus de 5.000 euros issus des 500 entrées payantes à 10 euros et du bar comme nous l'a confirmé Guéno, va être versée à une caisse de grève, soutenant le mouvement contre la réforme des retraites. « Nous attendons le virement de la billetterie et effectuerons directement le virement à la caisse de grève. Nous publierons sur nos réseaux tous les justificatifs afin que chaque participant.e puisse suivre les choses en toute transparence » peut-on également lire.



Un succès qui s'apprête à faire des émules. En effet, une édition à Lille est déjà prévue tandis qu'une autre à Marseille pourrait elle aussi voir le jour. De plus, l'éventualité d'un nouveau concert à Paris, avec de nouveaux artistes, ne serait pas à exclure.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter