Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Culture Club > Culture Club : gros clash dans le groupe, le batteur "exclu" remporte 2 millions d'euros
samedi 25 mars 2023 15:01

Culture Club : gros clash dans le groupe, le batteur "exclu" remporte 2 millions d'euros

Par Théau BERTHELOT | Journaliste
Les membres de Culture Club sont en guerre. "Exclu" du groupe en 2018, le batteur Jon Moss comptait poursuivre ses anciens collègues en justice pour frais impayés. Un accord financier à 2 millions de dollars a été trouvé, à une semaine de l'ouverture du procès.
Crédits photo : DR
Il y a de l'eau dans le gaz entre les membres de Culture Club. L'émblématique groupe des années 80, à qui l'on doit les tubes "Do You Really Want To Hurt Me ?" ou "Karma Chamaleon", s'est reformé au grand complet en 2018 à l'occasion de la sortie de l'album "Life" puis d'une tournée mondiale notamment passée par l'Opéra Garnier de Paris. Seulement voilà, le batteur Jon Moss est « exclu » du groupe en septembre 2018 par le manager de Culture Club, Paul Kemsley. Sur scène, il est désormais remplacé par Meryl-Anne Evanson, tandis que sur les photos promotionnelles, Culture Club se présente désormais à trois avec Boy George, Mikey Craig et Roy Hay. En 2020, la formation britannique clamait que Jon Moss « prenait un break de Culture Club » et que « la porte était toujours ouverte » s'il voulait revenir, avant que Boy George, qui vient de perdre sa mère, annonce officiellement son départ en mai 2021 dans un tweet.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Une "attaque personnelle"


Seulement, Jon Moss ne l'entend pas de cette oreille. En 2020, deux ans après son éviction du groupe, le batteur anglais poursuit ses anciens collègues de Culture Club en affirmant qu'on lui doit 188.000 livres sterling (212.000 euros) de revenus perdus dû à son contrat de tournée. Il clame également que Boy George a essayé de l'arnaquer, après que les revenus de la tournée aient été versés à une société appartenant... au chanteur. Ce que le leader du groupe pop a totalement nié, parlant là d'une « attaque personnelle ».

Sauf qu'aujourd'hui, l'affaire a pris une tournure inattendue. Comme le révèle The Guardian, un procès aurait dû débuter la semaine prochaine pour « évaluer la perte des revenus potentiels » de Jon Moss. Tom Weisselberg, l'avocat du batteur, a accusé les membres du groupe d'essayer « de l'amener à accumuler autant de frais que possible dans le processus, dans le but, il faut en déduire, de le décourager à poursuivre sa plainte ». Mais un accord à l'amiable a été trouvé. Ainsi, Boy George et Culture Club ont versé 1,75 million de livres sterling (soit 1,97 million d'euros) à Jon Moss. En contrepartie, le batteur âgé de 65 ans a désormais interdiction d'utiliser le nom de Culture Club, que ce soit pour des concerts ou du merchandising.
Pour en savoir plus sur Culture Club, visitez leur site officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Culture Club sur Pure Charts.

Charts in France

Copyright © 2002-2024 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Politique de cookies Politique de cookies
  • Politique de protection des données
  • Nous contacter