Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Live > MTV VMA's 2015, le meilleur des lives : Miley Cyrus, Nicki Minaj, Justin Bieber...
Live
lundi 31 août 2015 11:54

MTV VMA's 2015, le meilleur des lives : Miley Cyrus, Nicki Minaj, Justin Bieber...

C'était la fête hier soir à Los Angeles pour la cérémonie des MTV Video Music Awards. Les artistes ont redoublé d'efforts pour dynamiter l'ambiance sur scène. Autour de The Weeknd ou Tori Kelly, les femmes ont pris le pouvoir : Miley Cyrus, Nicki Minaj ou Demi Lovato. Regardez !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Nicki Minaj





Hier soir, c'est Nicki Minaj qui a ouvert les festivités des MTV Video Music Awards. L'artiste avait pourtant taxé la cérémonie de racisme après avoir comparé le plébiscite de Taylor Swift à son nombre de nominations. En plus d'avoir ouvert le show, la rappeuse a d'ailleurs remporté le prix du meilleur clip hip-hop pour "Anaconda". Son nouveau single tribal "Trini Dem Girls" a d'abord résonné, faisant entrer Nicki Minaj dans la lumière, en tenue traditionnelle de Trinité-et-Tobago. Entourée d'une armada de danseurs, elle n'a pas hésité à se frotter contre l'un d'entre eux, avant de révéler une nouvelle fois ses talents de twerkeuses. La salle a pris des allures de dancefloor lors de "The Night Is Still Young", tandis que Taylor Swift a débarqué sur scène par surprise. Les anciennes rivales ont ensuite enterré la hache de guerre en reprenant le refrain de l'hymne "Bad Blood". Une entrée en matière musclée !


Macklemore & Ryan Lewis




Qui de mieux que Macklemore et Ryan Lewis pour mettre le feu à une cérémonie ? Le tandem a recréé l'ambiance folle de son dernier clip événement "Downtown" dans les rues de Los Angeles. Au milieu de la foule, soutenus par des choeurs et des trompettes, le groupe a semé la pagaille, aidé par une ribambelles d'invités, venus pour danser et offrir une mise en scène régressive et joyeusement foutraque, à l'image de ce single funky et à la bonne humeur communicative. A ceux qui en redemandaient, le duo a enchaîné avec son hit "Can't Hold Us". Un retour en fanfare !

Demi Lovato





Devant l'Orpheum Theatre, Demi Lovato a rappelé que l'été n'était pas fini. Loin de là. Depuis son transat, sous des raisins géants, lunettes fluos, la chanteuse a fait grimper la température en interprétant avec sensualité et énergie son "Cool For The Summer". Secouant ses cheveux, moulée dans un dangereux body mauve, autour de danseurs en slip de bain, Demi Lovato s'est transformée en bête de scène, entre deux "fuck" bipés par MTV. En plein milieu de la prestation, Iggy Azalea est arrivée de dessous la scène pour offrir un passage rap percutant, devant une Demi déchaînée ! L'occasion rêvée pour terminer dans une piscine gonflable, et de s'offrir un bain de foule sous une pluie de confettis. Splash !

Justin Bieber





Cette rentrée est marquée par le grand retour de Justin Bieber... sur le chemin de l'électro. En six minutes, le chanteur a repris le pouvoir d'abord en entrant sur scène dans la pénombre, éclairé par quelques néons, pour interpréter "Where Are Ü Now", son tube électrisant avec Jack Ü, largement soutenu par une bande. Vêtu de noir, il s'est laissé aller à une chorégraphie robotique avec quatre puis six danseurs, devant un nuage de fumée, pour mieux présenter son nouveau single "What Do You Mean ?". Aidé par un sol lumineux et une scénographie futuriste, Justin Bieber, à bout de souffle, s'est remué avec une armée de danseuses puis s'est approché au plus près de ses groupies... Le bouquet final ? Bieber, dans le noir, suspendu dans les airs, éclairé par un halo de lumière verte.

Miley Cyrus




Maitresse de cérémonie des MTV VMA's, Miley Cyrus en a profité pour présenter son single "Dooo It!". « Yeah I smoke pot, yeah I love peace / But I don't give a fuck, I ain't no hippy ». Voilà qui a donné le ton de son live de clôture ! L'idole trash a demandé à ses fans de tirer la langues, tandis qu'un gang de drag queens aux tenues outrageous et asymétriques ont débarqué sur scène à ses côtés. Un live rock'n'roll, déjanté et haut en couleurs, entrecoupé d'un passage électro des plus sexy, qui a prôné la liberté et la tolérance.
Julien GONCALVES
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Ménélik

    Ménélik

    Des places pour "L'âge d'or du rap français"

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP