Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Business et économie de la musique > La Sacem va rémunérer les concerts en ligne
Business et économie de la musique
mercredi 20 mai 2020 17:29

La Sacem va rémunérer les concerts en ligne

Bonne nouvelle pour les artistes : la Sacem s'apprête à rémunérer les concerts en ligne donnés sur Facebook, YouTube ou Instagram, dont les performances diffusées durant le confinement.
Crédits photo : Capture Facebook
On le sait, la pandémie a sévèrement impacté l'industrie musicale française, et en premier lieu ses créateurs (auteurs, compositeurs, producteurs). Pour soutenir les artistes, la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique) a lancé un plan d'urgence de 43 millions d'euros pour ses sociétaires : un fonds de secours, des avances exceptionnelles de droits d'auteur et un renforcement du programme d'aide pour les éditeurs. Elle a également appelé à une mobilisation générale des acteurs de l'industrie afin de soutenir la création française. Pure Charts a notamment mis en lumière les jeunes artistes émergents à travers une playlist #ScèneFrançaise composée de 100 titres. Aujourd'hui, la Sacem va plus loin et annonce qu'elle s'apprête à rémunérer les performances musicales en ligne, comme les concerts donnés par les artistes sur des plateformes comme Facebook ou Instagram, de ses sociétaires.

La durée et le nombre de vues pour calculer le montant


Une prise de conscience renforcée face à la multiplication des concerts à la maison et autre livestreams durant le confinement pour compenser la fermeture des salles de spectacles. Nombreux sont ceux qui ont diverti bénévolement les internautes et garder un contact avec le public à travers des rendez-vous réguliers sur les réseaux sociaux ou plateformes, comme Francis Cabrel, Patrick Bruel, Christine and the Queens, -M-, Bob Sinclar ou encore Christophe Willem, sans oublier le show virtuel "Astronomical" de Travis Scott sur Fortnite qui a rassemblé 45 millions de spectateurs sur Twitch ou YouTube. A partir du 1er juin, mais rétroactivement dès le 15 mars 2020, tout concert ou performance en ligne sur YouTube, Facebook et Instagram sera désormais rémunéré par la Sacem, comme le révèle un communiqué officiel. « Des contrats sont en cours de négociation avec d'autres plateformes » est-il précisé.

Ce sont les artistes sociétaires qui devront déclarer leur activité à la Sacem en indiquant la durée, la date, la plateforme de diffusion, les oeuvres interprétées et le lien de redirection de la performance. La rémunération se calculera sur la base de deux facteurs. Tout d'abord, la durée du live entraînera un montant minimum à percevoir de 10 euros bruts pour une chanson, 46,35 euros pour les concerts de moins de 20 minutes et 76 euros au-delà. Ensuite, le nombre de vues sera également important puisqu'une vue équivaudra à 0,001 euro. « Par exemple, si vous avez interprété un livestream d'une durée de 15 min vu 10 000 fois, vous toucherez 46,35€ de montant minimum et 10€ (10.000 x 0,001) de rémunération complémentaire, soit 56,35€ au total » est-il indiqué dans le communiqué. La Sacem précise qu'un autre « modèle de répartition durable » sera proposé en 2021.
Julien GONCALVES

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?
  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés