Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Bigflo et Oli, Rita Ora, Thomas Azier : trois albums au banc d'essai
Chronique d'album
samedi 24 novembre 2018 12:42

Bigflo et Oli, Rita Ora, Thomas Azier : trois albums au banc d'essai

Pure Charts passe en revue trois albums phares de la semaine : Bigflo & Oli reviennent au sommet avec "La vie de rêve", un an après le disque précédent. Au contraire, il aura fallu attendre six ans le "Phoenix" de Rita Ora (pour le meilleur ?) tandis que Thomas Azier continue de nous séduire sur le nocturne "Stray". Critiques, en quelques lignes !
Crédits photo : Montage Pure Charts / Pochette des albums

Bigflo & Oli | "La vie de rêve"


La vraie vie de rêve Un an et demi seulement après son précédent album, certifié quatre fois platine, le duo Bigflo & Oli dévoile la suite, "La vie de rêve". Un titre au sens propre puisque les deux frères sont entrés dans la cour des grands, touchant plusieurs générations et remplissant les plus grandes salles de France, mais aussi une touche d'ironie. Car sur ce disque, plus introspectif et mature, les rappeurs reviennent notamment sur l'envers du décor et la face sombre du succès ("La vie de rêve", "La seule"), qui a notamment poussé Bigflo au burn-out. Il défend d'ailleurs la plus belle chanson du projet "Florian", avec un flow rappelant les meilleures tirades de Diam's. Sans perdre de sa légèreté pour autant, Bigflo & Oli s'amusent de leur image ("Nous aussi 2", "Bienvenue chez moi"), en marge du paysage rap français, cultivent leur côté boys next door ("Plus tard") et assument leurs valeurs positives loin des clichés, tout en abordant des thèmes forts comme les attentats ("Rentrez chez vous"). Le tout sur des titres plus mélodieux, souvent dotés d'accords acoustiques, et quelques tubes potentiels ("Sur la lune", "C'est que du rap" avec Black M et Soprano). JG

Ça ressemble à l'album sérieux d'un duo qui ne se prend au sérieux
A écouter : l'évident "Sur la lune", le magnifique "Florian", la superbe conclusion "La vie de rêve", "La seule"
A zapper : "Demain" feat. Petit Biscuit, "Ferme les yeux" avec Tryo


Rita Ora | "Phoenix"


La renaissance ? A cause de nombreux démêlés judiciaires, il aura fallu attendre six longues années avant que Rita Ora ne dévoile son deuxième album, au titre évocateur, "Phoenix". Mais la Britannique n’est pas restée non-productive et ces derniers mois ont été l'occasion de multiplier les approches avec pas moins de six singles. A notre grande crainte, "Phoenix" ressemble davantage à une collection de singles mis bout à bout qu'à un disque véritablement cohérent. On y retrouve donc pêle-mêle "Lonely Together", l'un des derniers morceaux du regretté Avicii, un "Your Song" écrit par la superstar Ed Sheeran ou encore le collaboratif "Girls", qui a fait polémique, mais aussi des inédits comme l'excellent "First Time High" ou la ballade "Only Want You", moins prenante. Ainsi, ce sont tout de même les singles qui prennent le pas sur le reste, notamment l'excellent "For You", en duo avec Liam Payne. Le reste n'est pas désagréable, loin de là, "Phoenix" étant clairement conçu comme un album à singles tubesques. Cependant, le projet, dans son ensemble, reste toujours sur la même longueur d'onde, tourne autour des mêmes codes. Un retour réussi en somme mais dont on attendait un peu plus d'authenticité. TB

Ça ressemble à la renaissance (avortée) du "Phoenix"
A écouter : le tube "For You", "First Time High", "Your Song", la collab' féminine "Girls", "Cashmere" en titre bonus
A zapper : la ballade "Only Want You" et l'étrange "Summer Love"


Thomas Azier | "Stray"


L'album nocturne par excellence. Il est de ces albums qui, dès les premières notes, vous transporte dans un univers nocturne, faits de néons et de mélodies envoûtantes. "Stray" est un de ceux-là et son auteur, Thomas Azier, a déjà tout d'un grand. En 14 titres, le jeune hollandais continue à nous faire voyager dans son univers aux sonorités aussi imagées que minimalistes. Et le résultat est un disque bluffant, classe et cohérent dont on sent à chaque instant les influences de James Blake ou Jamie xx. Comment rester insensible aux bijoux que sont les doux "Mother of Pearl", "Smoke" ou les plus énergiques "Nightrunner" et "Echoes" ? Même les interludes (comme "One by One") ne sont pas que du remplissage, c'est dire ! Et que dire de "Hymn", traversé par son incroyable voix et celle de Schérazade, jeune talent français qui a déjà composé pour Stromae ? En un mot comme en mille, Thomas Azier a véritable frappé fort avec ce troisième essai bluffant dans lequel on replonge sans fin... Espérons que le public soit nombreux à tomber sous le charme de sa voix et de ses mélodies si uniques ! TB

Ça ressemble à l'album parfait des nuits d'hiver
A écouter : "Nightrunner", le touchant "Mother of Pearl", l’énergique "Echoes", "One by One", "Anemone Dreams"... la liste est longue !
A zapper : "The Girl Beneath the Lion", seul petit point faible
Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP