Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > The XX : "On n'a pas tenté de recréer le premier album"
Interview
mercredi 19 septembre 2012 17:00
2

The XX : "On n'a pas tenté de recréer le premier album"

C'est l'un des groupes les plus énigmatiques du moment. Ils sont jeunes, timides, réservés en interview. Sur scène et sur disque, c'est une autre histoire. Leur deuxième et nouvel album "Coexist" est sorti ce mois-ci et démarre très fort. Entretien avec les deux chanteurs du groupe, qui nous expliquent ce qui a changé depuis la sortie de "XX", leur premier disque en 2008 et comment ils ont trouvé l'inspiration après le succès.
Crédits photo : ABACA
Propos recueillis par Steven Bellery.

Pure Charts : Trois ans après "XX", vous sortez votre nouvel album "Coexist". C'est votre deuxième disque. Evidemment, en trois ans, tout a changé pour vous. Est-ce que ça a changé votre manière de travailler ?
Romy : Nos vies ont basculé, c'est indéniable. Depuis qu'on a enregistré notre premier disque, j'ai l'impression de ne pas être descendu d'une montagne russe. On a voyagé dans le monde entier, on rentrait peu à la maison. Quand ça s'est calmé, on avait vraiment besoin de se poser, de revivre une vie normale avant de se remettre au travail… Nos amis avaient commencé la fac, nous non. Certains avaient déménagé. On avait besoin de reprendre nos repères !

Oliver : J'ai l'impression qu'on a grandi surtout… Vous savez, les chansons du premier album, certaines ont été écrites quand on avait 15 ans. Il s'est passé beaucoup de temps, de choses depuis… J'ai 22 ans aujourd'hui. Je me sens plus serein…

« La pause a fait du bien »
Ca a été compliqué de se remettre au travail après un énorme succès ?
Oliver : Pas vraiment. Au contraire, le succès nous a fait voyager. On a donné beaucoup de concerts. Tout cela a été plutôt inspirant…

Romy : On n'a pas tenté de recréer le premier album. On voulait une progression, quelque chose de neuf… C'était certes inspirant mais on était tout le temps occupé et on ne composait rien ! Donc la pause a fait du bien…

Oliver : Baria a quitté le groupe. Mais elle n'avait pas une grande influence sur notre processus créatif. Cela a changé un équilibre. Mais le plus gros changement c'est que Jamy (elle joue des synthés dans le groupe, NDLR) a vraiment participé à l'écriture.

Qu'est-ce qui se cache derrière le mot "Coexist". Un nom d'album assez énigmatique...
Oliver : On aimait les contrastes du mot. Le passé et le présent. La féminité et la masculinité.

Romy : Le mot collait bien à l'univers visuel qu'on avait en tête. On s'est dit que les chansons qu'on avait composées allaient également bien coexister avec celles du premier album, notamment sur scène.

« On voulait tout faire nous-mêmes »
Vous avez créé votre propre studio pour cet album. C'est plus facile pour travailler ?
Oliver : On voulait tout faire nous-mêmes. Pour le premier disque, on avait un ingénieur du son. Cette fois non. C'est Jamy qui a fait ce travail. Nous voulions voir si nous étions capable de travailler en autarcie. Ca a été intense mais formidable.

Romy : Le studio est à Londres. C'est un appartement, un lieu où nous aimions passer du temps… c'est NOTRE lieu à tous…

Le morceau "Angels" ouvre ce disque. Seule Romy y chante…
Romy : Ça n'était pas un choix au début. On a passé beaucoup de temps à faire le tracklisting, on aimait le morceau, on trouvait que c'était une belle introduction…

Oliver : Tout dépendait aussi de ce qu'on écrivait. Je pense que c'est très important qu'on ait des chansons où je chante seul, où Romy chante seule. Ça donne un équilibre…

Quasiment tous les titres des chansons tiennent en un mot, pourquoi ?
Romy : On voulait des titres courts. C'est graphique, efficace.

Oliver : Oui, c'était surtout une question d'esthétique… Le nom de notre groupe est court aussi !

« On a plus d'expérience de la vie, de l'amour »
Dans la chanson "Fictions", on peut voir une référence à votre manière d'écrire. Doit-on supposer que tout est fiction dans vos chansons ?
Oliver : Cet album est beaucoup plus autobiographique en fait. Le premier, c'est un disque de chansons d'ados amoureux. Ici on a plus d'expérience de la vie, de l'amour, des gens, de nos envies. On avait plus de choses à livrer…

Il y a un titre a-cappella mais cet album est moins minimaliste que le premier…
Oliver : Rien n'était prévu au début… C'est venu tout seul en fait… L'expérience de la scène nous a peut-être emmenés vers des arrangements plus rock.

Vous jouez toujours avec votre clavier Casio acheté sur Ebay pour quelques livres ?
Romy : (rires) Non plus vraiment à vrai dire... Mais on l'utilise souvent !
la Redaction
Plus d'infos sur The XX sur leur site internet officiel ou sur leur page Facebook.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 20/09/2012, 14:56
Citer
"Mais le plus gros changement c'est que Jamy (elle joue des synthés dans le groupe, NDLR) a vraiment participé à l'écriture."

Excusez-moi, mais Jamie XX est un mec !
Invité
le 20/09/2012, 22:46
Citer
belle intervieuw:D

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP