Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Cheryl Cole : "Certains artistes se prennent trop au sérieux !"
Interview
mardi 19 juin 2012 15:00
16

Cheryl Cole : "Certains artistes se prennent trop au sérieux !"

Elle est sans doute l'artiste pop féminine la plus populaire au Royaume-Uni, et ce depuis de longues années maintenant. Révélée dans un télé-crochet et membre des Girls Aloud pendant sept ans, Cheryl Cole a depuis fait ses premiers pas en solo et accumule les disques d'or et de platine. Alors que son troisième opus solo "A Million Lights" vient de sortir outre-Manche et en digital chez nous, la chanteuse évoque pour Pure Charts cette nouvelle étape de sa carrière, son retour au sein des Girls Aloud, le succès mitigé de ses acolytes et la pression des paparazzis. Entretien.
Crédits photo : DR
Propos recueillis par Fabrice Gibert Darras.

Pure Charts : Quelle direction as-tu voulu prendre sur ton nouvel album, "A Million Lights" ?
Cheryl Cole : En réalité, c'est parti un peu dans tous les sens au début de l'enregistrement. Parce que j'avais besoin de trouver quelque chose pour démarrer. Et puis j'ai trouvé ce titre qui avait un peu de son dubstep dedans. Et j'aime ce type de sons, ça te donne envie de danser. De te lâcher. Et c'est à ce moment-là que j'ai su que je voulais aller dans cette direction.

"Call My Name" est un titre très accrocheur, très rythmé et assez addictif. Comment t'es-tu retrouvée avec ce titre entre les mains ?
C'est Calvin Harris, qui l'a écrit et produit, qui me l'a envoyé. Il m'a dit "C'est une chanson pour toi, Cheryl". Et dès que je l'ai entendue, j'ai su que ça allait être le premier single de l'album.

Comment s'est passée ta collaboration avec lui ?
Il est incroyable et il a vraiment les pieds sur terre. C'est très important pour moi. Il est adorable, donc ça a été un plaisir de travailler avec lui.

« J'ai tout de suite su que "Call My Name" était un tube ! »
"Call My Name" s'annonce comme un énorme hit. Tu t'y attendais ? Comment tu le vis ?
Je savais que c'était un tube, bien sûr. Je l'ai tout de suite adorée, vraiment. Mais c'est tout ce que je peux juger. On ne peut jamais vraiment anticiper ce qui va se passer. Je parle du succès commercial. Après, c'est toujours un sentiment spécial qu'on ressent quand on entend un titre comme ça. Il faut éviter de trop analyser les choses et il faut suivre son instinct et toucher du bois (elle toque sur la table) en espérant que les gens ressentent la même chose en l'écoutant.

Tu étais terrifiée le jour de la sortie du single ?
Oh oui ! Et puis l'attente augmente de façon incroyable parce que le titre a été enregistré il y a un bout de temps, puis tu tournes le clip, tu fais toute cette routine d'interviews, de prestations à la télé et puis le jour fatidique arrive et tu demandes si les gens aiment le titre ou si tu n'es pas la seule ! Et si tu ne perds pas ton temps ! On ne sait jamais ce qui va se passer quand on se réveille le matin. Mais Dieu merci, le titre est sorti le samedi à minuit et quand je me suis réveillée le dimanche matin il était numéro un ! (Elle soupire de soulagement). Dieu merci ! (Rires)

« Si ça ne marche pas... tu es dans la merde ! »
Et si le titre n'avait pas fonctionné ?
Si ça n'avait pas fonctionné, il faut l'accepter. Et expliquer l'intention derrière le titre. Et tant que tu es fière de ton boulot, je pense que ce n'est pas grave. Parce qu'au final tu dois vivre avec et il faut être heureux du travail accompli. Mais bon, c'est vrai que si ça ne marche pas... tu es dans la merde ! (Rires)

Crédits photo : Mercury Tu es stressée avant la sortie de l'album ?
Oh oui je suis nerveuse ! Mais j'ai aussi hâte. Parce que ça fait tellement longtemps ! Et les fans sont dingues et me disent sans cesse "On veut un album !!" donc oui, il y a du stress. Mais l'accueil réservé à "Call My Name" est incroyable et toutes les chansons sont géniales donc bon... J'espère juste qu'il marchera bien ! (Elle toque à nouveau sur la table) (Rires)

Est-ce qu'il y a d'autres titres comme "Call My Name" sur l'album ?
Il y a quelques autres titres dans le même esprit mais elles ne sont pas toutes comme ça. Il y a des ballades, des titres dubstep et des titres midtempo. Mais je vais te dire un secret... (Elle chuchotte) C'est un disque formidable !

Quel est ton titre préféré sur l'album et pourquoi ?
Il y a un titre que j'aime vraiment qui s'appelle "Sexy Den a Mutha" qui est en réalité le dernier qu'on a reçu. Chaque fois que je l'écoute... Wow ! Si les gens pouvaient me voir chez moi quand je l'écoute, ils se diraient que je suis folle ! Je me lève avec mon casque et je danse... comme une folle !

Et le titre que tu aimes le moins ?
Je ne peux pas répondre à ça ! (Rires) Dans mes anciens albums il y avait des chansons dont j'aurais pu me passer mais pas ici. Sérieusement, je suis incapable de choisir ! J'aurais l'impression de tromper mes chansons ! (Rires)

« Les artistes se prennent parfois trop au sérieux »
Dans ton interview à Popjustice, tu expliques que la plupart de tes chansons sont faites pour s'amuser. Tu penses que les artistes se prennent parfois trop au sérieux ?
Oui, parfois ! Ca me rappelle ce que je ressentais avant de faire tout ça, ce que je ressentais en écouant de la musique et je voulais juste me sentir bien, apprécier l'album et ne pas me demander si Britney avait écrit tel ou tel titre ou ce que signifie (elle chante les violons d'introduction de "Toxic") ! Parfois les gens se posent trop de questions, analysent trop alors que ce n'est qu'une chanson pop ! Et en Angleterre tout le monde sur-analyse tout ce que je dis ou fais. Une fois je portais une paire de leggings et ils ont dit que j'essayais de faire passer un message à cause du motif ! Ils sont fous ! Non, je veux juste que les gens apprécient ma musique, la danse et la chorégraphie et le visuel. Ce n'est pas profond. Je ne suis pas là pour sauver le monde !

Tu penses qu'une chanson peut changer le monde ?
Oui, je crois qu'une chanson peut changer ce que tu ressens ou ta façon de te comporter. La musique est faite pour ça. Pour transmettre des émotions. Si je dis ça, c'est parce que dans de nombreuses interviews on me demande "Que veut dire cette phrase dans ce titre ?", "Quelle était ton intention derrière ce titre ?". Donc je dois me justifier, dire que je n'ai pas écrit ce titre mais que je m'y retrouve, que je sais que mes fans vont adhérer et que c'est pour ça que je le chante. Mais comme ce n'est pas moi qui l'ai écrit, je ne veux pas sur-analyser le contenu et parfois c'est à celui qui l'écoute de savoir ce que veut dire la chanson. Mais ils insistent malgré tout. Moi, tout ce que je veux, c'est apprécier ce que je fais, c'est-à-dire de la pop music qui ne change pas l'univers tout entier. Mais certaines chansons peuvent le faire.

Et tu aimerais chanter une chanson qui puisse changer l'univers tout entier ?
Si je peux rendre les gens heureux quand ils mettent leurs écouteurs en disant "Call my name, baby", je suis heureuse, ça me suffit.

Puisqu'on parle des paroles, il y a un titre qu'on a déjà pu entendre avec une phrase géniale : dans "Make You Go", tu chantes "I'll make your jeans vibrate like a Nokia". Comment tu enregistres des phrases comme celle-ci ?
(Rires) Mais c'est juste fun ! Ca m'a fait rire donc je n'ai pas eu de problème. Et le beat est génial donc tout va bien. Les gens vont danser sur ce titre. Toi, tu vas danser sur ce titre, non ?

Evidemment ! Et toi, tu danses sur quel genre de musique ?
De la musique pour faire la fête. will.i.am est quelqu'un avec qui il fait bon faire la fête d'ailleurs, il sait toujours où ça se passe ! Calvin Harris, David Guetta, ce sont les meilleurs quand ils sont au sommet de leur art, ce sont de vraies popstars.

Et pour faire la lessive ?
(Rires) Je mets "A Million Lights" en repeat.

« J'espère que ce qui se passe dans ma tête est plus important que mon apparence »
La danse est une partie intégrante de toi, et tu as toujours des chorégraphies impressionnantes, de "Parachute" à "Fight for This Love", même si "Control of the Knife" avec les Girls Aloud est peut-être, selon moi, la plus marquante. Comment s'est passé l'apprentissage de la choré de "Call My Name" ?
Tu connais "Control of the Knife" !! En fait ce que je fais c'est que deux-trois jours avant le tournage du clip, j'apprends la choré mais parfois on modifie quelques mouvements le jour du tournage. Mais j'aime savoir ce que j'ai à faire. Pour "Control of the Knife" (voir la vidéo), c'était pour la tournée et j'ai dû pas mal répéter ! Et c'est incroyablement difficile de respirer sur cette choré-là ! Au début je n'arrivais même pas à chanter en dansant !

Comment tu fais ?
Je ne sais toujours pas ! (Rires)

Il faut aussi que je te parle de "The Voice" et de ta prestation sur "Call My Name". Tu as sauté dans le vide au début, tu ne t'es pas fait mal ?
Oui c'est vrai que c'était un peu fou ! Je voulais faire un truc original et marquant, ça faisait un an et demi que je n'avais pas fait de prestation en télé donc je voulais réussir mon entrée ! Je voulais arriver rapidement sur le plateau.

On te classe souvent parmi les plus belles femmes du monde. Tu penses que ça peut empêcher les gens de te prendre au sérieux ?
C'est une bonne question ! (Rires) J'espère que ce qui se passe dans ma tête est plus important que mon apparence mais j'avoue que c'est une vraie question...

« Les artistes féminines sont sans cesse comparées les unes aux autres... C'est n'importe quoi ! »
Tu penses qu'il y a une part de sexisme là-dedans, et que les femmes sont traitées différemment des hommes dans l'industrie ?
C'est clairement différent pour les femmes dans le milieu, elles sont toujours comparées les unes aux autres. Quand on voit les hommes, on ne les monte pas les uns contre les autres, on ne dit pas n'importe quoi sur eux. Ils font leur boulot, c'est à dire chanter, monter sur scène. Les filles, elles, sont moins bien considérées, on les compare, on regarde ce qu'elles portent, leur coiffure... Tout ça c'est n'importe quoi, comme si c'était une compétition ! J'essaie de ne pas être impliquée dans tout ça...

Tu le disais tout à l'heure, tout ce que tu dis et tout ce que tu fais est analysé, critiqué et fait la Une. Tu fais attention à tout ce que tu dis ?
Je ne me prens pas trop la tête parce que si je ne parle pas, ils diront que je suis froide et distante et quand je dis quelque chose ils me sautent à la gorge et me demandent ce que je veux dire par là. Et ça fait la Une... Donc j'essaie autant que possible de dire ce que je veux dire, quand je veux le dire. Je ne peux rien contrôler d'autre...

« Si Rihanna a décidé de faire des duos avec Chris Brown, c'est son affaire ! »
Ton soutien récent à Chris Brown a fait couler beaucoup d'encre. Tu disais qu'il était temps de tourner la page et d'oublier cette histoire. Tu as été surprise par les réactions à ta prise de position ?
Je n'ai absolument rien lu. Tout ce que je sais, c'est que j'adore Rihanna et Chris Brown en tant qu'artistes. Et elle a décidé de faire des duos avec lui. C'est leur affaire. Si elle est prête à le faire, eh bien je la soutiens. C'est sa décision... (Elle soupire) Les gens ne peuvent vraiment pas s'empêcher de juger les autres...

C'était important pour toi de parler de pardon ?
Je suis comme ça. Et je pense que si on ne pardonnait jamais les erreurs de personne, alors plus personne ne pourrait vivre, grandir ou apprendre. Tu sais, parfois c'est dur de travailler dans ce milieu à cause de ça.

Il y a des paparazzi en bas de l'hôtel mais sensiblement moins que quand tu es à Londres. C'est mieux ? C'est plus sûr ici ?
Oui c'est mieux et surtout ils sont plus polis ! (Rires) Si j'en ai marre je leur dire gentiment et ils me laissent tranquille ! En Angleterre... Ce n'est même pas la peine d'essayer ! Les paparazzi sont une grande partie de ma vie... C'est vraiment dur. C'est agaçant, très agaçant.

C'est parce que tu es l'une des personnalités les plus populaires outre-Manche... !
Mon Dieu ! (Rires) Quelle pression !

Parlons un peu des Girls Aloud. Tu as enregistré de nouveaux titres avec les producteurs Xenomania ?
Pas encore, mais c'est notre dixième anniversaire en novembre.

« Etre zappé par les radios, c'est vraiment frustrant ! »
Peux-tu nous dire s'il s'agira de quelques inédits sur un best of ou si on peut attendre un nouvel album ?
Chut, je ne peux rien dire !

Tu as hâte de retrouver les filles ?
Oui, énormément ! Mais il reste beaucoup de choses à faire d'ici octobre ! J'ai ma tournée, mon album. Mais à partir de novembre, je serai au rendez-vous !

Tu suis les carrières de Cher Lloyd et Alexandra Burke, que tu as coachées quand tu étais jurée dans "The X Factor" ?
Bien sûr ! Alexandra vient de sortir son album, je suis tellement contente pour elle. Ca marche vraiment bien !

Tu le sais peut-être mais son single "Let It Go" n'est pas jouée sur les plus grandes radios britanniques. Ce serait frustrant si ça t'arrivait ?
C'est difficile. C'est l'une des choses les plus difficiles. Les gens ne se posent pas vraiment ce genre de questions. Et ils ne seront pas forcément au courant et ne se rappelleront pas qu'elle a de nouveaux titres dans les bacs. Et ils ne savent pas que c'est la décision des radios. On a eu ça, au début, avec les Girls Aloud. Ce n'est pas une situation très agréable. C'est tellement frustrant ! Surtout si tu as le sentiment d'avoir une bonne chanson et que tu veux que les gens puissent l'écouter et juger par eux mêmes ce que tu fais et ce que tu aimes. C'est vraiment difficile. Mais on peut vendre disques sans le soutien des radios. Ils n'ont pas vraiment joué la chanson de Nicola (Roberts, "Beat of My Drum" NDLR) mais elle s'en est bien sortie.
« Parfois on entend un titre à la radio et on se dit "Mais qu'est-ce que c'est que cette daube ?" »

Mais elle aurait sans doute vendu plus de disques si elle passait en radio... Tu penses que c'est aussi pour ça que l'album de Nadine Coyle n'a pas marché ?
Je ne sais pas, sincèrement. C'est impossible à dire. Parfois des artistes ont des chansons géniales et les radios ne veulent pas les jouer parce qu'elles ne sont pas intéressées et il faut respecter leur avis, je suppose... Et parfois on entend quelque chose à la radio et on se dit "Mon Dieu, mais qu'est-ce que c'est que cette daube ?" (Rires)

Comme par exemple ?
Je garde ça pour moi ! (Rires)

Qu'est-ce qu'on peut te souhaiter ?
De me produire à Paris. A Bercy.

Dernière question : es-tu heureuse ?
OUI !
la Redaction
Pour en savoir plus, visitez cherylcole.com et la page Facebook de Cheryl Cole.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Messy Little Raindrops" de Cheryl Cole.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 19/06/2012, 13:52
Citer
"chanter une chanson qui peuvent"
Bravoooo, je ne suis pas français et je remarque cette faute aussi grosse que le cul d'une baleine. Franchement ...
Invité
le 19/06/2012, 18:38
Citer
Mais Dieu merci, le titre est sorti le samedi à minuit et quand je me suis réveillée le dimanche matin il était numéro un ! (Elle soupire de soulagement). Dieu merci ! (Rires)

.....Kevina....

pouffe attitude lol
Invité
le 19/06/2012, 19:17
Citer
je rêve ou elle dit que "toxic" est juste une chanson pop ???
pourtant elle en parle souvent de toxic et elle voulait même la reprendre sur son 1er album
Invité
le 19/06/2012, 19:20
Citer
Mais Dieu merci, le titre est sorti le samedi à minuit et quand je me suis réveillée le dimanche matin il était numéro un ! (Elle soupire de soulagement). Dieu merci ! (Rires)

.....Kevina....

pouffe attitude lol


hey !! ton commentaire est bizarre
Invité
le 19/06/2012, 19:30
Citer
Tu suis les carrières de Cher Lloyd et Alexandra Burke, que tu as coachées quand tu étais jurée dans "The X Factor" ?
Bien sûr ! Alexandra vient de sortir son album, je suis tellement contente pour elle. Ca marche vraiment bien !

Et bien non justement ça ne marche pas !
Invité
le 19/06/2012, 19:35
Citer
J'aime bien cette interview, assez fun et optimiste sur toute la ligne. Elle est naturelle, sincère et pleine d’entrain, sans prise de tête.
Invité
le 19/06/2012, 19:38
Citer
"Et parfois on entend quelque chose à la radio et on se dit "Mon Dieu, mais qu'est-ce que c'est que cette daube ?"

+1, la je la rejoins à 100% !!!
Invité
le 19/06/2012, 20:18
Citer
j'aurai préféré nicola roberts qui a un vrai univers que cette pouffe
Invité
le 19/06/2012, 21:54
Citer
Vous croyez que Cheryl va remplacer Solweig à la météo du Grand Journal ? Solweig part en service militaire (obligatoire pour les femmes en Belgique). Hé bien je regrette que Cheryl Cole continue sa carrière solo. Comme dirait Laurent, "on aurait arrêté là, ça nous aurait fait encore plus de plaisir".
Invité
le 19/06/2012, 21:58
Citer
C'est vrai que l'album de Nicola Roberts est vraiment chouette!:)
Et effectivement elle se trompe totalement quand elle dit que l'album de Alexandra Burke marche bien..
Au sinon chouette interview pleine de bonne humeur!:D
Invité
le 19/06/2012, 23:02
Citer
Mais Dieu merci, le titre est sorti le samedi à minuit et quand je me suis réveillée le dimanche matin il était numéro un ! (Elle soupire de soulagement). Dieu merci ! (Rires)

.....Kevina....

pouffe attitude lol



il a repris le personnage d'Elie Semoun, Kevina

http://www.youtube.com/watch?v=XcKTo6oeztY

Cette réplique de journaliste, ça fait un peu ça c'est vrai :))
hey !! ton commentaire est bizarre
Sound_Soldier
le 19/06/2012, 23:19
Citer
J'apprécie son honnêteté et le fait que Cheryl ait assez les pieds sur terre.

Contrairement à certaines autres popstars, elle ne se montre pas du tout arrogante.
Invité
le 20/06/2012, 01:00
Citer
Cheryl Cole à vraiment un potentiel. Elle est bien.

Et je trouve son interview trés honnete (la pop reste de la pop, elle est chanteuse et remet bien les pendules à l'heure à une époque où il faudrait que les artistes fassent tout meme refaire le monde, ce qui n'est pas le but).
Invité
le 20/06/2012, 11:37
Citer
Fascinant de voir comment une nana avec un très bon physique - comme tant d'autres - et une voix banale peut arriver à faire son trou.
Sans doute qu'en restant dans la moyenne, on attire le plus grand nombre.
Tant mieux pour elle, elle a de la chance pour elle, c'est une part non négligeable dans la réussite d'un artiste.
Invité
le 20/06/2012, 22:57
Citer
je rêve ou elle dit que "toxic" est juste une chanson pop ???
pourtant elle en parle souvent de toxic et elle voulait même la reprendre sur son 1er album

C'est pas parce qu'elle considère que c'est juste une chanson pop qu'elle ne l'aime pas

Ajoutez un commentaire

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP