Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Live > Actualité de The Fugees > Global Citizen Live : les Fugees se reforment et chantent leurs tubes (VIDEOS)
Live
mardi 28 septembre 2021 16:01

Global Citizen Live : les Fugees se reforment et chantent leurs tubes (VIDEOS)

Les Fugees sont de retour et en pleine forme. Alors qu'ils s'apprêtent à lancer une tournée pour les 25 ans de "The Score", les trois artistes se sont reformés pour un concert spécial à New York à l'occasion du Global Citizen Live où ils ont enchaîné les tubes. Regardez !
Crédits photo : Bestimage
Il n'y a pas qu'à Paris que le Global Citizen Live a battu son plein. Si Elton John, Doja Cat, Ed Sheeran et les Black Eyed Peas ont enflammé le Champs-de-Mars, des événements étaient également organisés à Los Angeles, Lagos, Seoul, Londres ou Rio. Et aux quatre coins du monde, le public a eu le droit à des surprises. A New York, les 60.000 spectateurs rassemblés à Central Park ont pu vibrer au son des tubes de Coldplay, Billie Eilish, Lizzo, Shawn Mendes, Jennifer Lopez et même Paul Simon, de retour 40 ans après le concert de reformation de Simon & Garfunkel qui avait attiré 500.000 personnes au même endroit. Mais l'autre événement était sans aucun doute le grand retour des Fugees. Séparés depuis plus de 15 ans, Lauryn Hill, Pras Michel et Wyclef Jean ont décidé d'enterrer la hache de guerre à l'occasion d'une tournée mondiale pour célébrer les 25 ans de "The Score". Seules deux concerts sont prévus en Europe dont un à Paris La Défense Arena le 4 décembre prochain. Les billets, vendus entre 67 et 161 euros, sont d'ores et déjà disponibles.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


Des tubes à la chaîne mais trois heures de retard


Pour se mettre en jambe, le trio a organisé un concert de chauffe la semaine dernière à New York sur le toit du Pier 17, et dont certaines chansons ont été diffusées durant le Global Citizen Live. Malgré un retard de plus de trois heures (ils sont arrivés sur scène à 21h57 au lieu des 18h30 inscrits sur le ticket précise le Guardian), les Fugees ont fait remonter le temps aux spectateurs présents en interprétant leurs plus grands tubes, de "Fu-Gee-La" à "Killing Me Softly" en passant par "Ready or Not", mais aussi "How Many Mics", "Zealots" ou la fameuse reprise du "No Woman, No Cry" de Bob Marley.





Si ce court set, d'un peu moins d'une heure, a visiblement ravi les 3.000 fans nostalgiques présents sur place, Lauryn Hill a profité d'une pause pour prendre la parole et évoquer l'impact du groupe et son histoire particulière : « Les Fugees ont une histoire compliquée mais belle. Il y a une destinée à se rassembler, à être inspiré, à créer un mouvement. Nous avons rêvé en grand et tourné pendant longtemps. Nous étions responsables de faire voyager le hip-hop dans le monde entier. Ce que je dis, c'est de respecter le miracle ». Un miracle que le public pourra voir sur les routes dès le 2 novembre prochain à Chicago, avant Los Angeles, Miami, Washington et même le Ghana.
Théau BERTHELOT

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés