Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Slimane > "Solune" : Slimane montre ses failles sur un deuxième album authentique (CRITIQUE)
Chronique d'album
vendredi 26 janvier 2018 15:50

"Solune" : Slimane montre ses failles sur un deuxième album authentique (CRITIQUE)

Après le succès de son premier album, Slimane est de retour pour présenter la suite de son histoire avec "Solune". Un disque intimiste où il évoque, sans filtre et avec une authenticité brûlante, son évolution en tant qu'homme et artiste. Verdict ?
Crédits photo : Pochette de l'album
Il y a deux ans, il était encore un jeune homme inconnu qui tentait sa chance dans un célèbre télé-crochet. Slimane se retrouve aujourd'hui avec le trophée du vainqueur de "The Voice" saison 5 entre les bras, un premier album "A bout de rêves" double disque de platine et un public fidèle avide de découvrir la suite de son parcours. C'est donc avec une pression sur les épaules que le chanteur de 28 ans aborde l'étape délicate du deuxième album avec "Solune". « Peut-être que je n'étais pas fait pour briller. Peut-être, que c'était trop d'un seul coup » lance-t-il sur la piste d'ouverture qui donne son nom à l'album, en proie au doute après les bouleversements que la célébrité a provoqués dans sa vie. Ce monologue en slam, dans lequel il s'adresse d'un même élan à ses fans, ses détracteurs et ses proches, permet à Slimane d'annoncer la couleur de ce projet personnel, construit avec le coeur et une plume à vif.

La sincérité brandie comme une arme


Slimane n'a ni peur d'exposer ses failles, ni d'imprimer sa vision du monde. Avec "Viens on s'aime", choisi comme single, l'artiste d'origine algérienne s'attaque à un sujet sociétal encore frileux : le droit d'exister de l'amour sous toutes ses formes. Un cri du coeur qui touche de par son texte, essentiel, et sa musicalité. Car Slimane aime s'affranchir des barrières et entremêle sonorités orientales, structure pop, choeurs chauds, passages parlés et refrains fédérateurs, avec une certaine habileté. Il voulait que les chansons de son deuxième album soient « un peu plus mélodieuses », et de ce côté-là c'est réussi : en contraste avec ses couplets dépouillés, l'intense "J'en suis là" devient tout bonnement sublime lorsque des cordes symphoniques se mettent lentement à résonner. Avec son petit air à la guitare et ses choeurs quasiment religieux, le titre "Au delà" offre à Slimane de belles envolées vocales et la ballade au piano "Si on est deux", partagé avec Camille Lellouche, laisse une magnifique place à l'interprétation. Une chanson d'amour à la beauté classique écrasante.

Regardez le clip "Viens on s'aime" :



Un interprète magnétique


Comme dans "A bout de rêves", Slimane apparaît fier de ses racines et met un point d'honneur à rendre hommage à ceux qui l'ont aidé à devenir l'homme qu'il est. Malgré son refrain léger, "Quand je serai grand" est une touchante déclaration à sa maman. Un peu plus loin, c'est son "Papa héros" qu'il remercie pour avoir pris soin de leur famille alors que la misère était leur quotidien : « Tu es né pauvre mais tu as l'âme d'un roi ». Les rimes sont simples (« Papa héros / Capitaine de mon bateau » ) mais la sincérité n'est pas factice. On préfère tout de même la version acoustique. Slimane n'oublie pas non plus sa famille de coeur, dans "Les amis", un morceau acoustique à la guitare d'une simplicité désarmante. C'est d'ailleurs quand sa voix éraillée n'est pas enrobée d'arrangements ou d'effets superflus ("Désolé" et ses "oh oh" à la Coldplay, "Luna") que Slimane est le plus captivant car son véritable trésor est sa force d'interprétation. On boit chaque mot, chaque parole de sa reprise vertigineuse de "La chanson des vieux amants" de Jacques Brel, mais aussi ceux écrits de sa propre main. Dans la peau d'un migrant déraciné, Slimane suspend le temps avec son interprétation en guitare-voix de "Petit pays" avant d'arracher des frissons avec "Je veux être vieux", où un piano mélancolique vient recueillir les aspirations d'une vie. Profondément émouvant.

Ça ressemble à un deuxième chapitre sincère et prenant.
A écouter : "Viens on s'aime", "Je veux être vieux", le superbe duo "Si on est deux", "J'en suis là", "Petit pays", "Les amis", "Au delà"
A zapper : "Luna" avec Boostee, le dispensable "Rengaine" et
"Chanson d'amour", à la tonalité très basse et sans grand relief


Yohann RUELLE
Retrouvez l'univers de Slimane sur sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez les albums de Slimane sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?
  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP