Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Shy'm > Shy'm : son coup de gueule pour dénoncer la précarité des intermittents du spectacle
C'est dit !
mercredi 06 mai 2020 12:25

Shy'm : son coup de gueule pour dénoncer la précarité des intermittents du spectacle

Sur Twitter, Shy'm pousse un coup de gueule sur la situation précaire des acteurs du secteur culturel, durement touchés par la pandémie de coronavirus. La chanteuse s'inquiète du sort qui leur sera réservé une fois la crise terminée.
Crédits photo : Gaffiot-Perusseau / Bestimage
C'est la question qui agite le gouvernement ce mercredi. En péril depuis le début de la crise mondiale de coronavirus, le monde de la culture se sent délaissé par l'état. Il faut dire que la plupart des secteurs culturels, comme les cinémas, les salles de concerts, les grands musées ou les théâtres, sont à l'arrêt depuis la mi-mars et resteront fermés malgré le déconfinement prévu pour ce lundi 11 mai. Les acteurs du secteur étant pour la plupart au chômage technique, une lettre ouverte concernant le droit des intermittents du spectacle a été adressée au président de la République et signée par de nombreuses personnalités comme Benjamin Biolay, Clara Luciani, Catherine Deneuve ou Omar Sy. Le ministre de la Culture, Frank Riester, assure que ceux-ci bénéficieront d'un dispositif spécial pendant l'été pour qu'ils ne soient pas pénalisés. Alors qu'un plan d'aide doit être annoncé aujourd'hui par le président Emmanuel Macron, les artistes continuent de monter au créneau.

"Ils font quoi après le confinement"


Sur son compte Twitter, Shy'm a pointé du doigt le manque de considération de ces métiers dans les divers journaux télévisés. « C'est cool de faire partie de la rubrique divertissement à la fin de chaque journal de 20h, de voir (non sans émotion) des millions d'artistes en visio concerts (même de 3 secondes). Mais de leur situation, on en parle quand ? Tous les métiers y sont passés... et tant mieux....Mais le spectacle vivant, le cinéma, l'audiovisuel.... tous ces métiers qui nous ont aidés à sortir de ce confinement de nos murs et canapés » rappelle à juste titre l'interprète de "Absolem". Énumérant les corps de métiers essentiels, la chanteuse s'inquiète sur le sort qui leur sera réservé en fin de crise : « Les maquilleurs, les musiciens, les stylistes, habilleuses, la déco, le son, la lumière, les danseurs, régisseurs, techniciens et tant d'autres... Bref, tous ces métiers que la culture génère, ils font quoi après le confinement, sans spectacles, sans concerts, sans festivals, sans tournages et surtout sans heures ».


Il y a quelques jours, M. Pokora avait également pris la parole sur Instagram sur le même sujet, interpellant le gouvernement sur ces artisans de l'ombre. « Derrière chaque concert, album, spectacle, film, série (...) Il y a un paquet de gens qui bossent... et qui sont souvent oubliés (...) Parce que la politique aime être associée à tout ce qui aide à divertir notre peuple quand tout va bien. Il serait temps de s'occuper aussi de ceux qui aident le monde à se divertir quand ça va mal » écrivait-il en story, avant de relayer la lettre ouverte sur le sort des intermittents du spectacle. Les annonces du président de la République devraient permettre à tous d'y voir un peu plus clair.





Théau BERTHELOT
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Shy'm :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque Ces artistes qui se mettent à nu pour leur disque

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés