Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Coronavirus : les sites de billetterie saturés par les demandes de remboursement
News musique
dimanche 03 mai 2020 11:23

Coronavirus : les sites de billetterie saturés par les demandes de remboursement

Face à l'annulation ou au report de tous les concerts et festivals, les sites de billetterie sont actuellement submergés de demandes de remboursement. Une vague face à laquelle Ticketmaster ou le réseau France Billet essaient de s'adapter tant bien que mal.
Crédits photo : Mathieu Foucher
C'est l'effet ricochet. Après l'interdiction des manifestations et l'annulation ou le report de tous les concerts, les sites de billetteries sont aujourd'hui submergés de demandes de remboursement. Nombreux sont les spectateurs dans l'attente de nouvelles, tardant à venir, concernant leur événement. Une situation aux allures de casse-tête, comme l'explique aux Echos Arnaud Averseng, président de France Billet (Fnac, Carrefour...) : « Tant que le spectacle n'a pas eu lieu, la recette doit pouvoir être remboursée aux spectateurs, nous en avons la responsabilité. Mais parfois, nous avons versé des acomptes sur ces sommes aux festivals ou aux producteurs pour assurer leurs besoins en fonds de roulement car nous travaillons en confiance. Et actuellement leur trésorerie est faible, il peut être compliqué de récupérer ces avances ».

Une situation compliquée au niveau mondial


Certaines salles et de nombreux festivals ont pris les devants en demandant aux spectateurs, s'ils ne peuvent pas revenir aux dates reportées, de ne pas se faire rembourser leurs billets afin d'aider financièrement les différentes structures. Une opération qui a porté ses fruits, notamment pour Solidays, qui a même réouvert sa billetterie, face à l'élan de solidarité des festivaliers. « Total respect. C'est votre idée (...) C’est dingue mais ça vous ressemble tellement » réagissait alors Luc Barruet directeur du festival. Face à ces annulations ou reports, quatre solutions sont possibles pour les spectateurs, comme l'indique Gérard Pont, patron du Printemps de Bourges et des Francofolies : « Le remboursement de son billet, le report aux nouvelles dates, un avoir à l'instar du voucher des compagnies aériennes mais facultatif, et enfin le don. Les deux derniers cas sont étudiés avec le gouvernement ». Mais cette option d'avoir « resterait alors chez le distributeur » au lieu d'être distribué aux producteurs ou aux artistes, précise le quotidien.

Comme l'ajoute Les Echos, la situation n'est guère meilleure à l'étranger : aux Etats-Unis, la société Eventbrite a licencié 45% de ses employés, en grande partie dans le secteur musical, tandis qu'en Allemagne, Eventim a chuté en bourse ces derniers jours. Face aux demandes incessantes des spectateurs, Live Nation promet un crédit de 150% de la valeur des places pour un de ses prochains événements, pour encourager les personnes à garder leurs tickets. De son côté, Ticketmaster laisse 30 jours aux clients pour décider de se faire rembourser, après quoi leur billet sera valable pour la date reportée. Face aux nombreuses critiques à cause de ces retards de remboursement, Ticketmaster assure avoir « transféré une part des recettes à des clients comme Live Nation et AEG , qui eux-mêmes versent des acomptes aux agents pour réserver les artistes et qui ont dû renégocier des milliers de tournées », comme l'explique le quotidien. Malgré cela, les demandes de remboursement, continuent d'affluer...
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés