Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Interview > Actualité de Selah Sue > Selah Sue en interview : "Mes enfants ont été ma plus grande inspiration"
Interview
dimanche 28 juin 2020 13:23

Selah Sue en interview : "Mes enfants ont été ma plus grande inspiration"

Selah Sue est de retour avec "Bedroom", un nouvel EP intime conçu ces trois dernières années. Pure Charts a rencontré la chanteuse belge qui se confie sur la conception du disque, sa récente maternité, son confinement ou encore son prochain album. Interview !
Crédits photo : Théo Gosselin
Propos recueillis par Théau Berthelot.

« Mon père a eu le Covid-19 »
Tout d'abord, comment s'est déroulé votre confinement ?
C'était vraiment intense. Au début, j'étais très contente de cela. J'ai adoré être à la maison, tranquillement, sans avoir de pression sociale. Puis mon père est tombé malade, il a eu le Covid-19. Il est tombé dans le coma et il a vraiment failli ne pas s'en sortir. C'était vraiment une période effrayante car on ne pouvait pas se voir ou se serrer dans nos bras, à cause de la distanciation. Il s'en est sorti, il va mieux maintenant et il est retourné chez lui. En général, j'ai vraiment aimé cette période, même si ça a été très dur par moment.

Vous en avez profité pour écrire ?
Pas vraiment, mais je suis restée très créative. Sur Internet, nous avons fait des "Lullaby Sessions", des sortes de concerts en ligne pour le public. J'ai surtout fait de la promotion, ces derniers temps.

Regardez le clip "You" de Selah Sue :


« Cette période est une pause dans ma vie »
5 ans ont passé depuis le dernier album. Pourquoi avoir mis autant de temps ?
Je voulais avoir des enfants et pouvoir passer du temps avec eux. Les premières années de la vie d'un enfant sont les plus importantes donc je voulais être là pour ça. J'avais aussi besoin de prendre du recul et une pause loin de la musique. J'ai été en tournée quasiment non-stop pendant dix ans donc c'était vraiment le bon moment pour être à la maison et apprécier les petites choses de la vie.

Pourquoi revenir avec un EP plutôt qu'un album ?
En vérité, je n'avais pas encore assez de chansons pour un album (sourire). Mais surtout, c'était une période que je voyais comme une pause dans ma vie. C'est ce que j'ai ressenti en particulier les premiers mois après la naissance de mon premier fils. Et c'est surtout un bon prémisse à l'album qui va bientôt arriver.

Quelles ont été vos principales inspirations pour ces nouvelles chansons ?
Mes enfants, évidemment ! Et l'amour que je leur porte. C'est tout ce dont l'EP parle : la joie et la façon d'être une mère. Mais je n'ai pas été particulièrement influencée par d'autres artistes. Peut-être qu'inconsciemment, j'ai absorbé certaines choses en écoutant quelques chanteurs, mais je n'ai jamais pensé qu'il fallait que je sonne comme tel ou tel artiste.

C'est la première fois que vous vous lancez dans la production : c'était un défi ?
C'était très honnête et naturel. J'ai tout écrit et chanté depuis ma chambre, avant d'enregistrer le tout avec Garage Band. J'y ai programmé une basse quand je pensais que ça sonnait bien, par exemple. Ce fût un processus très spontané et naturel, je ne me suis jamais dit qu'il fallait que je fasse absolument tout moi-même. Kwes est le producteur de cet EP et il a ajouté pas mal de bonnes choses. Et tout ce que je ne pouvais pas faire, il le faisait, donc c'était un bon complément.

Ecoutez l'EP "Bedroom" de Selah Sue :


« Devenir mère a tout changé »
Comme son nom l'indique, "Bedroom" est un EP plutôt intime, assez éloigné du son de vos deux premiers albums. A quoi est due cette ambiance ?
Je voulais faire une musique honnête et pure. Cette musique n'avait pas besoin de beaucoup de production et je ne voulais pas faire quelque chose de grandiose ou de très produit, avec des clips à Los Angeles par exemple (rires). Je voulais que ça reste honnête, un peu à la façon d'un amour maternel.

Dans l'EP, on ressent un côté intime et "cocon" qui coïncide avec le confinement que l'on vient de vivre : c'était voulu ?
C'est une pure et parfaite coïncidence (sourire). On l'a publié au parfait moment parce que tout le monde était confiné chez soi, bien au chaud. Mais toutes les chansons ont été écrites bien avant le confinement, pour certaines il y a trois ans.

Devenir mère a changé votre perception de la musique ?
Je suis de plus en plus loyale envers moi-même. Avant, je voulais surtout plaire aux gens, chanter des chansons qu'ils voulaient entendre etc... Devenir mère a tout changé, je suis plus dans l'affect désormais, car je dois aussi prendre soin de mes enfants. Ce qui est positif car du coup, je fais la musique que je veux vraiment faire, faire ce que je ressens vraiment.

Ça n'a pas été délicat de montrer vos enfants dans le clip de "You" ?
Pas vraiment, parce qu'on ne les voit pas vraiment. Mon but était qu'ils ne soient pas reconnaissables à l'écran. Nous avons trouvé la parade pour ne pas les montrer directement mais les filmer de dos ou de profil, tout en gardant la tendresse et l'émotion que cela faisait transparaître. Les gens me demandent souvent ce que j'ai fait durant ces cinq dernières années, ma réponse est de leur dire "regardez ce clip et vous aurez la réponse". Cela montre parfaitement ce que j'ai fait ces cinq dernières années.

Ecoutez "You're My Heart" de Selah Sue :



« A Paris, je me sens comme à la maison »
C'est une nouvelle Selah Sue qui naît avec cet EP ?
C'est toujours moi. Maintenant qu'il est sorti et que je prépare mon prochain disque, ce sera peut-être encore quelque chose de différent. Peut-être que je vais retourner à ce que je faisais avant. Avec cet EP, je montre surtout qui je suis. Cette musique intime à la guitare, c'est aussi une grande part de moi.

Vous n'aviez donc pas peur de dérouter vos fans avec ce projet ?
Je n'avais aucune attente avec cet EP. C'était plutôt un échauffement afin de les teaser pour ce qui arrive ensuite. Peut-être qu'ils n'apprécieront pas, mais les radios et le public ont beaucoup aimé, ce qui me rend heureuse, car j'en n'attendais vraiment rien. Et je pense justement qu'il ne faut jamais rien attendre, comme ça on ne peut qu'être surpris.

Qui sont Naima et Zuraya, qu'on entend sur "You're My Heart" ?
Ce sont les deux filles de mon petit-ami, nous avons quatre enfants au total. J'ai enregistré cette chanson avec leurs voix il y a une dizaine d'années. Maintenant, elles ont 14 et 17 ans.

Sur "I Would Rather", vous chantez : "I may not know where I'm going, but I'm on my way". C'est de vous dont vous parlez ?
Exactement ! Je parle toujours de moi, mais je pense que c'est une bonne phrase. "Je suis en train de savoir ce que je veux et qui je suis", c'est vraiment ce que je ressens.

Souvenez-vous du tube "Raggamuffin" :



« Mon prochain album sortira fin 2020 ou début 2021 »
On fête cette année les 10 ans de "Raggamuffin", vous vous attendiez à un tel succès à l'époque ?
Jamais de la vie et c'était complètement fou ! Je l'ai écrite en trois minutes cette chanson, et je n'aurais jamais pensé qu'elle devienne une chanson aussi populaire.

Quel regard portez-vous aujourd'hui sur cette décennie ?
Je suis très chanceuse et bénie d'avoir vécu la vie que j'ai pu vivre durant ces 10 années. J'ai pu voyager dans le monde entier, rencontrer l'amour de ma vie, avoir de magnifiques enfants et une vraie belle carrière. Il n'y a vraiment rien que je puisse regretter. Ça a été un voyage incroyable et j'espère que je pourrais continuer à faire de la musique pour le restant de mes jours. J'espère aussi que les fans seront toujours là, j'ai eu peur d'en avoir perdu une grande partie vu que je me suis absentée pendant des années. Mais le fait de savoir qu'ils ont toujours été fidèles me réchauffe le coeur.

La France est un de vos principaux marchés, comme vous analysez cela ?
Je ne suis jamais vraiment sûre de rien, à chaque fois je me dis que les gens ne vont plus m'aimer. Mais tout a changé avec ces "Lullaby Sessions". Là, j'ai pu vraiment voir les gens en face, leur parler, voir qui ils étaient vraiment. Je pouvais voir un public de mélomanes doux, attentionnés et chaleureux qui étaient pour la plupart des Français. A chaque fois que je viens jouer à Paris, je me sens comme à la maison. C'est l'un des meilleurs pays pour donner des concerts.

Vous travaillez déjà sur votre troisième album ?
Oui, énormément ! Je pense qu'il sortira en fin d'année ou alors au début de l'année prochaine.

Peut-on s'attendre à des titres dans la même veine que ceux de votre EP ou des précédents albums ?
Probablement un peu des deux ! Ce sera plus produit mais vraiment fort émotionnellement, mais aussi vraiment honnête. Mais ça restera vraiment différent de l'EP.

Peut-on attendre des collaborations ?
Ce qui me fait sourire c'est que les artistes avec lesquels j'ai collaboré, comme Childish Gambino ou Cee Lo Green, ont explosé bien après que j'ai travaillé avec eux. Là, le challenge est plus de trouver avec quel l'artiste, qui va exploser dans les années à venir, je vais collaborer. J'ai l'impression que c'est une quête et j'espère que ce sera le cas pour les artistes invités.
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus sur Selah Sue, visitez son site officiel ou son Facebook officiel.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Selah Sue.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Selah Sue :
Clip Selah Sue - Fyah Fyah
Selah Sue
Clip Selah Sue - Fade Away
Selah Sue
Clip Selah Sue - Explanations
Selah Sue
Clip Selah Sue - Summertime
Selah Sue
Clip Selah Sue - Peace Of Mind
Selah Sue

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés